• Avant que les frontières ne se ferment… REPORTAGE FRANCE 2. A bord d'une chaloupe de migrants, lors de la traversée entre la Turquie et la Grèce

    Avant que les frontières ne se ferment…

    Avant que les frontières ne se ferment…  REPORTAGE FRANCE 2. A bord d'une chaloupe de migrants, lors de la traversée entre la Turquie et la Grèce

    Parmi les migrants, des enfants, des sourires et un souffle d'insouciance, comme on peut le voir sur la photo ci-dessus, des images qui contrastent fortement avec le terrible cliché du petit Syrien mort noyé sur la plage turque de Bodrum... Mais c'était en Allemagne avant que les frontières ne se ferment...

    REPORTAGE FRANCE 2. A bord d'une chaloupe de migrants, lors de la traversée entre la Turquie et la Grèce.

    Les reporters de France 2 ont fait la traversée entre les côtes turques et l'île grecque de Lesbos, dans une embarcation surchargée, avec plus de 60 migrants, samedi 12 septembre 2015.

    (FRANCK GENAUZEAU et GIONA MESSINA - FRANCE 2) Par Francetv info

     

    Les reporters de France 2 ont fait la traversée entre les côtes turques et l'île grecque de Lesbos, dans une embarcation surchargée, où sont montés une soixantaine de migrants. Les passagers ont navigué pendant quatre heures entre Assos, sur la côte turque, au nord d'Izmir, et Lesbos, samedi 12 septembre.

    Une traversée de 10 kilomètres et une panne de moteur

    Ces dizaines de Syriens et d'Irakiens ont attendu 24 heures. Une vingtaine d'enfants terrorisés ont embarqué, poussés par les passeurs. Ces derniers n'embarquent pas, ils laissent un passager, désigné capitaine, tenir la barre, pour un périple dangereux de 10 kilomètres. Les journalistes Franck Genauzeau et Giona Messina nous racontent leur périple.

    La chaloupe s'est arrêtée, en pleine nuit, entre la Turquie et la Grèce, en raison d'une panne de moteur. Les reporters ont alors appelé les secours, et c'est grâce à un bateau de pêche grec que les réfugiés ont pu accoster sur l'île de Lesbos.

    « DU LARD ET DU COCHON (Paroles de racistes... des noms, des noms ? Impossible y'en a trop !!!)Migrants : Robert Ménard assigné en justice par l'AFP pour avoir détourné une photo de réfugiés »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter