• Ces femmes kurdes qui se battent contre l'Etat Islamique… Elles se battent sur le terrain… Elles n’ont pas d’avions pour lâcher des bombes

    Ces femmes kurdes qui se battent contre l'Etat Islamique… Elles se battent sur le terrain… Elles n’ont pas d’avions pour lâcher des bombes qui tuent autant les civils innocents que les terroristes… Ce sont les amazones modernes…

    Ces femmes kurdes qui se battent contre l'Etat Islamique… Elles se battent sur le terrain… Elles n’ont pas d’avions pour lâcher des bombes qui tuent autant les civils innocents que les terroristes…

    Des jeunes soldates kurdes qui ont pris les armes pour se battre contre l’Etat islamique en Syrie. Ce sont des images étonnantes de ces amazones modernes, qui rêvent d’émancipation et d’égalité mais paient souvent cet engagement de leur vie.

    Plusieurs milliers de kurdes sur la ligne de front… 

    Elles ont la réputation de faire de meilleurs snipers que les hommes. Et sont persuadées que les djihadistes ont peur d’elles, car se faire tuer par une femme interdirait l’entrée au paradis. Ces jeunes kurdes d’origine syrienne seraient plusieurs milliers sur la ligne de front à se battre contre les membres de l’Etat islamique en Syrie.

    Ces femmes kurdes qui se battent contre l'Etat Islamique… Elles se battent sur le terrain… Elles n’ont pas d’avions pour lâcher des bombes qui tuent autant les civils innocents que les terror

    Elles se battent contre Daesh. 

    Des centaines de femmes en majorité kurdes combattent depuis des mois Daesh en première ligne en Syrie avec les Comités de protection du peuple, YPG (ou en Irak avec le Parti des travailleurs du Kurdistan, le PKK). On les voit souriantes, fusil à l’épaule, grenades à la ceinture, seules ou en groupe. Elles luttent pour la survie des Kurdes et pour la libération des femmes.

     

    Ces femmes kurdes qui se battent contre l'Etat Islamique… Elles se battent sur le terrain… Elles n’ont pas d’avions pour lâcher des bombes

    " Nous faisons la guerre, mais nous apprenons aussi pourquoi nous la faisons. Sinon nous serions comme des robots, comme les gens de Daesh. Les raisons de notre engagement sont simples : nous nous battons contre des envahisseurs extérieurs et pour défendre les populations kurdes qui sont la cible de ces fanatiques. Et surtout, nous luttons pour les femmes et contre la vision anti-féministe de l’Etat islamique.  Les islamistes croient que, s’ils sont tués au combat par une femme, ils n’iront pas au paradis. Quand ils se trouvent face à nous, ils sont paralysés. Dans cette région, la tradition veut que les femmes soient soumises aux hommes et maintenues dans leur dépendance. Nous nous insurgeons contre cela ". Parmi toutes ces femmes il y a aussi une Française "Je suis venue me battre pour toutes les femmes du monde victimes de violences et de discriminations ".

    Ces femmes kurdes qui se battent contre l'Etat Islamique… Elles se battent sur le terrain… Elles n’ont pas d’avions pour lâcher des bombes

    Dans la région de Kobané, les combattantes kurdes ont donné une nouvelle signification à la féminité et ont déconstruit les hiérarchies patriarcales. Le féminisme n’aurait pas fait mieux. 

    Même si ces combattantes savent qu’elles ne doivent pas être prises vivantes par les sanguinaires Daesh qu’elles combattent, elles sont la preuve vivante que les femmes luttent et lutteront toujours pour leur survie.

     

    https://sanscompromisfeministeprogressiste.wordpress.com/2015/11/15/reportage-elles-se-battent-contre-daesh/ 

     

     

    « Edith Piaf aurait 100 ans aujourd'hui « Nous pouvons regretter toutefois que sa chanson *** Non, je ne regrette rien *** (1960) est devenue l’hymne des partisans de l’Algérie française OUI JE SUIS TRES INQUIET ! 6 millions huit cent mille voix sous le bleu marine de la peste brune »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :