• "Aucun hommage ne sera rendu à Pétain" : Griveaux tente de clore la polémique et confesse un manque de clarté

     

    "Aucun hommage ne sera rendu  à Pétain" :  Griveaux tente de clore  la polémique   et confesse un manque de clarté

    "Aucun hommage ne sera rendu

    à Pétain" :

    Griveaux tente de clore

    la polémique

     et confesse un manque de clarté 



     

    "Hommage" au maréchal Pétain :

     Alexis Corbière dénonce "l'errance

    mémorielle" d'Emmanuel Macron

     

    Invité de la matinale d'Europe 1, jeudi, le député La France insoumise Alexis Corbière a critiqué les propos d'Emmanuel Macron à propos du maréchal Pétain, tenus mercredi.

    Pour Alexis Corbière, Emmanuel Macron "ne maîtrise pas bien ce qui est en train d'avoir lieu" avec ses propos polémiques sur le maréchal Pétain, qu'il a qualifié mercredi de "grand soldat" de la Première Guerre mondiale. "Il fait un parcours mémoriel qui ne peut pas être une errance", a dénoncé le député La France insoumise sur Europe 1, jeudi, à propos de la semaine de commémorations auxquelles participent le chef de l'État.

    "Pas légitime" que la République lui rende hommage. "Si ça commence par là, en nous expliquant qu'il est légitime que la République rende hommage à celui qui va tuer la République pendant quatre ans, qui va mettre en place une législation antisémite (…), cet homme, il n'est pas légitime que la République lui rende hommage", s'est emporté celui qui est également professeur d'histoire. "Sa parole doit rester forte et compréhensible", a-t-il poursuivi au micro d'Audrey Crespo-Mara.

    Une comparaison malvenue avec les propos de de Gaulle. "Il n'a pas à nous expliquer dans l'Histoire quel était le rôle du maréchal Pétain. (…) La parole du président de la République doit avoir une portée symbolique particulière", a-t-il ensuite développé, replaçant les propos du général de Gaulle, qui affirmait en 1966 que "la gloire qu'il acquit à Verdun (…) ne saurait être contestée ou méconnue par la patrie", dans un contexte où "il fallait réintégrer cette mémoire-là dans l'histoire nationale". "Là, on est 100 ans plus tard et je ne crois pas qu'il y ait un enjeu à parler aux pétainistes français", a-t-il estimé.

     

    SOURCE : http://www.europe1.fr/politique/hommage-au-marechal-petain-alexis-corbiere-denonce-lerrance-memorielle-demmanuel-macron-3796031#xtor=EPR-202-[Quotidienne]-20181108&lacid=europe1_656877

     

    « Puisque Macron voulait célébrer Pétain, avant un second rétropédalage de l’Elysée, mais nous avons enregistré sa honteuse intention et nous rendons hommage à JaurèsAudin et en même temps Pétain ? »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Jeudi 8 Novembre à 11:32

    Quel a été le rôle de Pétain pendant la guerre de 14 ? Comme celui de tous les militaires de carrière galonnés de planifier les opérations de massacres généralisés organisés dans le cadre de l'horrible boucherie ! Une boucherie voulue par les puissances impérialistes du moment afin de redessiner à leur profit un nouveau partage du monde. Il est probable que Pétain, comme ses collègues a fait preuve d'efficacité et qu'il n'avait pas à gérer des problèmes de conscience. Macron a m'a-t-il semblé voulu justifier la politique étrangère de la France actuellement synthétisée par la morale de la fable : "la raison du plus fort est  toujours la meilleure". Envoi de corps expéditionnaires en différents oints de la planète, retour dans le commandement intégré de l'ORAN, modernisation de notre arsenal atomique et refus de ratifier le traité d'interdiction des armes nucléaires. Cela vaut bien quelques concessions sur les choix funestes de Pétain au temps de 'l'Occupation.

    Mais je vous invite à lite l'article de mon blog sur le sujet. Lien http://cessenon.centerblog.net/6572890-mais-qui-etait-donc-petain

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter