• Daniel Balavoine : « L’Aziza » ou le plaidoyer anti-raciste *** Il doit se retourner dans sa tombe en voyant la France d'aujourd'hui !!!

     

     

    Daniel Balavoine : « L’Aziza » ou le plaidoyer anti-raciste

     

     Daniel Balavoine : « L’Aziza » ou le plaidoyer anti-raciste *** Il doit se retourner dans ça tombe en voyant la France d'aujourd'hui !!!

    Daniel Balavoine avec Corinne, la femme de sa vie et mère de ses deux enfants

     

    Daniel Balavoine doit se retourner dans sa tombe

    en voyant la France d'aujourd'hui !!! 

     

    Par une véritable déclaration d’amour dédiée à sa compagne, Daniel Balavoine a souhaité dénoncer par « L’Aziza » toute forme de racisme. « L’Aziza » (qui signifie «chérie» dans la langue Arabe), une chanson dédiée à sa compagne Corinne d’origine juive-marocaine.

     

    Interpeller l’opinion publique…

    A cette époque, en pleine montée du Front National dans la vie politique française (ce qui indigne le chanteur), Daniel Balavoine tient à exprimer sa colère en adressant un message pacifiste. Si la chanson apparaît au premier abord plutôt légère, en réalité, elle se veut bien plus complexe : dénonçant et souhaitant interpeller face à un réel problème de société qu’est le racisme, le texte tente d’interpeller sur le respect de toutes les cultures et le besoin d’aimer les gens pour leurs différences. Le clip met en scène une jeune comédienne marocaine accompagnée de deux petites filles, l’une d’origine algérienne et l’autre marocaine.

    Le 7 décembre 1985, Daniel Balavoine reçoit le prix de la chanson anti-raciste remis par Harlem Désir, alors président de SOS Racisme lors de la Fête des Potes au Bourget. Quelques semaines plus tard, l’artiste s’engage en marge du Paris-Dakar dans l’action humanitaire en tant qu’ambassadeur des Paris du Coeur, en vue d’installer dans des villages d’Afrique. Le 14 janvier 1986, Daniel Balavoine meurt dans un accident d’hélicoptère au Mali, avec Thierry Sabine l’organisateur du rallye et trois autres personnes, ce qui provoque une véritable émotion en France. L’Aziza devient un succès à titre posthume…

     

     

    « Entretien téléphonique entre Tebboune et Macron *** « Il faut une centaine de films sur le Hirak pour combler la frustration des Algériens » Cet après-midi 4 juin 2020 à 14 h 30 dernier hommage à Guy Bedos »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :