• Cette histoire vraie se passe dans le Midi… et le soleil brûle les cerveaux… Gilbert Collard accepté dans les Comités départementaux de la FNACA, ah oui c’est vrai la FNACA est apolitique ?

    Cette histoire vraie se passe dans le Midi… et le soleil brûle les cerveaux…  Gilbert Collard accepté dans les Comités départementaux de la FNACA, ah oui c’est vrai la FNACA est apolitique ? « Vient q

    L'ancien député communiste Bernard Deschamps

     opposé au président de la Fnaca. Photo M. E.

    http://www.midilibre.fr/2014/10/26/l-ancien-depute-pcf-deschamps-menace-de-quitter-la-fnaca,1071789.php

    Il critique dans un courrier les propos plutôt chaleureux du président départemental de la FNACA à l'adresse du maire FN de Beaucaire.

    C'est un courrier au vitriol et une menace de démission que vient d'adresser Bernard Deschamps, ancien député PCF gardois et un des plus anciens adhérents de la Fnaca gardoise, au président départemental actuel Raymond Aparicio.

    Remerciements à Julien Sanchez 

    L'objet de son courroux est rapporté dans le compte rendu du conseil départemental extraordinaire de la Fnaca qui s'est déroulé en mai à Beaucaire et vient d'être publié par le magazine L'Ancien d'Algérie. Lors de cette réunion à laquelle a participé le nouveau maire FN de la ville Julien Sanchez, le président Aparicio a, dixit le magazine, "remercié Monsieur Sanchez de son accueil et lui souhaite une pleine réussite dans sa nouvelle charge de maire."

    "A la Fnaca, on est apolitique" 

    Un propos que Bernard Deschamps traduit comme "un soutien à la politique municipale du FN contraire à l'indépendance politique de l'association". Un jugement balayé par Raymond Aparicio : "A la Fnaca, nous sommes des Républicains, nous invitons tous les élus. Vient qui veut. On est apolitique. Je ne sais même pas si je vais répondre à ce courrier."

    Souvenir du Grau-du-Roi 

    Raymond Aparicio ajoute : "La salle nous a été prêtée avant les municipales. Quand la mairie a changé, on a demandé au maire s'il maintenait le prêt. Julien Sanchez a dit qu'il n'y avait pas de problème. On s'est donc réuni à Beaucaire." Et le président de rappeler : "En 2013, on s'est réuni au Grau-du-Roi, tous les élus ont été invités et le député FN Gilbert Collard est venu. Personne n'a rien dit."

    Quant à l'éventuelle démission de Bernard Deschamps, Raymond Aparicio réplique : "En 2015, on a un congrès départemental à Pont-Saint-Esprit, ce monsieur peut se présenter à la présidence." Chiche.

    http://www.bernard-deschamps.net/article-federation-nationale-des-anciens-combattants-algerie-maroc-tunisie-fnaca-124801702-comments.html#anchorComment 

    LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT GARDOIS DES ANCIENS COMBATTANTS DE LA FNACA

    Bernard DESCHAMPS                         16/10/2014

                                                                                                                                                                                                       Monsieur  Raymond APARICIO 

    Président départemental de FNACA-GARD 

    27, Grand rue Jean Moulin 

    30100  ALES 

      

    Monsieur le Président, 

      

    Adhérent au Comité cantonal de Beaucaire (30), je suis parmi les plus anciens membres de la FNACA et un lecteur assidu de L’Ancien d’Algérie. Elu député communiste du Gard en 1978 puis en 1981, j’ai défendu avec constance les revendications de la FNACA dont j’étais un des membres du Conseil parlementaire. 

    J’ai été très désagréablement surpris en lisant le compte-rendu du Conseil départemental du Gard qui s’est tenu à Beaucaire le 15 mai dernier et qui est paru dans le N° 529 (Pages spéciales). 

    Beaucaire fait partie des rares villes qui ont élu un Maire Front National lors des élections municipales de mars 2014 (dans le cadre d’une triangulaire). Choisir cette ville pour y tenir un CD est déjà contestable, mais donner la parole au Maire, membre de la Direction Nationale de ce Parti et l’applaudir est tout à fait odieux et contraire aux idéaux qui sous-tendent notre association d’Anciens Combattants depuis son origine. 

    Faut-il en effet rappeler que le Président d’honneur du Front National est un ancien tortionnaire en Algérie et que son Parti, hostile à l’Indépendance, combat la date du 19 mars 1962 en tant que date commémorative de la fin des combats, alors que la FNACA en a fait, à juste titre, une date emblématique. 

    Je lis dans le compte-rendu : «Raymond Aparicio, Président Départemental, remercie Monsieur Sanchez (Maire, ndlr) de son accueil et lui souhaite une pleine réussite dans sa nouvelle charge de Maire. »  Ce soutien apporté à la politique municipale du Front National, en votre qualité de Président, donc au nom de la FNACA, est contraire à l’article  2 des statuts de notre association « indépendante des pouvoirs publics et de tout parti politique. »  

    Ma génération qui a créé la FNACA, luttait contre cette guerre injuste et cruelle qui a entraîné la mort de centaines de milliers d'Algériens et de 30 000  jeunes Français. Je ne me reconnais donc pas dans vos propos que je désapprouve avec énergie. De plus, 52 ans après l’indépendance de l’Algérie, nous avons désormais pour devoir – en plus du devoir de mémoire – de nous efforcer de tisser des liens d’amitié entre les peuples algérien et français. C’est personnellement ce à quoi je me consacre désormais. Or le parti des Le Pen est le parti de la haine à l’égard de ce peuple. 

    Je tenais Monsieur le Président à vous faire part de mon opinion et j’attends votre réponse avec impatience. Il va de soi que le contenu de celle-ci guidera ma conduite et décidera si je maintiens ou non mon appartenance à la FNACA. 

    Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments distingués. 

                                                                                     

    Bernard DESCHAMPS 

      

    Copies à : 

    -M. Guy DARMANIN, Président national de la FNACA 

    -M. Jacques VALGALIER, Président du Comité cantonal de Beaucaire.(30) 

    « CONFERENCE "Histoire - Mémoire - Armée : Le Contingent" Invitation du Comité du Breuil (71) Animation par l'historien Jean-Pierre Gaidraud. D'autres rendez-vous à Blanzy, Cluny60 ans du début de la guerre d'Algérie : le conflit en dix dates clés *** "France-Algérie : l'impossible divorce" le livre du journaliste Stéphane Babey »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :