• Albert Camus : des quartiers pauvres d'Alger au prix Nobel de littérature

     

    Albert Camus : des quartiers pauvres d'Alger au prix Nobel de littérature

    Albert Camus : des quartiers pauvres d'Alger au prix Nobel de littérature

     

    Au temps du Covid-19 le livre « La peste »

    a de nouveau beaucoup de succès

     

    C’est en France, il y a 60 ans de cela, que l’écrivain Albert Camus perdait la vie dans un accident de la route. Il avait alors 46 ans et une carrière déjà très riche. Journaliste, dramaturge, romancier, philosophe, Albert Camus a vécu 1001 vies. Rien ne prédestinait pourtant cet enfant pauvre des faubourgs d’Alger à connaître un tel destin. Nous en discutons avec Vincent Duclert, auteur du livre "Camus, des pays de liberté"  (éd. Stock).

     

     

     

    « Mouvements sociaux : 9 dates à retenir début 2021M. Alain Vincenot votre livre est orienté et comporte de graves et volontaires oublis car pas une seule fois vous ne citez la terroriste et criminelle OAS »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Mardi 5 Janvier à 10:29
    Personnage complexe qu'Albert Camus, à l'image de ce qu'était la situation en Algérie au temps du colonialisme.J'ai lu assez peu d'ouvrages de Camus: La Peste, l'Etranger, Le Premier Homme, Chroniques algériennes... Avec ce dernier livre on est au coeur de la problématique qui se pose. Y a-t-il une solution à l'injustice patente qui caractérise l'Algérie en dehors de son indépendance ? Camus avait sa réponse, les Algériens en ont eu une autre !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :