• 15 août 1944 – 15 août 2019 Hommage aux "Indigènes de la République" en ce jour de commémoration du Débarquement en Provence

     

     « On les a forcés

    à s’engager, et aujourd’hui on laisse leurs petits-fils se noyer

    dans la Méditerranée »

    Honte à tous les pays colonisateurs

    et bien sûr la France

    Un exemple parmi

    des milliers d'autres...

     

     

    15 août 1944 – 15 août 2019  Hommage aux "Indigènes de la République" en ce jour de commémoration du Débarquement en Provence

     

    15 août 1944 – 15 août 2020

    Hommage aux "Indigènes de la République" en ce jour de commémoration du Débarquement en Provence

    15 août 1944 – 15 août 2015  Hommage aux "Indigènes de la République" en ce jour de commémoration du Débarquement en Provence

    A la mémoire de tous ces musulmans défunts ou toujours en vie, soldats admirables et anciens combattants très dignes, qui participèrent à l’invasion de l’Italie et à la libération du Sud de la France, dont l’un des survivants sénégalais se plaît à dire : "Lorsque la balle arrive, elle ne fait pas de distinction entre les Noirs et les Blancs" (...)

    Il y eut le débarquement de Normandie le 6 juin 1944…. Il serait bon de profiter de cette commémoration pour célébrer les grands oubliés de l’autre débarquement occulté à la fois par la France et Hollywood : le million de combattants dits « Indigènes », ces chairs à canon enrôlées en Afrique et au Maghreb, dont un sur dix est tombé pour la France, lors du débarquement en Provence le 15 août 1944 qui avait pour but de libérer Toulon, Marseille, puis de remonter le Rhône jusqu'à effectuer la jonction avec les forces de l'opération Overlord débarquées en Normandie.

    Il serait opportun, si ce n’est urgent, de rafraîchir la mémoire collective sur ce pan de la Grande Histoire relégué dans les oubliettes d’un passé européen mortifère, quand l’époque actuelle est en proie à une amnésie partielle et partiale, source d’analogies d’autant plus pernicieuses qu’au regard de l'histoire elles sont un non sens total : la comparaison nauséeuse entre islam et nazisme (Merci de cliquer sur ce lien pour accéder au site le plus islamophobe de France qui s'appelle RIPOSTE LAIQUE) alimentée par une démagogie politicienne de caniveau, qui nie dangereusement la réalité des soldats musulmans, notamment les tirailleurs maghrébins et sénégalais, qui ont combattu, au péril de leur vie, dans l’armée française libre du Général de Gaulle, et dont la présence a suscité l’indignation des Officiers allemands, révulsés de devoir livrer bataille contre eux, et notamment contre les Noirs, sur le sol européen.

    A la mémoire de tous ces musulmans défunts ou toujours en vie, soldats admirables et anciens combattants très dignes, qui participèrent à l’invasion de l’Italie et à la libération du Sud de la France, dont l’un des survivants sénégalais se plaît à dire : « Lorsque la balle arrive, elle ne fait pas de distinction entre les Noirs et les Blancs »,  

    "De juin 1940 à mai 1945, 55 000 Algériens, Marocains, Tunisiens et combattants d'Afrique noire furent tués. Près de 25 000 d'entre eux servaient dans l'Armée d'Afrique, qui comptait 400 000 hommes, dont 173 000 Africains."

    Centenaire de la grande guerre 14-18, un monument inauguré tardivement en hommage aux soldats d’Afrique mais est-ce suffisant ?

    A Reims, Emmanuel Macron et le président malien Ibrahim Boubacar Keïta ont inauguré un monument en hommage aux soldats africains. Que pensent les Africains de cette commémoration, 100 ans après une guerre qui fait resurgir les souvenirs de l’histoire coloniale française ?

    Un commentaire terrible

    Macron lave son image et ceux des Français auprès du peuple africain car toutes nos richesses or, pétrole, manganèses... sont dirigées par les Français, les Français occupent des postes stratégiques sur les richesses des Africains. L'Afrique est le continent le plus pauvre mais le plus riche car nos richesses vous appartiennent. C’est pourquoi la montée de l’immigration qui vous importune et que vous cherchez à limiter (certains l’appellent le grand remplacement), on ne vous enseigne pas dans vos écoles que les Africains servaient de boucliers dans la guerre. On ne vous enseigne pas également que vous possédez notre pétrole, notre or.... pour ceux qui ne le savent pas venez en Afrique car vous verrez qu’ici ils sont roi. Même Macron lui-même au début narguait les Africains parce qu’on ne vous apprend pas ça dans vos écoles et à présent il le sait c’est pourquoi il veut garder des bonnes relations avec les Africains car les Chinois veulent remplacer les Français. Nous recevons trop de mépris des Francais car leur peuple ignore tout, alors vous voulez tout… vous cherchez à chasser nos frères africains de votre pays, appelés hypocritement « des Droits de l’Homme » notre jeunesse est appelée par les racistes de la fachosphère « la racaille des banlieues » et bien sûr vous vous accaparez nos richesses dans le cadre de la françafrique… c’est en quelque sorte un colonialisme caché, déguisé… 

     

    En conclusion voici ce que m’envoie, ce matin 15 août 2020, un ami algérien, certains redemandent la colonisation...

    En quoi sont faits ces gens ?

    """ 50 000 Libanais signent une pétition pour replacer le Liban sous gouvernance française """

    50.000 Libanos-harkis se prostituent et s'offrent à  Dame France.

    Incroyable !

    Retourner 1 siècle en arrière.

    Les futures générations maudiront leurs ascendants.

    N'y a-t’il plus d'hommes dans ce pays face à ceux qui veulent brader leur honneur et leur dignité ?

    15 août 1944 – 15 août 2019  Hommage aux "Indigènes de la République" en ce jour de commémoration du Débarquement en Provence

    50 000 Libanais signent une pétition pour replacer le Liban sous gouvernance française 

    Désespérés par la mauvaise gouvernance de leur pays, 50 000 Libanais ont signé une pétition
    qui demande à la France de reprendre, pendant 10 ans, la gouvernance du Liban.

    Le Liban, qui fut de 1920 à 1943 sous mandat français, est en proie à une crise sans précédent à laquelle s’est ajoutée la destruction d’une grande partie de Beyrouth par une explosion accidentelle.

    Jeudi dernier, à l’occasion de la visite de solidarité d’Emmanuel Macron, 50 000 Libanais, dans leur détresse, ont signé une pétition qui demande à l’Etat français d’assurer la gouvernance de leur pays pour une période de 10 ans.

    « Placez le Liban sous mandat français pour les dix prochaines années (…) Nous pensons que le Liban devrait revenir sous mandat français dans le but de rétablir une gouvernance saine et durable (…) Les autorités libanaises ont clairement montré une incapacité totale à sécuriser et gérer le pays. Avec un système défaillant, la corruption, le terrorisme et les milices, le pays vient de tirer son dernier souffle » déclarent les pétitionnaires. 

    Par Agence Ecofin

    SOURCE : https://www.operanewsapp.com/dz/fr/share/detail?news_id=fa6626d3481fcc9d7ffa5447db842901&news_entry_id=e72531e200808fr_dz&open_type=transcoded&from=news&request_id=share_request

    Modérons quand même cette info car au liban il y avait EN 2018 : 6,849 millions d’habitants…  

     

     

    « Le feu sous la cendreUne jeune caissière écolo voulait faire la leçon à une vieille dame, mais voici sa réponse… »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :