• Annie Cordy décède à l'âge de 92 ans

     


     

    Annie Cordy décède à l'âge de 92 ans

    Annie Cordy décède à l'âge de 92 ans

    Annie Cordy était née en Belgique il y a 92 ans. Photo AFP archives

    La chanteuse belge Annie Cordy a été retrouvée morte à son domicile dans les Alpes-Maritimes, ce vendredi soir. Elle était âgée de 92 ans. 

    "Tata Yoyo", "La bonne du curé", "Cho Ka Ka O" : nous avons été des millions à fredonner ces chansons joyeuses et entraînantes. Leur interprète, Annie Cordy, est décédée ce vendredi soir, à l'âge de 92 ans.

    La chanteuse est décédée à son domicile de Vallauris (Alpes-Maritimes) d'un arrêt cardiaque, selon Nice-Matin. "Elle a fait un malaise vers 18h00. Les pompiers sont arrivés très vite, ont tout tenté pour la ranimer", a indiqué sa nièce qui vivait avec elle dans une maison sur les hauteurs de Cannes depuis des années. "Elle est partie en quelques minutes".

    Léonie Cooreman, de son vrai nom, avait débuté dans des orchestres en chantant des standards américains, avant d'être engagée comme meneuse de revues au "Boeuf sur le Toit" à Bruxelles, puis à Paris au "Lido" en 1950, où elle devient Annie Cordy. Elle enregistre ses premiers 45 tours dans les années 50 et a eu le privilège de chanter pour le mariage du prince Rainier et de Grace Kelly en 1956.

    D'opérettes en comédies musicales ("La Route fleurie" avec Georges Guétary et Bourvil, "Visa pour l'amour" avec Luis Mariano, "Hello Dolly"), en passant par le rire, la chanson, le théâtre, le cinéma et les téléfilms, l'infatigable fantaisiste enchaîne répétitions, tournées, enregistrement de chansons et plateaux de cinéma, à un rythme impressionnant. 

    Chanteuse et excellente actrice

    Et l'amuseuse professionnelle était également une excellente actrice. Après avoir débuté avec Sacha Guitry ("Si Versailles m'était conté", 1953), elle a élargi et ému son public par des rôles dramatiques dans "Le Passager de la pluie" de René Clément, "Le Chat" (Pierre Granier-Deferre) ou "La Rupture" (Claude Chabrol). En 2015, elle sonne tout aussi juste dans son rôle de grand-mère fugueuse dans "Les souvenirs" de Jean-Paul Rouve. 

    À l'occasion de ses 90 ans en 2018, Bruxelles avait baptisé un parc à son nom. "Cela fait un effet incroyable d'être ainsi reconnue par les siens", avait déclaré l'artiste, très émue par cet hommage dans son pays natal.

    Annie Cordy avait une mission sur terre, apporter de la bonne humeur aux gens. Sa mission terminée, elle se retire sans faire de bruit.
    Respect à cette grande dame de la chanson, condoléances à sa famille et celle du spectacle. Dans nos moments de tristesses elle fut « le chouchou de nos cœurs » c’est pourquoi nous ne l’oublierons pas.

    Michel Dandelot 

    « 16 septembre 2020, sortie sur les écrans du film de Nora Hamdi, " La Maquisarde "Pierre Audin à TSA : « Si les Algériens inventent une nouvelle façon de s’exprimer il faut en faire profiter la terre entière » »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 4 Septembre à 22:58

    J'ai eu l'occasion de l'entendre.C'était en juillet 1955, l'année de mes 15 ans je venais d'être reçu au concours d'entrée à l'Ecole Normale d'Instituteurs de Montpellier. J'étais allé voir l'arrivée de l'étape du Tour de France à Millau d'où était originaire ma mère et où habitait sa soeur. Le soir il y avait de l'animation dans la ville et c'est ainsi que j'avais vu Annie Cordy. Elle avait 27 ans !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :