• Avec l’autorisation du président du Comité FNACA du Canton de Castries département de l’Hérault nous vous présentons son Edito

    Avec l’autorisation du président du Comité FNACA du Canton de Castries département de l’Hérault nous vous présentons son Edito

    Avec l’autorisation du président du Comité FNACA

    du Canton de Castries département de l’Hérault

    nous vous présentons son Edito

    Avec l’autorisation du président du Comité FNACA du Canton de Castries département de l’Hérault nous vous présentons son Edito

    BEZIERS LE 19 MARS 

    Le Maire de Béziers a pris la décision de débaptiser la rue du 19 mars  1962 pour lui donner le nom de Commandant Hélie de Saint Marc. Nous, appelés du contingent,  avons refusé l’aventure que proposaient certains militaires  félons. Aujourd’hui notre pays est en démocratie car des appelés et des militaires ont refusé de suivre cette voie. 

    Le 19 mars date du Cessez Le Feu représente pour notre génération une date historique lançant le processus d’une fin de guerre qui durait depuis plus de dix ans. Malheureusement  l’O A S allait s’opposer à la fin de la décolonisation  en prétextant défendre les intérêts des pieds noirs mais aussi de connivence avec  un quarteron de généraux cherchant à s’emparer du pouvoir en métropole. 

    Aujourd’hui un maire  débaptise cette rue en bafouant la loi du 6 décembre 2012 qui a fait du 19 mars une journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et Maroc. Pour comble il la remplace par un commandant putschiste. 

    Il est prévu le 14 mars jour de ce baptême  une contre-manifestation à Béziers initiée par des Associations locales, départementales et nationales. 

    A Lignan-sur-Orb le 26 février le Président Départemental de la Fnaca au nom du Comité départemental et en accord avec le Comité de Béziers   a dit  « pas de drapeau, pas de pancarte le 14 mars, nous resterons  en dehors de toute organisation politique, d’opinion confessionnelle ou autre. Participer nuirait à notre unité. En revanche nous démontrerons par un grand 19 mars avec nos drapeaux à Béziers notre indignation ». 

    Toutefois Il a ajouté que « nous pouvions participer le 14 mars à titre individuel ». 

    Je tiens à rappeler que la rue du 19 mars était à l’initiative du regretté  Denis Lamartine  Président du Comité FNACA de Béziers. 

    En tant que Président du Comité FNACA du Canton de Castries j’ai voulu donner sur notre site un éclairage complémentaire. Enfin  il convient d’indiquer qu’un recours en excès de pouvoir vise le maire de Béziers, il est déposé par un conseiller municipal d’opposition et  par une Association du Monde Combattant. 

    En annexe  les pages de l’Ancien d’Algérie sur les attentats de Janvier. Un rappel historique sur la Guerre d’Algérie et une prise de position nationale sur la décision inique du Maire.

     

    Avec l’autorisation du président du Comité FNACA du Canton de Castries département de l’Hérault nous vous présentons son Edito

    Merci de cliquer sur le lien ci-dessous pour voir l’intégralité de la page de cet ami sur son site : 

    http://fnaca34.org/

     

    « Sur la position de la FNACA Béziers, samedi 14 mars 2015 : les nostalgiques de l’Algérie française ne sont pas les bienvenus ! Message et témoignage de Jacques INREP »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :