• Déclaration de l’ANPNPA (Comité Midi Pyrénées) *** Déclaration de Najoua Arduini-ElAtfani Présidente de l'association "Le club XXIe siècle"

    Déclaration de l’ANPNPA (Comité Midi Pyrénées) ***

    Déclaration de l’ANPNPA

    (Comité Midi Pyrénées) 

    Les adhérents de l’Association des Pieds Noirs Progressistes et leurs Amis du Comité Midi-Pyrénées expriment leur indignation et leur solidarité à la suite de l’attentat contre l’équipe de Charlie Hebdo. 

    Nous sommes en deuil comme toute la France des convaincus d’une liberté de pensée, de dessiner, de caricaturer.
    Comment soutenir les familles des connus et inconnus désormais tristement célèbres, Charlie et les policiers tués, et ceux qui restent choqués et la peur au ventre ?
    Nous espérons que quelque part, les trublions de Charlie sont capables de rire d’être des « rassembleurs » car le mouvement est là, la France s’est levée, douloureuse et amputée, mais en bloc, du moins encore pour l’instant.
    Néanmoins, pointent déjà quelques exactions anti-musulmanes? Et là, souhaitons que des enquêtes suivent pour confirmer ou infirmer qu’il s’agit là d’actes anti-musulmans et non de menées visant à faire dégénérer une situation qui est déjà tendue.

    Il est grand temps que la France se débarrasse également des incessantes allusions à la religion, presque quotidiennement dans les journaux télévisés ou la presse écrite.
    Que l’extrémisme prenne le masque du radicalisme religieux ou celui de la haine xénophobe, les Pieds Noirs Progressistes et leurs Amis mettront toutes leurs forces militantes dans le combat contre tous les racismes, pour les libertés, la solidarité et le progrès social.

    Pour le Bureau: 

    Allain Lopez, Secrétaire du Comité Midi-Pyrénées

    Déclaration de l’ANPNPA (Comité Midi Pyrénées) ***

    Déclaration de l’ANPNPA (Comité Midi Pyrénées) *** Déclaration de Najoua Arduini-ElAtfani Présidente de l'association "Le club XXIe siècle"

    Déclaration de l’ANPNPA (Comité Midi Pyrénées) *** Déclaration de Najoua Arduini-ElAtfani Présidente de l'association "Le club XXIe siècle"

    Najoua Arduini-Elatfani, Présidente du Club du XXIème Siècle. © Club du XXIème Siècle

     

    Le Club XXIe Siècle condamne vivement l’attentat terroriste contre Charlie Hebdo.

     

    Le Club réagit !

    En ce triste jour du 7 janvier 2015, le Club XXIe Siècle condamne fermement l’attentat terroriste contre la rédaction du journal Charlie-Hebdo, réelle atrocité à l’encontre de la démocratie et de la République. Le Club XXIe Siècle tient à rappeler son attachement au respect de la liberté de pensée, de la tolérance et sa volonté d’oeuvrer, partout et en tous temps, pour promouvoir le vivre ensemble, avec nos différences.

    Toutes nos pensées vont aux victimes et leurs familles.

     

    "Ne nous appelez pas les musulmans

     de France", clame la militante

     Najoua Arduini-ElAtfani

     

    Présidente de l'association "Le club XXIe siècle", Najoua Arduini-ElAtfani était sur le plateau de "Des paroles et des actes" pour promouvoir la diversité et l'égalité des chances de tous les citoyens français, indépendamment de leur origine sociale ou ethno-culturelle.

    Par Francetv info 

    Invitée sur le plateau de l'émission Des paroles et des actes sur France 2, jeudi 23 janvier, Najat Arduini-ElAtfani, la militante et présidente de l'association "le Club XXIe siècle" a voulu rappeler que "la diversité est une richesse pour la France." 

    "On est citoyen français avant tout" 

    Elle a défendu l'idée selon laquelle c'est la citoyenneté et non la religion qui définit l'individu en premier lieu. Au sein de son association, "on commence d'abord par expliquer qu'on est citoyen français avant tout". Au banc des accusés, les médias qui - selon elle - ont un rôle à jouer : "Quand j'entends 'musulman de France', je ne suis pas 'musulmane de France' mais citoyenne française. De confession musulmane soit, mais d'abord citoyenne française". 

    "Le poids des mots est très important" 

    Concernant le rassemblement citoyen du 11 janvier, elle a pointé du doigt les commentaires incriminant les "jeunes de quartiers" peu présents dans les rues, pour défendre la liberté d'expression."Comment vous le voyez qu'il est issu des quartiers? Ca n'est pas écrit sur son front, vous n'en savez rien", a poursuivi la jeune femme. 

    Par ailleurs, elle a voulu rappeler que les jeunes issues de l'immigration étaient présents lors de la marche : "Les personnes issues de l'immigration ça représente 10% de la société française. Quand vous avez 4 millions de personnes dans la rue, expliquez-moi comment vous voyez les 10%? On aurait voulu, dans un inconscient collectif, que cette marche - en tout cas pour certains - soit plus colorée qu'elle ne l'est. Mais c'est purement et simplement mathématique."  Et d'ajouter toujours à l'encontre des médias :"Le poids des mots est très importants". 

     

    « « Archaïque cohérence » Un article de Jacques CROS"Béziers : une provocation à double détente !" Un article de Michel SABOURDY *** LES COMMUNIQUES LAISSENT INDIFFERENTS MENARD *** Seule la Justice peut le mettre hors d'état de nuire !!! »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :