• 49.3 : Merci Macron *** Ils viennent nous chercher, ils vont nous trouver… Et nous allons gagner…

     

    49.3 : Merci Macron

    Ils viennent nous chercher, ils vont nous trouver…

    Et nous allons gagner…

     

    49.3 : Merci Macron ***  Ils viennent nous chercher, ils vont nous trouver…  Et nous allons gagner…

    Rien ne nous étonne plus de la part de ce pouvoir, ils ont quand même fait fort, un samedi soir devant une assemblée quasi vide.

    Il y a bien sûr le travail difficile des députés d’opposition à l’Assemblée, nous avons toujours pensé que c’est dans la rue et dans les entreprises que ça se passe et pas au parlement ni dans les conférences sur le financement : merci à l’Etoile du Berger d’avoir bêtement cautionné cette farce, quitte à passer pour le dindon.

    Le calendrier du pouvoir nous ramène  à la réalité, y compris ceux qui nous entrainaient dans les journées d’action mortifères, voire les conférences de financement : ils veulent nous écraser coûte que coûte et vite. Qu’ils ne s’étonnent pas de la violence de notre riposte.

    Le pouvoir nous met tous et toutes devant nos responsabilités : c’est ici et maintenant que ça se passe, c’est ici et maintenant que ça passe ou qu’ils se cassent. 

    A la majorité d’opposants à la contre réforme, vont venir s’ajouter celles et ceux qui condamnent la méthode. C’est bien le régime bonapartiste de la Ve République et sa constitution qui permettent ce passage en force, comme il permet à un candidat avec 16% des électeurs d’être élu. C’est donc ce régime anti démocratique que nous combattons au travers du président et du gouvernement qui l’incarne.

    Ils sont minoritaires, ils méprisent même ceux qui acceptent de jouer leur jeu, celui du parlementarisme. Ils commencent même à perdre la confiance du patronat qui craint qu’à trop tirer sur la corde la situation échappe au pouvoir. C’est pour cela qu’ils répriment si violemment ; ils ont peur.

    Et qu’on ne nous dise pas que faute de « débouché politique électoral » il faudrait calmer le jeu. Rappelons-nous les conquêtes de mai 68. Paralysons le pays et nous allons gagner. 

    Et nous allons gagner !!!

    49.3 : Merci Macron ***  Ils viennent nous chercher, ils vont nous trouver…  Et nous allons gagner…

    « Sanctionner le président des ultra-richesUne autre République vraiment démocratique (La Ve République est usée, réformons-la) il est temps d'en finir avec un système politique d'un autre âge »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    2
    Lundi 2 Mars à 12:32

    Une perspective politique est évidemment nécessaire. Et il ne s'agit pas d'un simple changement de président. Il faut une réponse de fond à la crise socio-économique que nous subissons. Elle appelle une rupture franche et décisive avec un système en fin de course incapable de satisfaire les besoins des gens. Signé Jacques CROS.

    Je suis bien évidemment d'accord avec cette perspective politique mais comment et qui pourrait la faire aboutir ? 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    1
    Lundi 2 Mars à 12:10

    Le patronat inquiet de la politique que suivent Macron et sa majorité ? Allons donc, c'est lui qui la leur dicte !

    Que cette politique provoque mécontentement et colère et qu'il soit difficile d'endiguer ces phénomènes autrement que par la répression, la manipulation, les mensonges... Oui c'est un fait !

    Une perspective politique est évidemment nécessaire. Et il ne s'agit pas d'un simple changement de président. Il faut une réponse de fond à la crise socio-économique que nous subissons. Elle appelle une rupture franche et décisive avec un système en fin de course incapable de satisfaire les besoins des gens.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :