• Déconfinement, toujours pas le droit de faire la fête !!! Mais le gouvernement, lui fait la bombe...

     

    Déconfinement, toujours pas le droit

     de faire la fête !!! 

     

    Mais le gouvernement, lui 

    fait la bombe... 

    Déconfinement, toujours pas le droit de faire la fête !!!   Mais le gouvernement, lui  fait la bombe...

    Missile à domicile, Parly déconfine ses ogives. 

    L'industrie de la mort est rayonnante : le ciel du Finistère va être le théatre de séances de tir. 

    Plusieurs tirs d'essais sont prévus ce mois de juin, cela jusqu'à la mi-juillet explique le ministère de la Défense, sans pour autant donner plus de détails"Ces activités opérationnelles et essais de système d'armes qui sont liés à la dissuasion nucléaire sont couverts par le secret Défense et ne feront pas l'objet d'une communication détaillée"  

    Alors qu'ils ferment les lits d’hôpitaux, mégottent, ergottent et fricotent pour ne pas augmenter les salaires des soignants dans les hôpitaux,  quand le élèves-soignants ont été "payés" avec un lance pierre, c'est High tech et chèque en blanc pour faire la bombe côté Balard. 

    Là, d'un seul coup (coût?) Bercy trouve les thunes.

    Saint-Malo. Le Mouvement de la paix contre

    les tirs de missiles

    Les militants malouins du Mouvement de la paix se sont mobilisés, mercredi, contre la reprise des tirs de missiles à la pointe bretonne.

     

    Déconfinement, toujours pas le droit de faire la fête !!!   Mais le gouvernement, lui  fait la bombe...

    Les militants pour la paix, contre les tirs de missiles. | OUEST- 

     

    Des militants du Mouvement de la paix se sont donné rendez-vous sur le Sillon, mercredi après-midi, pour protester contre la reprise des tirs de missiles à la pointe bretonne, ainsi que la volonté gouvernementale de mettre en chantier un nouveau porte-avions nucléaire. « Un missile M51 coûte 120 millions, l’équivalent du salaire de 7 500 infirmières ou l’achat de 24 000 respirateurs, un gaspillage insupportable. Il porte six bombes atomiques, qui chacune peut détruire Paris en quelques secondes », témoigne Reine Thoré, militante. Solidaire, le comité malouin du Mouvement de la paix sera aussi présent le 16 juin, aux côtés des personnels de l’hôpital, pour réclamer « de l’argent pour des infirmières, pas pour l’armement nucléaire, de l’argent pour le service public, par pour l’armement atomique ».

    Cela conduit à cette déclaration du Mouvement de la Paix : 

    Déconfinement, toujours pas le droit de faire la fête !!!   Mais le gouvernement, lui  fait la bombe...

     "Aujourd'hui, avec ce que l'on vient de vivre, l'épidémie, on était en droit de s'attendre plutôt à un plan d'urgence du côté hospitalier ou à des investissements pour l'écologie et la protection de la planète." Il ajoute : "Un missile M51, cela coûte 120 millions d'euros. 120 millions d'euros c'est le salaire brut annuel de 7500 infirmières ou 24 000 respirateurs médicaux...Chaque M51 porte six bombes atomiques dont chacune peut détruire une ville comme Paris en quelques secondes."

    La France est signataire du traité de non-prolifération nucléaire qui prévoit dans son article 6 le désengagement nucléaire complet et négocié. Dans la réalité, depuis deux ans, elle s'engage dans un programme de 'modernisation' avec un renouvellement de sa flotte de sous-marins, avec un coût de 7 milliards par an. Nous on dit, il y a autre chose à faire aujourd'hui, comme protéger la vie humaine.

    Déconfinement, toujours pas le droit de faire la fête !!!   Mais le gouvernement, lui  fait la bombe...

    En rappelant de plus que les bombophiles nucléairopathes au même moment exigent de leurs personnels l'abandon de congés, parlent de baisse de salaires, alors qu'ils sont payés rubis sur l'ongle - la manne publique là ne fait jamais défaut - et se gavent de profits comme jamais. 

    SOURCE : http://amers-cap.com/2020/06/deconfinement-toujours-pas-le-droit-de-faire-la-fete.html 

     

     

    « Zineb Redouane : l’enquête tente de tordre la réalité" La République cassée en deux " : Macron aurait désigné le responsable des troubles »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Mercredi 10 Juin à 09:49

    Ils préparent "Le jour d'après" :? Après l'apocalypse nucléaire sans doute ! Un nouveau jour qui ressemble beaucoup au néant. Mais déjà on nous conditionne toutes ces oeuvres de mort coûtent cher et font défaut pour les besoins vitaux. Evidemment pas pour ceux qui profitent de tels investissements financiers !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :