• Alerte : un appel à peine déguisé A une insurrection militaire. Une riposte populaire pacifique d’ampleur s’impose d’urgence

     

    Alerte : un appel à peine déguisé

    A une insurrection militaire.

    une riposte populaire pacifique

    d’ampleur s’impose d’urgence

      Alerte : un appel à peine déguisé  A une insurrection militaire. Une riposte populaire pacifique  d’ampleur s’impose d’urgence

    La revue d’extrême-droite Valeurs actuelles publie un appel d’une vingtaine de généraux, une centaine de hauts-gradés et plus d'un millier d'autres militaires    sous le titre : « Pour un retour de l’honneur de nos gouvernants ». En voici quelques extraits dont j’ai souligné les passages les plus caractéristiques dans leur gravité.

    « L’heure est grave, la France est en péril, plusieurs dangers mortels la menacent. Nous qui, même à la retraite, restons des soldats de France, ne pouvons, dans les circonstances actuelles, demeurer indifférents au sort de notre beau pays […] Délitement qui, à travers un certain antiracisme, s’affiche dans un seul but : créer sur notre sol un mal-être, voire une haine entre les communautés. Aujourd’hui, certains parlent de racialisme, d’indigénisme et de théories décoloniales, mais à travers ces termes c’est la guerre raciale que veulent ces partisans haineux et fanatiques. Ils méprisent notre pays, ses traditions, sa culture, et veulent le voir se dissoudre en lui arrachant son passé et son histoire.[…] nous, serviteurs de la Nation, qui avons toujours été prêts à mettre notre peau au bout de notre engagement – comme l’exigeait notre état militaire, ne pouvons être devant de tels agissements des spectateurs passifs […] si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national.[…] il n’est plus temps de tergiverser, sinon, demain la guerre civile mettra un terme à ce chaos croissant, et les morts, dont vous porterez la responsabilité, se compteront par milliers. »

    Nous ne sommes plus avec ce texte dans la liberté d’expression. C’est une entreprise de subversion. J’ai le sentiment de revivre, avec 60 ans d’écart, les heures tragiques du soulèvement militaire de 1961. 

    Cette entreprise doit recevoir immédiatement une riposte populaire pacifique de grande ampleur. 

      Alerte : un appel à peine déguisé  A une insurrection militaire. Une riposte populaire pacifique  d’ampleur s’impose d’urgence

    Bernard DESCHAMPS 

    Ancien député

    *********************************************************************************************

      Alerte : un appel à peine déguisé  A une insurrection militaire. Une riposte populaire pacifique  d’ampleur s’impose d’urgence

    La réaction de Pierre Laurent, Président du Conseil national du Parti Communiste Français : 

    « DES PROPOS DIGNES DE L'OAS... D'UNE EPOQUE QUE L'ON CROYAIT NE PLUS REVIVRE. »

    « Je demande  solennellement que le journal Valeurs actuelles et les 20 généraux signataires soient poursuivis et condamnés par la justice. »

    Pierre LAURENT

    ***********************************************************************

      Alerte : un appel à peine déguisé  A une insurrection militaire. Une riposte populaire pacifique  d’ampleur s’impose d’urgence

    Jean-Philippe Aoudia président de l’Association «  Les Amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs Compagnons » Son père, Salah Henri Ould Aoudia, fut l'un des six inspecteurs des Centres sociaux éducatifs assassinés par l'OAS le 15 mars 1962, lors de l'attentat dit Assassinat de Château-Royal. 

     Jean-Philippe Ould Aoudia m’avait prévenu dès hier en écrivant :

    « L’armée met la pression sur le Gouvernement. A relier au 26 mars 2021 ? 
    Devant le Mémorial du Quai Branly à Paris, ce 26 mars 2021, la secrétaire d’état aux anciens combattants Geneviève Darrieussecq, assistait à la commémoration de ce 26 mars 1962 dont l’OAS a une terrible responsabilité, et ce, en compagnie des nostalgiques de l’Algérie Française et dont certains revendiquent leurs exploits au sein de cette organisation terroriste. A cette occasion, elle déposait une gerbe au nom du président Macron !!! 

    Où est le devoir de réserve ?

    A quand le putsch ? » 

    Jean-Philippe Ould Aoudia 

    Honte à « Valeurs Actuelles » et la vingtaine

    de généraux,   d'une centaine de hauts-gradés

    et plus d'un millier d'autres militaires

    dont voici le lien de l'article :

    https://www.valeursactuelles.com/politique/pour-un-retour-de-lhonneur-de-nos-gouvernants-20-generaux-appellent-macron-a-defendre-le-patriotisme/ 

     

     

    « Essais nucléaires de la France en Algérie : Le plaidoyer de Cédric VillaniLettre des généraux : un texte séditieux qui menace la République »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 25 Avril à 08:40

    J'ai donc lu l'article de Valeurs actuelles que nous avait communiqué Jean-Philippe Aoudia.

    Bien qu'un peu enrobé dans un ton lénifiant qui m'avait surpris de la part de traîneurs de sabre j'ai quand même perçu un appel à l'insurrection et à une insurrection quasiment armée.

    C'est peut-être l'anniversaire du putsch manqué d'avril 1961 qui leur a fourni l'inspiration. ?

    On va voir ce qu'on va voir et si quelqu'un bronche, j'en prends quatre au hasard et je fous tout le monde au gnouf !

    Non mais, on a nos valeurs nous les traîneurs de sabre !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :