• Contre-manifestation de Béziers le 14 mars 2015 : le communiqué officiel de la 4ACG

    Contre-manifestation de Béziers : le communiqué officiel de la 4ACG

    Contre-manifestation de Béziers : le communiqué officiel de la 4ACG

    Mardi 10 mars 2015, par Michel Berthelemy

    La 4ACG, sous la signature de son Président Alain Desjardin et de Robert Siméon, a envoyé un texte à paraître dans la presse régionale, protestant contre le changement de nom de la rue du 19 mars 1962 à Béziers. Ce texte a également été adressé aux radios locales. Le voici en intégralité :

    Non à la haine raciste. Oui à la fraternité

    entre les peuples.

    L’inauguration de la rue du Commandant Denoix de Saint Marc aura lieu samedi 14 mars à 14h30 par le maire de Béziers, Robert Ménard.

    Cette initiative votée au Conseil Municipal par 39 voix pour, 5 contre et 5 abstentions, donne au maire le pouvoir de rayer le nom de la rue « du 19 mars 1962 » date du cessez-le-feu en Algérie.
    Hélie Denoix de Saint Marc est présenté comme héros de la résistance au nazisme, déporté à Buchenwald. Ceci ne l’exonère pas du rôle qu’il a joué comme officier colonisateur au Vietnam puis en Algérie. A la tête du 1er REP (légionnaires parachutistes), il participera au putsch des généraux du 21 avril 1961. Arrêté après l’échec du putsch, Denoix de Saint Marc sera jugé, condamné à 10 ans de réclusion criminelle et emprisonné avec les généraux putschistes.

    De cette trahison de l’impératif républicain, de façon incroyable, ces officiers putschistes ont été amnistiés, réhabilités dans leurs grades et retraites, certains ont été décorés de la Légion d’Honneur.

    La fonction de Maire n’est-elle pas de diriger son engagement politique municipal en faveur de l’apaisement des tensions par la recherche des moyens à mettre en œuvre pour le « vivre ensemble » de populations aux origines et cultures différentes ?

    Aujourd’hui en France, la majorité des Français pensent que la colonisation était un scandale, une aberration et que c’est une chose normale et heureuse que l’Algérie soit indépendante. Ceci a été acquis par de grandes souffrances.
    « La guerre d’Algérie de 1954 à 1962, c’est entre 400 et 500 000 morts du côté Algérien, et 30 000 victimes du côté Français » (B.Stora) .

    La création par la France de forces supplétives de harkis a contribué à diviser le Peuple algérien, de même que l’O.A.S. (Organisation de l’Armée Secrète) a diviser les européens entre eux.
    Envoyés pour « pacifier » l’Algérie, les soldats appelés et rappelés ont découvert les pratiques d’humiliation et d’oppression exercées contre le Peuple algérien par la France colonisatrice. La majorité d’entre nous restons marqués à vie par cette guerre sans nom.

    Aujourd’hui, les appels au séparatisme se multiplient partout dans le monde, une société d’éloignement, dans laquelle les groupes sociaux tendent à se regrouper entre personnes qui se ressemblent, se met progressivement en place. Les inégalités grandissantes accentuent en outre le phénomène de séparation. Actuellement la France n’échappe pas à ce délitement.

    Malgré une histoire commune tourmentée, marquée par la colonisation, la guerre, la torture, les relations de l’Algérie avec la France restent denses, multiples et riches. Des centaines de milliers d’Algériens vivent dans l’hexagone, des centaines de milliers de Français sont originaires de cette terre algérienne, la plupart désirent vivre en paix.

    Pour l’extrême droite, la guerre d Algérie, marquant la fin de l’empire colonial, n’est jamais finie. Toujours rejouée, elle se donne une suite à travers le combat contre l’Islam, présenté dans une version intégriste et seulement intégriste.

    Robert Ménard cherche-t-il à amplifier les replis ou les séparations identitaires, pour la construction de territoires urbains et ruraux, ségrégués et hostiles entre eux ?

    Avec d’autres associations des Droits de l’Homme, la 4acg (Anciens Appelés d’Algérie et leurs Amis Contre la Guerre) appelle à manifester contre la haine raciste et islamophobe, le 14 mars 2015 à Béziers. Un départ en covoiturage est prévu dès 11 h au parking de la Grave à Millau.

    Pour la 4acg : Alain Desjardin, Robert Siméon

    « MISE A JOUR : Crash en Argentine. Arthaud, Muffat et Vastine parmi les victimes *** Un hommage à Florence ArtaudLa revue de presse concernant la décision lamentable de suppression du nom de la rue du 19 mars 1962 à Béziers remplacé par le nom d'un ennemi de la République en 1961 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :