• Des nouveaux lieux de mémoire "ça compense un peu les décisions honteuses des nostalgériques extrémistes"

      

    Deux nouveaux lieux de mémoire

     

     

     Deux « Espaces du souvenir » seront inaugurés à l'église et au lycée./DDM

      

    Le Comité d'entente des anciens combattants et veuves de guerre du canton de Revel sera à nouveau en première ligne, la semaine prochaine, à l'occasion des cérémonies de l'Armistice du 11-Novembre-1918.

    Cette commémoration de la fin de la première guerre mondiale, sera l'occasion pour inaugurer deux nouveaux «Espaces du souvenir», comme cela a été fait dans la plupart des communes du Lauragais.

    La première plaque rappelant les dates de la fin des trois conflits du XXe siècle : 11-Novembre-1918, 8-Mai-1945 et 19-Mars-1962 pour le Cessez-le-feu en Algérie, sera posée à la cité scolaire Vincent-Auriol, ce mardi 10 novembre, à 14 h 30, à côté de la stèle des élèves du lycée «Morts pour la France». Le lendemain, mercredi 11 novembre, une même plaque du souvenir sera inaugurée, à 9 heures, en l'église, près du monument aux morts, juste après la messe du souvenir.

     «La plaque sera posée à l'intérieur de l'église, près du monument à la mémoire des Revélois «Morts pour la France» dans les divers conflits, qui fut érigé bien avant le monument aux morts de la place de la mairie», précise René Batignes, le président du Comité d'entente. «Ces deux inaugurations, dans un lycée et dans une église, sont une première en France. D'où l'intérêt que nous devons porter à cette mise en place de ces relais mémoriels et visuels permanents de la Mémoire, avant la disparition des anciens combattants des trois générations du feu».

     Ainsi, avec ceux de Revel ainsi que Dreuilhe, Couffinal et Vauré, la commune aura cinq «Espaces du souvenir».

     «Plus que jamais, dans le monde où nous vivons, il nous apparaît nécessaire de former les consciences des futures générations au respect et à la continuité du devoir de mémoire qui est la base même de toutes les civilisations», ajoute René Batignes.

     Les cérémonies

     Le mardi 10 novembre, à 14 h 30, au lycée. Le mercredi 11 novembre : messe du souvenir à 9 heures ; au carré militaire du cimetière, à 11 heures ; place de la mairie, à 11 h 30, en présence d'un piquet d'honneur du 4e Régiment Étranger, suivi d'un vin d'honneur ; à 16 heures, à Saint-Julia ; à 17 heures, à Saint-Félix.

     

    La Dépêche du Midi

     

    SOURCE : http://www.ladepeche.fr/article/2015/11/06/2211586-deux-nouveaux-lieux-de-memoire.html

      

    Saint-Christophe-Vallon

     

    Inauguration du monument aux morts : journée mémorable pour tous

     

     L'ancien monument aux morts (à gauche) et le nouveau qui sera inauguré le 11 novembre (à droite)./Photo DDM

     

    L'inauguration du nouveau monument aux morts se prépare activement. Le 11 novembre, à 15 heures, après avoir coupé le ruban entourant le square du 19-Mars-1962 et dévoilé la plaque commémorative, Christian Gomez, maire de Saint-Christophe, son conseil municipal, les habitants de la commune, les représentants des anciens combattants, ainsi que les nombreux invités à cette manifestation, célébreront le traditionnel souvenir de l'armistice de la Grande Guerre.

     Après la lecture des noms gravés sur la stèle par les enfants des écoles, accompagnés par l'école de musique de Marcillac, le cortège se rendra à la salle des fêtes. Les élèves de l'école Arc-en-Ciel liront des poèmes et des textes extraits de «Paroles de poilus, lettres et carnets du front 1914-1918» de Jean-Pierre Guéno et Yves Laplume, tandis que les enfants de l'école Sainte-Marie-des-Prés feront partager des lettres fort touchantes de soldats de Saint-Christophe, choisies dans les recueils légués à la bibliothèque municipale par le père Champagneur. Le tout en musique. Deux ados clôtureront cette séance avec la lecture d'un poème de Marc Ganry : «Plus jamais ça».

     

    Exposition du collège Kervallon

     

    Au cours du cocktail qui suivra, chacun pourra admirer la remarquable exposition réalisée et prêtée pour la circonstance par le collège Kervallon de Marcillac. Cette expo sera visible par la suite jusqu'au 31 décembre à la bibliothèque.

    Ensuite, à 17 heures, place au cinéma avec le film «10 par jour» grâce au soutien de Vallon de cultures et en partenariat avec Mondes et Multitudes. Yves Garric, son réalisateur, présentera ce long-métrage et animera le débat qui suivra. Un film tous publics, bouleversant par les différents témoignages de descendants de poilus aveyronnais, qui se déroule d'un monument aux morts à l'autre, avec de somptueux paysages signés Georges Berte.

    Les habitants de la commune de Saint-Christophe sont cordialement invités à cette inauguration. La projection du film est gratuite pour tous les spectateurs de Saint-Christophe mais aussi des environs et d'ailleurs...

     

    La Dépêche du Midi

     

    SOURCE : http://www.ladepeche.fr/article/2015/11/06/2211642-inauguration-du-monument-aux-morts-journee-memorable-pour-tous.html

     

     

     

     

     

    « La rue du 19 mars 1962 n'est plus à Beaucaire... L'extrême droite au pouvoir... quelle honte !!!Parce que l'OAS ça a été la valise et le cercueil, pas de résurrection de l’OAS à Béziers ! »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :