• Communiqué LDH concernant les élections *** Le Cercle Jean Moulin sort ses archives

    Communiqué LDH

    SOURCE : http://ldh-toulon.net/apres-le-1er-tour-des-elections.html

     

    ET APRÈS LE PREMIER TOUR

     DES ÉLECTIONS ?

    La LDH prend acte des résultats du premier tour des élections régionales. Constater le niveau historique atteint par le Front national n’enlève rien à la nature de ce parti.

    Ses dirigeants ont appris à faire révérence à la démocratie. Ils ne sont pas devenus, pour autant, des démocrates.

    Le Front national continue d’être l’héritier de tout ce que notre pays a pu connaître de détestable dans son histoire, et nul ne doit s’y tromper : sa victoire, fût-ce dans une seule région, aura une résonnance symbolique désastreuse et des conséquences dramatiques pour la vie démocratique, économique, sociale, associative ou artistique de ce territoire.

    Mais combattre l’imaginaire mortifère de ce parti suppose que l’on entende d’abord ces milliers d’espoirs déçus ou trahis.

    C’est d’abord notre impuissance collective à proposer un autre avenir qui est en cause.

    Cela implique que les choix offerts aux électeurs et aux électrices expriment clairement que d’autres chemins sont possibles.

    Peut-être encore pire que le Front national lui-même sont ses idées, reprises par les uns et les autres et qui deviennent ainsi une maladie chronique de notre pays.

    En reprenant certains des projets du Front national, de manière plus ou moins édulcorée, on accrédite l’hypothèse d’une société repliée sur elle-même, aux libertés surveillées et où chacun sera l’ennemi de l’autre.

    User de la peur, celle que provoque la violence du monde, l’injustice de notre société ou l’image de l’autre pour gouverner entraîne autant d’illusions à court terme que de désastres pour l’avenir.

    Nous avons besoin d’une autre ambition que celle qui consiste à cultiver l’exercice du pouvoir.

    Les enseignements à tirer de ces résultats électoraux ne peuvent être de renoncer à nos principes. Mais ceux-ci ne peuvent reprendre le dessus que s’ils sont affirmés sans détours.

    Nous devons tout mettre en œuvre pour construire un autre projet qui se développe dans une démocratie ouverte et solidaire, inscrite dans le monde et l’Europe et ancrée dans notre pays. C’est notre responsabilité collective.

    Paris, le 7 décembre 2015

    ***********************************************************************************

     

    Le Cercle Jean Moulin sort ses archives de 2014

    La photo de Marine Le Pen à côté

     d’un jeune néonazi fait polémique

    SOURCE : http://cercle.jean.moulin.over-blog.com/2015/12/bcra-la-photo-de-marine-le-pen-a-cote-d-un-jeune-neonazi-a-voir-l-ensemble-des-photos.html 

    Marine Le Pen aux côtés de Kevin Reche, leader de "Sauvons Calais" © Facebook "Lutte en Nord"

    Voir la photo litigieuse à la fin

    Une nouvelle polémique vient perturber la campagne du Front national à quelques jours des élections municipales 2014. A l’origine de ce coup dur, une photo qui circule sur les réseaux sociaux. On peut voir sur celle-ci Marine Le Pen aux côtés de Kevin Reche, le jeune leader du groupuscule d’extrême-droite « Sauvons Calais ».

    L’image fait le buzz sur internet, notamment sur de nombreux blogs comme sur celui de « Lutte en Nord », qui explique que « Marine Le Pen pose avec un militant tatoué d’un blason SS ». Alors que la présidente du Front national tente par tous les moyens de dédiaboliser son parti, cette révélation sème la confusion. « Encore une preuve que le FN n’est pas un parti comme les autres et que ses liens avec les groupuscules fascistes et racistes radicaux sont toujours d’actualité » affirme le blog.

    Le jeune homme s’appelle Kevin Reche. Il est le leader de « Sauvons Calais » et affiche en effet sur son torse un tatouage d'une croix gammée, qui représente selon lui un "logo viking". Interrogé par La Voix du Nord il a confirmé avoir rencontré Marion Le Pen : « Mon attachement au FN n’est pas un secret. Cette photo date de juin 2011. J’étais allé à Hénin-Beaumont avec deux amis et j’étais fan de Marine Le Pen. Quand on l’a vue, on a été au local du FN et on a fait cette photo ensemble ». Mais il apporte une nuance : « Je n’ai jamais caché ma sympathie pour le FN. Seulement, j’ai toujours dit que « Sauvons Calais » était apolitique et je n’ai jamais encouragé personne sur cette page à rejoindre le FN ».

    Photo de Kevin Reche, relayée par le blog "Lutte en Nord" 

     

    LaDépêche.fr

     

    « La stèle sort de l'oubli les appelés tués en AlgérieUn désaccord entre le maire de Bergerac et les anciens combattants d'Afrique du Nord »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter