• Communiqué de Tramor Quemeneur *** Maroc : le prochain concert d’Enrico Macias à Casablanca déclenche un tonnerre d’indignation

    Communiqué de Tramor Quemeneur

    Le documentaire de Thierry de Lestrade et Sylvie Gilman "Algérie, la guerre des appelés", dont je suis le conseiller historique, est sélectionné au Festival international de production audiovisuelle (FIPADOC). Il fait partie de la trentaine de documentaires sélectionnés parmi plus de 800 qui ont été proposés. Je suis très fier d'y avoir participé. Il sera diffusé à Biarritz dans la sélection officielle le 24 janvier prochain à 16 heures 30. Produit par What's Up Films et France Télévision, il sera diffusé prochainement sur France 3, en deux épisodes de 68 et 62 minutes.

    © What’s Up Films

    Printemps 1956, des milliers de jeunes appelés sont envoyés en Algérie. À 20 ans, sans expérience de la vie, ils sont soudain confrontés à des dilemmes moraux au quotidien comme au combat. À partir des témoignages de ceux qui furent appelés comme simples soldats et d’images amateurs inédites, ce documentaire raconte cette guerre qui ne disait pas son nom et qu’ils n’ont jamais pu oublier.

    Maroc : le prochain concert

     d’Enrico Macias à Casablanca

     déclenche un tonnerre d’indignation

    Son militantisme farouche en faveur d’Israël et de son colonialisme forcené contraste non seulement avec sa bonhomie de façade, mais il crée aussi une dissonance grinçante avec ses hymnes sucrés à la paix dans le monde. Enrico Macias, le troubadour venu « de là-bas », ne fait plus illusion depuis longtemps, notamment de l’autre côté de la Méditerranée…

    Le « mendiant de l’amour » pourra toujours entonner sa complainte de l’artiste mal-aimé par un Maghreb auquel il se dit très attaché (mais moins qu’à l’ultrasionisme de Netanyahou !) et quémander l’indulgence en l’occurrence du Maroc, où sa présence sur scène, le 14 février prochain, a déclenché une salve non pas d’applaudissements mais de critiques.

    Ses mélodies doucereuses ne parviendront pas à couvrir la clameur de colère qui est montée des rangs de plusieurs collectifs marocains, hostiles à toute normalisation de l’image et des relations avec l’Etat d’apartheid israélien, et ce, quels que soient les masques trompeurs qu’elle porte ou les chevaux de Troie dans lesquels elle se glisse.

    Le Mégarama de Casablanca résonnera-t-il des odes à la fraternité, faussement bienveillantes, d’Enrico Macias ?

    Pour le Moroccan academic and cultural boycott of Israël (MACBI), membre du mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), c’est une perspective insupportable : « Sa présence sur scène au Mégarama est une honte et une insulte au public casablancais ! », se sont récemment insurgés ses responsables via un communiqué publié sur Facebook, tout en appelant leurs concitoyens à boycotter son concert.

    Le MACBI souligne qu’Enrico Macias « est un défenseur inconditionnel de l’occupation de la Palestine et tout particulièrement de son armée ». En témoigne son engagement auprès d’« une association (Migdal) qui soutient les soldats de l’unité chargée de la surveillance des frontières (Magav), connue pour ses crimes de guerre contre la population civile » palestinienne.

    Derrière le « messager de la paix » se cache l’un des plus sournois thuriféraires de la politique coloniale d’Israël qui, une fois que le masque est tombé, chante les louanges de « la seule démocratie du Proche-Orient et de Tsahal » avec une ferveur qu’on ne lui connaît pas sur d’autres scènes, là où il a trompé son monde… 

    SOURCE : https://oumma.com/maroc-le-prochain-concert-denrico-macias-a-casablanca-declenche-un-tonnerre-dindignation/ 

     

    « Ah si tu pouvais fermer ta gueule ça ferait du bien à la France Zemmour !!!La Morasse: Le quotidien d'un appelé en Algérie (1957-1959) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Mardi 15 Janvier à 13:40

    Enrico Macia ? Je n'ai pas d'affinité particulière pour la guimauve de ses chansons. Mais son engagement en faveur de l''apartheid israélien est d'une autre dimension !

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter