• Des victimes civiles et innocentes paient le prix d'une guerre qu'elles n'ont pas voulue

    Attentats en Espagne

    Des victimes civiles et innocentes paient  le prix d'une guerre qu'elles n'ont pas voulue

    Des victimes civiles et innocentes paient  le prix d'une guerre qu'elles n'ont pas voulue

     

    Des victimes civiles et innocentes paient 

     le prix d'une guerre qu'elles n'ont pas voulue 

    C'est du terrorisme. Le terrorisme est une arme de guerre. La guerre, c'est celle que nos gouvernements successifs mènent sans l'avoir déclarée depuis plusieurs décennies en Afghanistan, Lybie, Irak, Syrie et autres. Celle aussi menée indirectement en vendant des armes à des belligérants potentiels. Cette guerre a fait des centaines de milliers de victimes toutes aussi innocentes, toutes aussi civiles. 

    "Nous sommes en guerre". Un "nous" bien abusif puisque cette guerre "nous" ne l'avons pas voulue. 

    Vous avez porté la guerre à l'étranger alors ne vous étonnez pas  qu'elle puisse se manifester dans notre pays sous forme d'attentats sordides. Sachant qu'en matière de monstruosités, notre histoire n'a pas été en reste ! Rappelons-nous ce que la France coloniale a été capable de faire en Algérie. 

    Cette guerre "je n'irai pas la faire" comme dit le poète. Vous avez semé le vent, il est normal que vous fassiez vous-même la récolte de la tempête ! A chacun son dû sauf que c'est "nous", femmes, enfants, hommes qui en payons le prix. 

    Face à l'horreur : compassion et solidarité

    Des victimes civiles et innocentes paient  le prix d'une guerre qu'elles n'ont pas voulue

    ESPAGNE

    Au lendemain de la tragédie en Espagne, exprimons notre profonde compassion et notre totale solidarité avec les victimes de cet acte barbare, ainsi qu'à leurs proches. 

    Face à l’horreur, soyons unis et présents auprès de ceux qui souffrent.

    Associons nous aux "minutes de silence".

    Mais n’oublions pas qu’il y a d’autres victimes civiles toutes aussi innocentes, parce qu’il est important de parler de tous les attentats, partout à travers le monde, parce qu’en ces temps troubles il est important de montrer qui en sont les victimes, et enfin parce qu’il faut parfois se renseigner un peu plus loin que ce que nous racontent les médias pour savoir ce qui se passe dans le monde… Oui il est plus facile d’ignorer ce qui se passe à l’autre bout du monde. Pour ne pas oublier que le terrorisme est universel et qu’il frappe partout dans le monde, on a décidé de vous parler des pays les plus touchés par le terrorisme depuis 2001. Cela doit nous donner une idée assez précise de ce qui se passe aujourd’hui sur notre planète.

    En europe depuis 2012

    Des victimes civiles et innocentes paient  le prix d'une guerre qu'elles n'ont pas voulue

    NICE 

    2012

    2014

    2015

    7 au 9 janvier 2015 en Drapeau de la France France : quatre attentats terroristes font 17 morts et 21 blessés dont 3 des forces de l'ordre ; les 3 terroristes ont été abattus. Les terroristes se sont revendiqués de AQPA et de l'État islamique22. Ces attaques marquent le début d'une longue série d'attentats et de tentatives d'attentats islamistes dans plusieurs pays européens.

    2016

    2017

    • 16 mars 2017 : Drapeau de la France France: Un colis piégé explose dans le bâtiment du FMI à Paris26 faisant 1 blessé..
    • 18 mars 2017 : Drapeau de la France France : Un homme conduisant une voiture tire sur des policiers lors d'un banal contrôle de papiers. Puis 2 heures plus tard à Orly, il tente de dérober l'arme d'une militaire de l'opération Sentinelle avant de se faire abattre par les collègues de la militaire27.
    • 22 mars 2017 : Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni : Un homme percute des piétons puis poignarde un policier à Westminster avant d'être lui-même abattu28. Le bilan est de 5 morts et 44 blessés. C'est la première attaque du groupe terroriste État islamique sur le sol anglais.
    • 7 avril 2017 : Drapeau de la Suède Suède : Un camion de livraison fonce dans la foule à Stockholm, cette attaque provoque le décès 4 personnes et fait 15 blessés29.
    • 8 avril 2017 : Drapeau de la Norvège Norvège : Dans la nuit du samedi un engin explosif est neutralisée par la police dans une rue de Grønland (quartier proche du centre-ville d'Oslo), le lendemain un jeune Russe est arrêté par les services de sécurité norvégiens30.
    • 20 avril 2017 : Drapeau de la France France : Un homme tire sur la police aux Champs-Élysées à Paris. 1 policier tué, le terroriste abattu. Attentat revendiqué par l'État islamique.
    • 22 mai 2017 : Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni : Un kamikaze se fait exploser à la fin d'un concert d'Ariana Grande à Manchester. 22 personnes perdent la vie et 60 sont blessées. Le groupe terroriste islamiste État islamique revendique cet attentat.
    • 3 juin 2017 : Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni : 7 personnes perdent la vie et 48 sont blessés dans deux attaques. Trois hommes à bord d'une camionnette ont foncé dans la foule au niveau du London Bridge puis ont attaqué des passants au couteau à Borough Market. Les trois terroristes sont abattus par la Police. L'État islamique revendique cette troisième attaque sur le sol anglais en l'espace de 3 mois.
    • 19 juin 2017 : Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni : Une camionnette blanche fonce sur des fidèles sortant d'une mosquée au nord de Londres faisant 1 mort et 10 blessés
    • 19 juin 2017 : Drapeau de la France France : Une voiture-kamikaze fonce sur un fourgon de la gendarmerie sur l'Avenue des Champs-Élysées suite au choc, la voiture explose, l'auteur meurt peu de temps après. Les enquêteurs découvrent par la suite dans la voiture environ 9000 munitions, des armes de poings, une kalachnikov, des explosifs ainsi qu'une bonbonne de gaz. Le bilan est d'un mort (l'assaillant), la tentative d'attentat est revendiquée par l'État islamique le 13 juillet 201731
    • 20 juin 2017 : Drapeau de la Belgique Belgique : Un homme active une valise piégée dans la gare centrale de Bruxelles sans toutefois faire de victimes. L'assaillant est par la suite abattu par des militaires en patrouille. L'attaque est revendiquée par l'État islamique le 13 juillet 201731.
    • 28 juillet 2017 : Drapeau de l'Allemagne Allemagne : un homme criant Allahu Akbar attaque au couteau plusieurs personnes à Hambourg, le bilan est d'un mort et de six blessés. L'assaillant est par la suite maîtrisé par des passants et policiers32
    • 17 août 2017 : Drapeau de l'Espagne Espagne : 13 personnes tuées par la méthode de voiture bélier aux Ramblas.
    • Et ailleurs dans le monde

    • Des victimes civiles et innocentes paient  le prix d'une guerre qu'elles n'ont pas voulue

    • 1. Irak - +50 000 victimes

      Première victime l’Irak qui compte plus de 50 000 victimes depuis 2001. Attaques de convois américains, conflits entre chiites, sunnites baasistes et sunnites salafistes mais aussi depuis quelques années le conflit entre le gouvernement et des groupes islamistes comme Al Quaïda ou Daesh, l’Irak est grêlé par le terrorisme. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, et malgré la persécution des Chrétiens d’Orient, les Musulmans sont les premières victimes des attentats en Irak.

      2. Afghanistan - +20 000 victimes

      Deuxième victime l’Afghanistan : on ne compte plus les voitures piégées et les attaques kamikazes à Kaboul où le pouvoir en place peine à maîtriser les Talibans. Ces derniers, malgré leurs tensions internes et même s’ils ne revendiquent jamais les attaques sur des civils, font rarement de détails et plus de 3500 Afghans sont morts en 2015 à la suite de leurs attaques.

      3. Pakistan - +16 000 victimes

      Comme en Afghanistan, le Pakistan est souvent victime d’attentats des Talibans comme ce fut le cas en mars dernier avec une attaque à Lahore qui fit plus de 70 morts dont une majorité de musulmans même si les terroristes visaient la communauté chrétienne célébrant Pâques.

      4. Nigéria - +12 000 victimes

      La plaie du Nigéria porte le nom de Boko Haram, le groupe islamiste affilié à Daesh qui vise les écoles, enlève, pille et tue sans discernement. Si le gouvernement incite les civils qui avaient fui les exactions du groupe à rentrer chez eux, affirmant que la situation est sous contrôle, les faits sont un peu plus inquiétants. En mars dernier par exemple, 2 femmes déguisées en hommes sont allées se faire exploser dans une mosquée faisant 25 morts.

      5. Inde - +7 000 victimes

      L’Inde est souvent victime d’attentats perpétrés par des milices talibanes pakistanaises s’introduisant sur le territoire pour frapper les institutions, l’armée, mais aussi comme ce fut le cas en 2008 des civils dans des cinémas, des hôtels ou des gares. Les attaques de Bombay avaient fait 188 victimes.


      6. Syrie - +6 000 victimes

      En mai dernier, une série d’attentats a ajouté du chaos au chaos dans le pays déjà brisé par la guerre en faisant 148 morts. Vues par certains comme les dernières forces lancées dans la bataille par un Etat Islamique acculé en Syrie comme en Irak, ces attaques sont amenées à se multiplier à mesure que l’EI s’affaiblira, condamné aux coups d’éclat pour exister.

      7. Somalie - +5 000 victimes

      La Somalie est-elle aussi victime d’un groupe islamiste salafiste, les Shebab, qui en juin dernier ont attaqué un hôtel à Mogadiscio après y avoir fait exploser une voiture piégée, faisant 16 victimes. Affilié à Al-Quaida, le groupe survit dans les zones rurales en lançant des attaques éclairs sur la ville. Leur but : faire tomber le gouvernement en place et instaurer la charia dans le pays.

      8. Yémen - +4 000 victimes

      Au Yémen on retrouve, quelle surprise, l’Etat Islamique, qui terrorise le pouvoir en place et les civils à grands coups d’attaques suicide meurtrières, visant notamment les centres de recrutements de la police et de l’armée du président Abd Rabbo.

      9. Soudan - +2 800 victimes

      Entre les tensions internes, les rebelles du Darfour et des relations pas toujours faciles avec certains de ses voisins, le Soudan c’est plus de 2800 victimes du terrorisme depuis 2001 (et plus de 1200 pour son voisin du Sud Soudan).

      10. Russie - +2 700 victimes

      Séparatistes tchétchènes, terroristes islamistes du Caucase, menaces de l’Etat Islamique, la Russie a de nombreuses fois été victimes d’attaques terroristes. On se souvient notamment de la terrible prise d’otage du théâtre de Moscou en octobre 2002 lors de laquelle périrent plus d’une centaine d’otages.

       

    • Des victimes civiles et innocentes paient  le prix d'une guerre qu'elles n'ont pas voulue

    • 5 août 2017

      Un nouveau raid de l'aviation de la coalition internationale a coûté la vie à une quarantaine de civils à Raqqa, dans le nord de la Syrie, d'après les médias locaux.

      Des avions de la coalition internationale dirigée par les États-Unis ont effectué des frappes sur des quartiers résidentiels de la ville de Raqqa, dans le nord de la Syrie, faisant 43 victimes civiles et de nombreux blessés, rapporte l’agence SANA.

      «Les avions de la coalition ont procédé au bombardent de quartiers résidentiels de Raqqa. Le raid a fait au moins 43 victimes civiles et des blessés. D’importants dégâts matériels ont été causés», souligne l’agence qualifiant cette attaque de «massacre de masse».

      Le nombre de victimes civiles des bombardements de la coalition en Irak et Syrie augmente, selon plusieurs organisations non gouvernementales, alimentant les suspicions d'une politique plus brutale de l'administration Trump contre les jihadistes. 

     

    « France-Algérie : le vrai tabou n'est pas la guerre d'Hubert HuertasFrance : doit-on déboulonner les statues de Bugeaud, « héros » sanguinaire de la conquête coloniale ? »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter