• Décès de Daniel Videlier ancien combattant de la guerre d’Algérie à l’âge de 79 ans

     

    Décès de Daniel Videlier ancien combattant

    de la guerre d’Algérie à l’âge de 79 ans

     

    Décès de Daniel Videlier ancien combattant de la guerre d’Algérie à l’âge de 79 ans

     

    Jean-François Gavoury, président de l’ANPROMEVO nous apprend le décès de Daniel Videlier, ancien combattant de la guerre d’Algérie, à l’âge de 79 ans ; il nous précise « Les parapluies sont en berne à Cherbourg (cf. https://www.youtube.com/watch?v=enXzfoABRtQ)... et les drapeaux ailleurs ».

     

     

     

     

    Sur mon blog j’ai mis en ligne de nombreux articles concernant Daniel Videlier et Jean-François Gavoury souligne le talent d'écriture de Daniel Videlier, c’est ainsi qu’en 2014 Daniel Videlier avait écrit ce poème :

     

    Décès de Daniel Videlier ancien combattant de la guerre d’Algérie à l’âge de 79 ans

     

    SOUVENIRS, SOUVENIRS

    Deux mil quatorze, année de quatre anniversaires :

    Des Allemands, d’abord, farouches adversaires,

    Ensuite les nazis et un débarquement,

    Pour sauver une France au bord du reniement.

    Puis la fin des combats dans cet Extrême-Orient

    Dont on parle si peu, vu son éloignement.

    Enfin, la « Der des Der » comme nous l’espérons !

    Celle qui nous concerne et n’avait pas de nom ;

    « Evénements » d’abord et puis « Maintien de l’ordre »

    Puis « Pacification » mais toujours la discorde

    Cette guerre qui dure et qui ne finit pas

    Porte des souvenirs qui sonnent comme un glas,

    Laissant sur le terrain trente mille soldats

    Dans cette guerre atroce aux horribles combats !

     

    Je me souviens très bien l’Ecole d’Officiers

    Où l’on nous apprenait à tuer sans pitié,

    Et moi, j’avais vingt ans, je ne comprenais rien

    Et je m’exécutais en faisant mieux que bien.

    Je sors sous-lieutenant, choisis mon régiment

    J’opte pour l’Allemagne où nous sommes présents :

    C’est vous dire l’envie de l’Algérie française

    Et de donner ma vie pour défendre une thèse !

    Je passe à Tübingen et comme aide de camp

    Auprès d’un général direct et compétent

    Dix mois à dialoguer avec des étudiants

    Et à perfectionner ainsi mon allemand !

     

    Avril soixante et un : retour en Algérie

    Dans ce si beau, si grand et si rude pays.

    La guerre va cesser restent les attentats ;

    F.L.N, O.A.S, pieds-noirs et fellaghas.

    Je suis sur le « barrage » face à la Tunisie

    Et des « harcèlements » entrecoupent nos nuits

    Seul avec mon radio qui, près de moi, mourra

    Et vingt-deux autres gars, braves petits soldats.

    Attente et déception durent quatorze mois

    Pendant lesquels la vie nous file entre les doigts.

    Notre cessez-le-feu, si cher à notre cœur

    Passa inaperçu dans notre sous-secteur !

    Et c’est le lendemain par message radio

    Que j’apprends la nouvelle et transmets illico

     

    En juin soixante deux je rentre donc en France

    Ne croyant plus en rien, ni foi, ni espérance

    Il me faut bien six mois pour retrouver l’espoir

    D’un monde un peu moins triste et qui se laisse voir.

    Le travail me reprend et la chance un beau jour

    Me fera rencontrer Les Parapluies d’Cherbourg !...

     Vous avez tous vécu, chacun à sa façon

    Un épisode ou deux de la dure leçon

    Que la vie militaire et la guerre mêlées

    Nous ont fait vivre hélas ! sans l’avoir désiré.

     

    Unis pour aborder cette année dans l’action

    Afin que nos souhaits, nos revendications

    Soient accueillis enfin sous un ciel tutélaire

    Et nous fassent rester ensemble solidaires.

    Ne lâche rien, mon gars, demeure vigilant

    Et que l’année en cours te conserve vivant

    Prêt à intervenir, à défendre tes droits

    Pour notre dix neuf mars, la FNACA et la loi !

    Daniel VIDELIER

    FNACA 15°

    19 mars 2014 

     

    Et puis en 2015 Daniel Videlier écrivait cet édito

    Décès de Daniel Videlier ancien combattant de la guerre d’Algérie à l’âge de 79 ans

    Malheureusement Daniel Videlier ne fut pas suivi par la FNACA locale et départementale de Béziers refusant de se joindre à la contre-manifestation qui s’était organisée, c’est ainsi que la rue du 19-Mars-1962 fut bien débaptisée et remplacée par le nom du putschiste Hélie Denoix de Saint Marc. 

    Décès de Daniel Videlier ancien combattant de la guerre d’Algérie à l’âge de 79 ans

    Témoignage de daniel videlier

    Et « sa guerre d’algérie »

    http://ephmga.com/temoignages/les-temoins/temoignage-de-daniel-videlier/?fbclid=IwAR2LH1lhBGQLjIOCeS-vATcYU49GAcwAu3Xc6vVts9fUegHwYRvZtrllfEk


    Je présente mes condoléances à toute la famille et amis de Daniel Videlier

     

     

    « "Touggourt" un court-métrage de 13 mn 09'' inspiré de l’histoire vraie d’Alexandre GrémeauxNous exigeons la justice : Celle qui traite tous les citoyens de la même manière, qu’ils soient riches ou pauvres »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    2
    Lundi 24 Juin à 10:00
    Cher Jacques Cros ,
    Tu veux dire la camarde et non notre belle région du delta!
    Bonnes réflexions de ta part et je me joins à toi pour présenter mes condoléances à la famille de cet humaniste qui écrivait si bien.
    Honte à la FNACA locale qu’il a oublié que nous avions refusé de marcher avec les putschistes....
    Un homme droit.
    1
    Lundi 24 Juin à 09:38

    Tiens, il avait mon âge cet ancien d'Algérie" !

    C'est que nous sommes à un moment de notre vie où "La Camargue nous poursuit d'un zèle imbécile" !. Certes si j'étais commissaire du peuple aux menus plaisirs j'interdirais "lo vielhum e la malautià" (la vieillesse et la maladie) ainsi d'ailleurs accessoirement que les chagrins d'amour. Oui mais voilà vu les derniers résultats électoraux ce n'est pas demain la veille que je vais avoir ces responsabilités et je crains que nos plaisirs soient de plus en plus "menus, menus".

    Nos condoléances à tous ceux que ce deuil affecte.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :