• Ce blog contient de nombreux articles concernant Enrico Macias, l'un des premiers date du 31 janvier 2011 communiqué par Jean-François Gavoury président de l'ANPROMEVO

    De Marignane à l'Egypte, avec Enrico Macias

     541382-jacques-demarny-qui-etait-comme-un-156x133-2

    "Cela me paraît intéressant, en effet de relier l’histoire de Marignane, l’engagement d’Enrico Macias pour la paix et une actualité internationale plus que brûlante !"

     

    Jean-François Gavoury

    31/12/2011

     

    Quatre années se sont écoulées et la montée de

    l'extrême-droite en 2015 fait réagir Enrico Macias

     

    Ce blog contient de nombreux articles concernant Enrico Macias, l'un des premiers date du 31 janvier 2011 communiqué par Jean-François Gavoury

    Mais ce soir dimanche 17 janvier 2016 Enrico Macias sera sur la scène de l'Olympia et pourtant...

    Enrico Macias et le décès de Suzy : "Je me sens parfois si seul..."

    Monstre sacré de la musique, "amoureux de la patrie (mais) déçu par la France qui ne sait plus se montrer généreuse à l'égard des sans-papiers et des migrants" selon ses propres mots, Enrico Macias a retenu toute l'attention du quotidien Libération qui a décidé de réaliser son portrait en quatrième de couverture de son édition du vendredi 15 janvier 2016.

    Aujourd'hui, Enrico Macias se fait rare en télévision et, plus globalement, dans les médias. Après 50 ans de carrière et autant de millions de disques vendus, le chanteur oriental semble fatigué par les tracas de la vie.

    Avec l'âge, Enrico, 77 ans, se sent de plus en plus seul. "Plus on avance en âge, plus le cercle d'amis se réduit forcément. Et plus on se sent parfois un peu seul", déplore-t-il dans les colonnes du quotidien. Autrefois, il y avait son épouse Suzy... Cette femme qu'il a aimée de façon inconditionnelle pendant quarante ans. En 2008, la vie a repris ses droits, Suzy s'en est allée laissant Enrico veuf. "La cicatrice aurait pu se refermer depuis le temps mais oui, ce retour raté me hante, surtout quand je vois le temps qui passe, cet appartement trop grand. C'est bien pour les petits-enfants. Enfin, quand ils sont là...", souligne le chanteur.

    Désormais, Enrico n'a plus pour seule compagnie que son fidèle public. Celui-là même qui l'applaudira sur la scène de l'Olympia jusquà ce soir, dimanche 17 janvier 2016 : "J'ai toujours eu peur d'être lâché par mon public." D'ailleurs, Enrico souffre parfois de ne pas renvoyer l'image de l'homme qu'il est vraiment au travers de ses chansons. "Je crois que j'ai donné une image qui n'est pas forcément la mienne, celle du type joyeux. Les gens me voient toujours comme un homme gai", déplore-t-il. Toujours est-il qu'Enrico transmettra sa joie au public encore et encore en ce week-end, quel que soit son vrai visage.

    Joachim Ohnona

    SOURCE : http://www.purepeople.com/article/enrico-macias-et-le-deces-de-suzy-je-me-sens-parfois-si-seul_a171012/1

     

     

    « 29 profs de Béziers demandent à Ménard de ne plus "torturer la mémoire de Jean Moulin"La Réaction qui vient par Olivier Le Cour Grandmaison »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter