• Des pillages à Aubervilliers ? Attention fake news signée Rassemblement National !

     

    Des pillages à Aubervilliers ? Attention fake news signée Rassemblement National !

    Des pillages à Aubervilliers ? Attention fake news signée Rassemblement National !

     

     

    Il fallait s’y attendre, même si toutefois l’on était en droit d’espérer que l’esprit de solidarité prévaudrait sur le nationalisme revanchard, la mesure coercitive du confinement n’inspire rien de bon aux semeurs de chaos du Rassemblement National…

    A l’heure où la France est aux prises avec une pandémie d’une extrême virulence, qui a déjà tué plus de 370 de leurs concitoyens, ces adeptes des fake news n’observent aucune trêve, pas même celle de la démagogie de caniveau et de l’indécence crasse. « Voici comment s’organise le confinement à deux pas de la gare RER d’Aubervilliers dans un Lidl ! Une horde de racailles qui pillent et ne respectent pas la loi ».

    Plus que jamais retranchés derrière leur écran d’ordinateur, des cadres de l’extrême droite française ont distillé mercredi, sans vergogne, le venin de la désinformation sur la page Facebook du Rassemblement national en Seine-Saint-Denis. « Il est proprement abject que les Français paient aujourd’hui par le confinement nécessaire le scandale du Covid-19 révélé par Buzyn, et que des territoires peuplés de racailles en soient exemptés », éructent-ils dans leur communiqué.

    Leur but est clair comme de l’eau de roche : stigmatiser les banlieues en leur imputant un « pillage » mensonger, pointer la responsabilité du gouvernement dans la propagation du virus, et plus impardonnable encore, rendre le climat ambiant plus anxiogène qu’il ne l’est déjà. Mathilde Androuët, eurodéputée RN et conseillère régionale en Île-de-France, et Damien Rieu, un ancien militant de Génération identitaire chargé de la communication auprès d’élus RN, pour ne citer que ces deux-là, se sont empressés de relayer ce mensonge éhonté sur leur compte Twitter, images fallacieuses à l’appui.

    En effet, comme l’a révélé le site AFP Factuel, la vidéo sur laquelle se sont appuyés les redoutables faussaires du RN pour souffler sur les braises de la haine remonte à il y an. « Cette vidéo est déconnectée du contexte actuel. C’était il y a un an. Deux bandes rivales se sont rencontrées dans le magasin et se sont battues entre elles. La police est intervenue, il n’y pas eu de salarié blessé », explique au service de fact-checking de l’agence la communication de Lidl ». La vérité, si odieusement tronquée, a été rétablie.

    Malheureusement, au vu du gros buzz que ces images ont suscité, le mal est déjà fait. Qu’ils sévissent à l’air libre ou reclus dans leur tanière, confinement oblige, les agités du bocal du RN sont finalement toujours aussi prévisibles.

    Loin de les rendre plus intelligents, l’isolement les rend encore plus méprisables. Et si l’on instaurait des infractions réprimant les « fake news », en cette période de confinement généralisé qui, hélas, leur est propice ?

    SOURCE : https://oumma.com/des-pillages-a-aubervilliers-attention-fake-news-signee-rassemblement-national/ 

    « Coronavirus : Buzyn et Philippe visés par une plainte de professionnels de la santéReste chez toi, va travailler *** C’est la cacophonie… »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :