• Algérie : en France, les manifestants veulent "libérer le pays une deuxième fois"

     

    Algérie : en France, les manifestants veulent "libérer le pays une deuxième fois"

    Algérie : en France, les manifestants veulent "libérer le pays une deuxième fois"

    Algérie : en France, les manifestants veulent "libérer le pays une deuxième fois"

    Algérie : en France, les manifestants veulent "libérer le pays une deuxième fois"

    Algérie : en France, les manifestants veulent "libérer le pays une deuxième fois"

    Des milliers d'Algériens ou Français d'origine algérienne se sont de nouveau réunis, ce dimanche 24 mars, pour réclamer un changement de régime en Algérie.

    Paris, mais aussi Marseille ou Lille, des milliers d'Algériens ou Français d'origine algérienne se sont de nouveau réunis dans une atmosphère festive pour réclamer un changement de régime en Algérie. Ils sont là pour "libérer l'Algérie une deuxième fois".

    Familles, bande d'amis, jeunes enfants et vieux militants - au total quelque 9.500 manifestants selon la préfecture de Paris
    -  se côtoient et débattent entre les stands de brochettes et merguez. Les percussions répondent aux youyous des femmes, un groupe entonne l'hymne national algérien, un chanteur improvise un raï aux accents politiques.

    Sur la célèbre place parisienne, une pancarte "Bouteflexit" est accrochée au socle de la statue de la République, allusion humoristique à l'une des principales revendications des manifestants : le départ du président Abdelaziz Bouteflika, à la tête du pays depuis 20 ans. "Je sais que ça va changer. Un jour ou l'autre, ça va basculer", assure Aniss Lallem, un agent de sécurité franco-algérien de 28 ans.

    Des manifestations partout en France

    À Marseille et à Montpellier, plusieurs centaines de personnes ont également défilé contre le maintien au pouvoir du président Bouteflika, qui a renoncé à briguer un 5e mandat et reporté la présidentielle du 18 avril. Dans le cortège, des manifestants brandissent des pancartes "Algérien, choisis ton camp".

    Ambiance festive également à Lille où certains manifestants dansaient, chantaient ou envoyaient des photos aux membres de leur familles vivant en Algérie. "On veut la fin du système, on veut plus de démocratie, de transparence", déclare Nadia Belouchrani, qui vient au rassemblement pour le quatrième dimanche d'affilée.

    On veut la fin du système, on veut plus de démocratie, de transparence

    "On veut un changement total de gouvernement", ajoute-t-elle, se félicitant que "le peuple n'ait jamais été aussi soudé" mais espérant que "le pouvoir", "une République qui ressemble plus à une royauté", ne leur la "fera pas à l'envers".

    760.000 immigrés algériens vivent en France, selon l'Institut national français de la statistique (Insee). Ils sont 1,7 million si on y ajoute leurs enfants nés en France. 

    SOURCE :  https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/algerie-en-france-les-manifestants-veulent-liberer-le-pays-une-deuxieme-fois-7797284592 

    Mouvement de contestation contre Bouteflika :

    le printemps algérien ?

    Peut-on parler d'un printemps algérien ? Depuis le 22 février, les Algériens manifestent contre le maintien au pouvoir du président Abdelaziz Bouteflika, avec un temps fort le vendredi. Que fait le pouvoir ? Que veulent les manifestants ? Quelle transition démocratique possible ?

    Dans cette émission réalisée en partenariat avec FranceInfo, Stéphanie Antoine et Sébastien Thomas reçoivent l'écrivain algérien Yasmina Khadra. Ils retrouvent également les correspondants à Alger Moncef Ait Kaci (France 24) et à Rome Alban Mikoczy (France Télévisions).

    SOURCE : https://www.france24.com/fr/le-monde-tous-etats/20190325-algerie-contestation-populaire-bouteflika 

     

    « EN REPLAY le documentaire “Des soldats à la Caméra – Algérie 1954-1962 ” Une vision intime de la guerreUn rassemblement unitaire contre l'islamophobie à Béziers »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :