• Communiqué de Jean-Philippe Ould Aoudia Président de l'association Les amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs Compagnons

     

    Communiqué

     de Jean-Philippe Ould Aoudia

    Président de l'association Les amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs Compagnons

    Communiqué   de Jean-Philippe Ould Aoudia  Président de l'association Les amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs Compagnons

     

    Madame, Monsieur,

     

    Hier, mardi 15 mars à 9 heures, au 101 rue de Grenelle à Paris, une cérémonie d’hommage s’est tenue devant la plaque commémorative apposée le 12 décembre 2001 à l’entrée de la salle Marchand-Feraoun.

    C’était le soixantième anniversaire du massacre commis par l’OAS à Alger le 15 mars 1962, de six dirigeants des Centres sociaux éducatifs.

    Comme elle le fait depuis 2019, Madame Amélie de Montchalin ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, a prononcé des mots forts et justes. Qu’elle soit chaleureusement remerciée.

    Mardi à 15 heures, à Alger, au lieu-dit Château Royal à Ben Aknoun, un hommage a également été rendu. A la demande du Président de la République, l’ambassadeur de France en Algérie a déposé une gerbe de fleurs, au bas de la plaque commémorative apposée sur le mur criblé par les balles devant lequel les six martyrs ont été mitraillés. Le ministre algérien chargé des anciens moudjahidine (combattants) et le conseiller mémoire nationale du président de la République algérienne étaient également présents.

    Ce premier geste mémoriel émanant de la Présidence de la République en faveur de victimes de l’OAS a fait l’objet d’échanges avec les services chargés de la Mémoire au Palais de l’Elysée.

    La reconnaissance au plus haut niveau de l’Etat du sacrifice des six fonctionnaires de l’Education nationale satisfait pleinement l’association Les Amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs Compagnons.

    Elle qui honore et défend depuis trente ans la mémoire d’hommes assassinés dans l’exercice de leurs fonctions, victimes de leur engagement pour les valeurs de la République et pour l’indépendance de l’Algérie dans une relation fraternelle avec la France. Ils ont pour nom : Marcel Basset, Robert Eymard, Mouloud Feraoun, Ali Hammoutène, Max Marchand et Salah Ould Aoudia.

    L’association exprime ses remerciements profonds et respectueux à Monsieur le Président de la République et à ses conseillers.

     

    Docteur Jean-Philippe Ould Aoudia

    Président de l'association Les amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs Compagnons

     

    « France-Algérie : Macron commémorera le 60e anniversaire des accords d’Evian samedi à l’ElyséePierre Audin : TV5 MONDE : Que représente pour vous le 19 mars 1962 et les accords d'Evian ? »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Ponsot danièle
    Jeudi 17 Mars à 18:11

    C'est bien!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :