• Appel aux anciens combattants : Patricia Mariani à la rencontre des anciens combattants de la guerre d’Algérie

    Appel aux anciens combattants :

     Patricia Mariani à la rencontre

     des anciens combattants

     de la guerre d’Algérie

    Nous avions eu le plaisir de présenter son livre "Un gone dans le djebel", biographie de son père appelé durant la guerre d’Algérie et qui continue d’emporter un franc succès auprès de ceux qui ont vécu de près ou de loin cette période meurtrière.

    Appel aux anciens combattants :   Patricia Mariani à la rencontre   des anciens combattants   de la guerre d’Algérie


    Au cours des recherches effectuées durant l’écriture de celui-ci, Patricia Mariani rencontra de nombreuses personnes, anciens appelés, militaires, Harkis, Français d’Algérie, tous chargés de leur histoire qui fait partie de la nôtre durant cette période, celle de l’Histoire de France. Et comme pour les précédentes guerres, notre région ne fut pas épargnée, loin s’en faut.  

    « J’ai entendu beaucoup de témoignages très prenants durant mes recherches. Ces personnes gardent au plus profond de leur mémoire ce sujet qui nous concerne tous. Certains se taisent ne voulant pas raviver les souffrances vécues et nous devons respecter leur choix. D’autres parlent comme pour se délivrer d’un poids qu’ils portent depuis tant d’années.
    Un pan de vie de ces anciens combattants que sont nos pères ou grands-pères et que nous ne devons pas oublier pour mieux les comprendre, mieux les connaitre. Des mémoires à nous transmettre qui ont une grande importance. D’autant plus dans notre région, où le comportement du gouvernement de l’époque contribua grandement à exacerber les relations entre les insulaires et les nouveaux arrivants dès 1962. Des mémoires à écouter pour tourner une page et faire acte de résilience. Mais pour tourner une page, encore faut-il la connaitre. Encore faut-il l’avoir lue. Et surtout le faire sans jugement car nos 20 ans n’ont pas ressemblé aux leurs.

    Ici, dans les villages comme partout ailleurs, continue-t-elle, nous constatons que les anciens combattants ne sont pas honorés comme ils devraient l’être. Nous leur manquons de reconnaissance. Ils ont souffert dans leur chair et dans leur cœur. Nous, leurs enfants et petits-enfants comme les enseignants et écoliers, comme les conseillers municipaux et parfois même les maires, ne sommes plus présents aux commémorations et c’est dommage. La région a payé son tribut et c’est en leur honneur que nous devrions être présents aux différentes cérémonies. 

    C’est un sujet qui fait aujourd’hui place dans les programmes scolaires. Trop rapidement étudié en rapport aux lourdes conséquences de plus en plus d’actualité d’ailleurs. 

    C’est pour cela que je souhaite réunir en un recueil les témoignages de ceux qui voudront bien y participer. 

    Pour que l’on n’oublie pas ce qu’ils ont vécu. Je souhaite ainsi honorer le courage de ces jeunes qui pour beaucoup n’avaient même pas 20 ans. Je souhaite juste que les nouvelles générations sachent ce qu’ont vécu leurs grands-parents. 

    J’ai commencé à recueillir des témoignages et je partage avec eux un moment exceptionnel. Dans ces moments-là, je ne me trouve plus face à un homme de 75 ou 80 ans mais devant un gamin de 20 ans. Je vois cette flamme de jeunesse qui les anime à nouveau. J’y vois la souffrance mais aussi l’esprit de camaraderie, la solidarité et parfois l’insouciance de cette jeunesse qui les aida à survivre parfois l’inhumain. 

    Nous passons d’excellents moments ensemble, des moments intergénérationnels qui leur font du bien… qui me font du bien aussi car à travers leurs mots, c’est aussi l’histoire de mon père que je retrouve. Mon père avec qui je n’ai jamais parlé de tout cela, comme beaucoup de personnes de ma génération." 

    Par l’intermédiaire de Claude Pianne, son Vice-Président, la FNACA de Haute-Corse conduite par son président Jean Raffi, a offert son livre, aux lauréats du Concours National de la Résistance et de la Déportation, du Concours des Petits Artistes de la Mémoire, et du Concours Bulles de Mémoire, remis le 27 juin dernier à la Préfecture de Haute-Corse.

    Son objectif aujourd’hui ? Que ce soit de manière nominative ou anonyme, Patricia écoute les souvenirs de ceux qui ont vécu des temps forts de cette période. Elle souhaite que ce recueil réunisse des témoignages écrits en français et en corse afin qu’il puisse servir de support pédagogique historique et linguistique aux enseignants.

    Si vous avez vécu cette période franco-algérienne et souhaitez la contacter :

    Patricia Mariani 06 13 41 18 18

    patmariani@sfr.fr

    Source : http://www.corsenetinfos.corsica/Appel-aux-anciens-combattants-Patricia-Mariani-a-la-rencontre-des-anciens-combattants-de-la-guerre-d-Algerie_a28809.html#iOUh8QKyVP3m6E3E.99

    Appel aux anciens combattants :   Patricia Mariani à la rencontre   des anciens combattants   de la guerre d’Algérie

     

    Patricia Mariani : " Un gone dans le djebel "

    Face à cette violence grandissante, comment conserver ou retrouver la sérénité de l’esprit indispensable à tout être. Comment être ouvert aux autres cultures en conservant notre identité, notre terre, notre équilibre ? Ce sont les questions que posent Patricia Mariani dans son livre "Un gône dans le Djebel' qui raconte l'histoire de René Khélifati qui fut adopté par un Kabyle émigré à Villeurbanne durant la seconde guerre mondiale…

    Appel aux anciens combattants :   Patricia Mariani à la rencontre   des anciens combattants   de la guerre d’Algérie

    Un Kabyle qui lui donna un foyer et son nom. Alors, lorsqu’il fut « appelé sous les drapeaux » la crainte de René était de se retrouver en Kabylie, face à « sa famille adoptive ». Car, comme tant d’autres appelés, René Khélifati a vécu ses vingt ans  à faire une guerre qui n’en était pas une, une guerre sans nom qui ne fut reconnue qu’en 1999… par le Président de la République Jacques Chirac. Chirac qui, jeune lieutenant, passa lui aussi, comme Fati, par la Ferme Terpant à Lavayssière.
    Plus de 50 ans après les Accords d’Evian, la guerre d’Algérie est toujours là, comme une plaie qui ne cicatrise pas. Outre une période de l’Histoire de deux pays, ce livre est aussi celle de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants  de tous horizons qui n’oublieront jamais.
    Et si nous, aujourd’hui, décidions de faire acte de résilience ? 
    Si, au lieu de ressasser le passé, nous nous tournions vers notre avenir proche et celui de nos enfants ? Si nous agissions pour que la violence, celle de tous les jours, insidieuse, banalisée, qui entre dans l’école, dans la famille, au travail, cesse ? Où en est l’éducation ?  Que doivent transmettre les parents aujourd’hui ? Quel est, dans notre société,  le rôle de la femme, de la mère qui  enfante ? Quel est le statut du père dans les nouvelles familles d’aujourd’hui ? Ici, maintenant, que dire à un jeune homme de 20 ans de quelque nation, quelque culture, quelque confession qu’il soit ?
    C'est tout cela qu'évoque l'ouvrage que Patricia Mariani a dédicacé à la librairie Papi, 39 boulevard Paoli à Bastia, le mercredi 22 avril 2017.
    Livre broché - 424 pages comportant de nombreuses photos du photographe Arthur Smet, genre littéraire : Histoire de France, prix : 20 € TTC, autoédition.

    SOURCE : http://www.corsenetinfos.corsica/Patricia-Mariani-Un-gone-dans-le-djebel_a14797.html#qjKWpyjR7RbU6gk2.99 

    UN GONE DANS LE DJEBEL

    (Cliquez sur chacun des liens ci-dessous) : 

    Présentation

     Objectifs et projets

     Arthur SmetAppel aux anciens combattants :   Patricia Mariani à la rencontre   des anciens combattants   de la guerre d’Algérie

     Photothèque  

    Appel aux anciens combattants :   Patricia Mariani à la rencontre   des anciens combattants   de la guerre d’AlgérieAvec Avec Marie-Hélène Ferrari - Ile Rousse - mai 2016

    Hommages et souvenirs

      plus...  

    Genre littéraire : Histoire de France - témoignage   
    Titre : Un gone dans le djebel
    Auteure : Patricia Mariani
    Autoédition
    Format 15 x 21 cm - 423 pages – nombreuses photos du photographe Arthur Smet – livre broché – autoédition


    Plus de 55 ans après les Accords d’Evian, la guerre d’Algérie est toujours là, comme une plaie qui ne cicatrise pas. Outre une période de l’Histoire de deux pays, ce livre est aussi celle de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants de tous horizons qui n’oublieront jamais.

    La genèse René Khélifati avait entrepris d’écrire « sa guerre d’Algérie ». Décédé bien trop tôt, il ne put l’achever. Bien plus tard, Patricia Mariani, sa fille, décida de prendre la plume pour aller explorer cette période mal connue. Le résultat est un livre d’une dimension culturelle intéressante, illustré de nombreuses photos d’Arthur Smet, à Saïda, apportant un témoignage visuel historique très riche. 
    Le livre est composé d'une première partie biographique (environ 320 pages) et historique, la deuxième, environ 100 pages, s'ouvrant sur des témoignages de civils, de militaires, de Harkis ainsi qu'un bref contenu pédagogique explicatif.
    Il se conclut par de magnifiques photos de femmes et d'enfants prises par mon ami Arthur à cette période.
    L’avantage certain de l’autoédition, c’est la liberté d’expression… ce qui n’a pas de prix.  Enfin si. Des coûts d’impression et de charges plus importants… l'inconvénient qui rend difficile la diffusion du livre en librairie.
    L'objectif à terme étant de trouver un éditeur qui comprendra la démarche pédagogique et historique de ce livre, la publication étant un vrai métier qui n'est pas le mien.

    Appel aux anciens combattants :   Patricia Mariani à la rencontre   des anciens combattants   de la guerre d’Algérie

    Appel aux anciens combattants :   Patricia Mariani à la rencontre   des anciens combattants   de la guerre d’Algérie

    SOURCE : http://ungonedansledjebel.weebly.com/ 

     

     

     

    « REPONSE DU PRESIDENT MACRON AU COURRIER DE FRANCE-EL DJAZAÏR« Le diplomate » sur l'implication des Suisses dans la guerre d'Algérie (2e émission) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter