• Dans mon dernier article j’avais écrit : Un tsunami pacifique, un peuple qui mérite un prix Nobel de la Paix *** Aujourd’hui le titre de mon article sera : « Arrêtons de nous mentir »

     

     

    Dans mon dernier article   j’avais écrit :   Un tsunami pacifique, un peuple   qui mérite un prix Nobel de la Paix *** Aujourd’hui le titre de mon article sera : « Arrêtons de nous mentir »

    Dans mon dernier article

     j’avais écrit : 

     Un tsunami pacifique, un peuple 

     qui mérite un prix Nobel de la Paix 

    Aujourd’hui le titre de mon article

    sera : « Arrêtons de nous mentir »

    Dans ce tsunami pacifique les jeunes Algériens entraînent les plus âgés qui retrouvent leur dignité en osant s'opposer alors qu'ils avaient renoncé depuis les années 90. Ils changent aussi notre regard, à nous les Français. Jusqu'à présent, l'Algérie était vue comme une machine à exporter des migrants, parfois jihadistes. On découvre un peuple instruit, qui a l'humour décapant, créatif, qui rend hommage à ceux qui ont résisté sans relâche et qui l'ont payé parfois de leur vie.

    Crainte de violences et de vague migratoire

    Dès le début des manifestations, c'était une armée extrêmement prudente, sur la réserve, et qui ne cherchait pas à empêcher les manifestants d'avancer, qui était à l'oeuvre. Il n'y a pas eu de tentation de la violence. Et le résultat, c'est que le peuple l'emporte. 

    En réalité, une situation politique bloquée "encourage les Algériens à immigrer". Mais "une Algérie démocratique, avec des perspectives, donnerait l'envie aux Algériens de rester chez eux et de participer à l'essor de leur pays"…  
    Rappelons que personne ne sait encore comment tout cela va se terminer, mais ce n'est pas une raison pour sombrer dans le pessimisme. Nous n'y pouvons rien et le peuple algérien a l'air décidé. Pourquoi, pour une fois, ne pas espérer ?
     

     

    ARRÊTONS DE NOUS MENTIR !!!

    Où pourquoi le grand mécontentement

    des algériens

     et principalement de la jeunesse ?

    Danièle Ponsot, une amie pied-noir dont j’ai écrit la belle histoire, elle a notamment été maire de son village de Chaussin dans le Jura et inauguré une rue du 19-Mars-1962, ceci pour vous souligner les valeurs humaines et politiques de Danièle qui m’écrit ceci : « Une amie algérienne, gynécologue à Tighenif (anciennement Palikao) et que j'ai connue dans une autre vie, m'a envoyé cette vidéo édifiante ! J'ai pensé que cela vous intéresserait ! Bonne journée, cher Michel. Depuis le temps que cela dure, on ne s'étonne pas de la colère des Algériens ! Ceci dit, cette colère reste digne, en tout cas pour l'instant! ».

    Dans mon dernier article   j’avais écrit :   Un tsunami pacifique, un peuple   qui mérite un prix Nobel de la Paix *** Aujourd’hui le titre de mon article sera : « Arrêtons de nous mentir »

    Danièle Ponsot que l’on voit ci-dessus inaugurer une rue du 19-Mars-1962, son amie algérienne lui écrit : « Écoutez bien c'est très grave mais c'est la triste réalité... Cette pauvre Algérie a-t-elle une chance de survivre à la gangrène....... يا رب اجعل الدماء الطاهرة للشهداء تحفض الجزائر من هذه الآفة..... Traduction : ....... Oh Seigneur, fais en sorte que le sang pur des martyrs réduise l'Algérie de ce fléau .....

    Merci de cliquer sur ce lien pour visualiser cette vidéo édifiante :

    https://www.facebook.com/malek.aitsaid.3/videos/1844007272290803/

     

     

    « Un tsunami pacifique, un peuple qui mérite un prix Nobel de la PaixLe peuple peut-il faire confiance à l’armée ? Benjamin Stora vous répond »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 1er Avril à 08:13

    J'admire cette démarche déterminée et pacifique mais je m'inquiète, au vu du suivi des événements, pour mes amis algériens!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :