• Communiqué de la FNACA de Paris *** Attentat à Charlie Hebdo : l'hommage des anciens combattants de l'ANCR

    Remerciements à Jean-François Gavoury qui nous a fait parvenir le Communiqué de la FNACA de Paris. 

      

    Communiqué   de la FNACA de Paris *** Attentat à Charlie Hebdo : l'hommage   des anciens combattants de l'ANCR

    Communiqué

     de la FNACA de Paris 

      

    La FNACA de Paris, ses responsables et adhérents sont consternés par le drame qui s’est déroulé mercredi 7 janvier au journal satirique Charlie Hebdo en plein centre de la capitale, faisant plusieurs morts et blessés parmi son comité de rédaction, ses personnels et membres de police. 

    La FNACA  de Paris condamne cet acte odieux et barbare contraire aux valeurs de la République, de la démocratie et de son histoire. 

    Nous ne pouvons accepter le jeu cynique de ceux qui jouent avec les haines, les racismes, les extrémismes et qui nous rappellent, hélas, des évènements tragiques que nous avons-nous-mêmes connus en France et en Algérie en 1958 avant la fin de la guerre d’Algérie. 

    Nous avons une pensée particulière pour Cabu, caricaturiste accompli et dessinateur libertaire et démocrate. Il avait participé avec nous à la guerre d’Algérie, durant laquelle il dessina au journal le Bled, une publication militaire. Nous le rencontrions souvent dans les librairies parisiennes. 

    Nous nous inclinons devant toutes les victimes de ce meurtre barbare qui n’avaient comme seule arme pour agir, que leur plume ! 

    Nous assurons leurs familles endeuillées de notre compassion.  

    Nous, acteurs et témoins d’une guerre cruelle, savons ce que représentent les valeurs de la paix dans une République dont l’histoire, les lumières, font l’admiration et le respect des peuples du monde entier. 

    Dans le respect des valeurs qui sont les nôtres et de la mémoire que nous portons et transmettons aux jeunes générations nous resterons vigilants et mobilisés. 

    Paris le 8 janvier 2015 

    Communiqué   de la FNACA de Paris *** Attentat à Charlie Hebdo : l'hommage   des anciens combattants de l'ANCR

     

    Communiqué   de la FNACA de Paris *** Attentat à Charlie Hebdo : l'hommage   des anciens combattants de l'ANCR

    CHALON-SUR-SAONE ET CHAGNY (BOURGOGNE)

     Attentat à Charlie Hebdo : l'hommage

     des anciens combattants

    Les anciens combattants de la Résistance ANACR soulignent que "les atrocités commises par les nazis et les fascistes et dont ils ont été les témoins dans leur jeunesse n'ont rien à envier à celles commises cette semaine".

    C’est avec une intense émotion que l’Association Nationale des Anciens Combattants et Ami(e)s de la Résistance (ANACR) a pris connaissance de l’odieux attentat criminel perpétré contre le journal «Charlie Hebdo» et, s’inclinant devant celles et ceux qui en ont été victimes, le condamne vigoureusement.

    Lorsqu’ils rédigèrent le Programme du Conseil National de la Résistance, les Résistants y consacrèrent un paragraphe à la liberté de la Presse, cette liberté reste une valeur fragile et menacée.

    Un écrit, un dessin, une déclaration peuvent – telle l’apologie du racisme et du fascisme – tomber sous le coup de la Loi, cela ne saurait en aucun cas justifier le meurtre ou le massacre.

    Les journalistes de Charlie Hebdo, avec leur sensibilité propre, se situaient elles et eux dans le camp de la liberté, de la démocratie, ces valeurs pour lesquelles se levèrent et souvent donnèrent leur vie les Résistants.

    Nous nous associons pleinement à l’hommage qui leur est rendu.

     

    EXTRAIT DU PROGRAMME DU CONSEIL NATIONAL DE LA RESISTANCE

    4) Afin d'assurer : 

    - l'établissement de la démocratie la plus large en rendant la parole au peuple français par le rétablissement du suffrage universel ;

    - la pleine liberté de pensée, de conscience et d'expression ;

    - la liberté de la presse, son honneur et son indépendance à l'égard de l'État, des puissances d'argent et des influences étrangères ;

    - la liberté d'association, de réunion et de manifestation ;

    - l'inviolabilité du domicile et le secret de la correspondance ;

    - le respect de la personne humaine ;

    - l'égalité absolue de tous les citoyens devant la loi ;

    « "Tu as raison Jacques CROS : l'islamophobe Ménard s'est fait copieusement huer" Les racistes à la poubelle de l'HistoireLes terroristes de janvier 2015 – comme tous les tyrans - ont voulu faire taire le rire et la simple délectation de jouir de la vie. Alors écoutons la voix heureuse de Cabu »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :