• Algérie : la rénovation de la Casbah retirée à la France et confiée à Cuba

     

    Désolé Manu, désolé Valérie, l’Algérie ne veut plus

    entendre parler de l’ancienne puissance coloniale

    et elle a raison !!!

    Algérie : la rénovation de la Casbah retirée à la France et confiée à Cuba

     Abdelkader Zoukh, Valérie Pécresse et l’architecte Jean Nouvel lors d’une visite de la Casbah d’Alger, le 16 décembre. Alvaro Canovas / Paris Match

    Algérie : la rénovation de la Casbah retirée à la France et confiée à Cuba

    Algérie : la rénovation de la Casbah retirée

     à la France et confiée à Cuba

    Algérie : la rénovation de la Casbah retirée à la France et confiée à Cuba

    La rénovation de la Casbah d’Alger sera retirée aux Français et confiée aux Cubains. La ministre de la Culture, Meriem Merdaci, et l’ambassadeur de Cuba à Alger, Pulido Escodelle, se sont mis d’accord, aujourd’hui 15 mai, pour conclure l’accord de la restauration de ce quartier historique de la capitale.

    Dans le cadre de renforcer la coopération bilatérale dans les domaines culturels entre Cuba et l’Algérie, il a été convenu de conclure, dans les semaines à venir, un accord avec Cuba concernant la restauration de la Casbah d’Alger. À cette occasion la ministre de la Culture avait salué le «majestueux travail de restauration menée à Cuba».

    Meriem Merdaci avait ainsi déclaré que « l’expérience de Cuba en matière de restauration du patrimoine est pionnière ». La ministre a évoqué « les quartiers séculaires de La Havane ». « LaHabana Vieja (fr. la vieille Havane) est l’exemple même de la ville antique qui a préservé sa cohérence urbaine, sa cohésion sociale et son cachet culturel », avait soutenu la ministre.

    Le gouvernement est bien décidé à clôturer le dossier de la Casbah d’Alger, une ville qui a été inscrite au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO en 1992. Ce même dossier avait suscité de nombreuses polémiques, surtout quand le projet a été remis aux experts français, chapeauté par l’architecte contemporain français de renommée internationale Jean Nouvel.

    Une lettre regroupant 400 signatures d’architectes, d’historiens, d’universitaires et d’artistes avait été envoyée à Jean Nouvel afin de l’inciter à renoncer à ce projet. Dans cet écrit, nous avons pu lire : « les Français ont déjà partiellement détruit la Casbah trois fois. N’acceptez pas d’être complice d’une quatrième vague de transformation brutale française de la Casbah. Tout architecte se doit d’être complètement responsable des conditions et conséquences politiques des projets qu’il accepte ». 

     

    « Ce mercredi dans La Provence : à Marseille, on répare les grands blessés de guerreHistoire d’une chanson : « Le Temps des Cerises » »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :