• Ausson : Coup de gueule à la FNACA !

     

    Au lieu d’émettre son coup de gueule

     il aurait mieux fait de la fermer

     ce responsable de la FNACA…

    « Le maintien de l’ordre en Algérie était une guerre civile imposée à de jeunes Français » ? prétend ce responsable « en peau de lapin » Pauvre type… En 1999 la France reconnaissait que la guerre d’indépendance de l’Algérie était bien une guerre et pas seulement du maintien de l’ordre… dans une guerre civile... Les jeunes enseignants n’ont pas de leçons à recevoir de c’est ancien combattant qui n’est pas loin d’alzheimer…

    Ausson : Coup de gueule à la FNACA !

    Le bureau avec au micro André Busato

    Lundi 10 décembre, se tenait à la salle des fêtes l’assemblée générale du comité FNACA de Montréjeau, sous la présidence d’André Busato. Après une minute de silence en hommage aux membres décédés au cours de l’année, le président donnait son rapport moral. Parmi les thèmes abordés, celui de la mémoire que les membres de la commission GAGE (Guerre d’Algérie Jeunesse Enseignement), transmettent dans les collèges et lycées.

    « Nous rencontrons des élèves avides de savoir, des questions très fortes, de l’émotion à en juger le livre d’or dans lequel ils écrivent leurs sentiments. Par contre, des enseignants sont quelques fois réticents. Quand nos jeunes enseignants réaliseront-ils que l’Algérie était une terre française avec trois départements? Que le maintien de l’ordre était une guerre civile imposée à de jeunes français. Que depuis 1962, on n’a plus envoyé de jeunes citoyens se battre malgré eux. La nouvelle génération d’enseignants ne connait de la guerre que ce que les médias veulent bien leur montrer. Comme bien des politiciens actuels, ils n’ont pas connu la circonscription, la trouille de se faire descendre, les copains qui baignent dans leur sang ». 

    Les rapports moral et financier ont été adoptés à l’unanimité des membres présents. Le bureau a été reconduit dans son intégralité.

    SOURCE : http://www.petiterepublique.com/2018/12/20/ausson-coup-de-gueule-la-fnaca/

     

    « Pauvre France !Jean-Marie Giorgetti a attendu 50 ans avant de porter le nom de son père »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 21 Décembre 2018 à 09:59

    Plutôt que de se réjouir (ou se plaindre ?) qu'il n'y ait plus de conscrits appelés à faire la guerre loin de leur patrie, exigeons avec insistance le DROIT A LA PAIX !

    Et pour ce qui concerne la guerre d'Algérie situons clairement les choses. C'était une guerre menée par la France pour tenter de maintenir le colonialisme, forme aggravée du capitalisme.

    Je n'ai pas vraiment compris le sens de l'intervention de ce responsable de la FNACA. Nous maintenions l'ordre en Algérie ? Oui bien sûr, l'ordre colonial ! Mais ce n'est peut-être pas ce qu'a voulu dire cet André Busato ?

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter