• COMMUNIQUÉ de LA LIGUE DES DROITS DE L’HOMME

    COMMUNIQUÉ de LA LIGUE DES DROITS DE L’HOMME

    Régionales: Estrosi l'a emporté grâce à la gauche en Paca… mais finalement avec son refus de participer à la commémoration du 19 mars 1962, il démontre qu’il n’a pas changé, il démontre qu’il est incapable de tenir ses promesses… nous pouvons dire Estrosi-Marion Maréchal-Le Pen « kifkif bourricot » les électeurs socialistes doivent retenir cette leçon… 

      

    COMMUNIQUÉ

    de LA LIGUE DES DROITS DE L’HOMME

    COMMUNIQUÉ de LA LIGUE DES DROITS DE L’HOMME

     

     Célébration du 19 mars 1962

    Ainsi Christian ESTROSI, dans son mandat de Président du Conseil régional PACA, refuse de participer aux prochaines cérémonies qui, tous les 19 mars, célèbrent le cessez-le-feu décrété  en Algérie dès le lendemain des accords d’Evian, cérémonies auxquelles cette année, la République a choisi de donner un éclat particulier.
    La raison avancée, la souffrance des Harkis et des Pieds-Noirs, ne trompe personne, car les morts, les horreurs qui suivirent le cessez-le-feu sont effroyablement semblables à ceux de toutes les fins de conflit. Ici, ils deviennent un prétexte tragique pour la conquête d’un certain électorat, et ce faisant, le président du Conseil régional désespère tous ceux qui souhaiteraient voir s’installer enfin sur ce sujet, d’une part une authentique fraternité républicaine entre citoyens de toutes origines au sein de notre communauté nationale et, sur les rives de la Méditerranée, d’autre part, une véritable réconciliation entre ses peuples divers et si proches.
    Nous n’ignorons pas les souffrances que nos compatriotes harkis et pieds-noirs ont connues. Pour autant, il ne faut pas rejeter celles des Algériens, ni celles des appelés du contingent qui ont été plus de 1,3 millions à devoir participer à cette guerre et pour lesquels le 19 mars fut une immense délivrance, ainsi que pour leurs familles.
    Ainsi, la prétendue protection des Harkis et les Pieds-Noirs ne peut s’opposer à celle de tout un peuple et à celle d’autres peuples. Sinon, accommodant la mémoire à des motifs de basse politique locale, elle n’est que le fruit médiocre de la concurrence que le Président du Conseil régional PACA a engagée avec le FN.
    Dans un moment si incertain pour leur avenir, en niant le 19 mars, Christian ESTROSI ne sert ni ses compatriotes, ni leur volonté d’échanger en toute quiétude avec les peuples qui partagent cette mare nostrum porteuse, depuis toujours, de culture et de richesses.

    Comité régional PACA de la LDH

     

    « Les accords du 18 mars 1962 à Evian décryptés par l'historienne Sylvie Thénault "Après le 19 mars 1962, l'OAS s'est lancée dans une explosion de violences sans limite" Guerre d'Algérie : Sarkozy critique les commémorations du 19 mars »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter