• Dominique Grange chante contre le colonialisme israélien, pour Gaza, pour la Palestine...

    Dominique Grange chante contre

    le colonialisme israélien, pour Gaza, pour la Palestine

    Dominique Grange chante contre le colonialisme israélien, pour Gaza, pour la Palestine...

    Dominique Grange, née en 1940 à Lyon, est une chanteuse française, auteur-compositeur depuis le début des années 1960.

    Dominique GRANGE - Détruisons le mur ! (ترجمة إلى العربية)

    "En 2010, je suis allée chanter à Ramallah, en Cisjordanie occupée. J’ai vu dans quelles conditions les Palestiniens vivent, confinés sur ce bout de terre… J’ai vu l’armée d’occupation israélienne dans les rues de Jérusalem-Est et ailleurs. J’ai vu les colonies squattant avec arrogance le sommet de collines volées aux Palestiniens. Et partout où je posais mon regard, j’ai vu le mur de l’apartheid, le mur de la honte... J’ai promis aux gens que j’ai rencontrés là-bas de témoigner de ce que j’avais vu et ressenti, une fois de retour en France".

    "Et puis, quatre ans plus tard, en juillet 2014, il y a eu Gaza : une nouvelle fois, la barbarie contre toute une population, 2.251 morts, 11.251 blessés, mutilés, amputés, 551 enfants dont la vie a volé en éclats dans le fracas des bombes. Parmi eux, les quatre petits de la famille Bakr - 10 ans, 10 ans, 9 ans et 6 ans -, volontairement ciblés sur la plage par un missile israélien. La destruction, les ruines, le désespoir, et pourtant, toujours, la dignité et la résistance d’une population sous blocus depuis neuf ans"…

    Cette chanson est mon témoignage et un hommage aux martyrs de Gaza.

    Dominique GRANGE

    ****************************************­*******************************************

    DETRUISONS LE MUR !
    Dis-moi c’qu’il y a derrière le mur
    Qui balafre notre horizon
    Et qui défigure la nature
    Avec ses plaques de béton ?
    -Petit, il y a nos oliviers
    Nos puits, nos sources, nos collines
    Et nos villages abandonnés
    Qui furent jadis la Palestine (bis)

    Dis-moi où est passée la mer
    Que l’on apercevait au loin
    Avant qu’ils s’emparent de nos terres
    Depuis Gaza jusqu’au Jourdain ?
    -Petit, tu ne l’as jamais vue
    Elle est derrière les barbelés
    Elle est gardée par des blindés
    La mer, on ne s’y baigne plus ! (bis)

    Détruisons le mur de séparation !
    Halte à l’apartheid, à l’occupation !
    L’exil de nos frères bientôt finira
    Palestine Vivra, Palestine Vaincra !

    Dis-moi c‘qu’il y a derrière ce mur
    Qui a coupé en deux nos vergers?
    On entend même plus le murmure
    Du vent dans les arbres fruitiers…
    -Des milliers d’arbres déracinés
    Tombés comme des héros sans gloire
    Témoignent de ce qu’ils t’ont volé,
    Petit, ton pays, ton Histoire ! (bis)

    Pourquoi les enfants de Gaza
    Assassinés par leurs missiles?
    Où sont Ahed et Zakaria
    Et Mohammad et Ismaïl ?
    -Petit, l’occupant est sans cœur
    Il prend nos terres, il prend nos vies
    Il veut imposer la terreur
    Mais nous n’avons pas peur de lui ! (bis)

    Détruisons le mur de séparation !
    Halte à l’apartheid, à l’occupation !
    L’exil de nos frères bientôt finira
    Palestine Vivra, Palestine Vaincra !

    Dis-moi combien de temps encore
    Pour que mon peuple se libère
    Mon peuple exclu, saigné à mort
    Dans sa prison à ciel ouvert ?
    -Petit, résiste à l’oppresseur
    Comme Barghouti et Georges Abdallah
    Chasse les colonisateurs
    Comme l'a fait Nelson Mandela ! (bis)

    Détruisons le mur de séparation !
    Halte à l’apartheid, à l’occupation !
    Brisons le blocus, libérons Gaza !
    Palestine Vivra, Palestine Vaincra ! (Bis)

    © Paroles et musique de Dominique Grange (Editions AMOC)

    **************

    A la mémoire de tous les enfants palestiniens assassinés par l’armée d’occupation israélienne (Juillet 2014)

     

    « Ecoutez particulièrement le deuxième témoignage de cette vidéo qui donne plusieurs raisons des victimes militaires françaises dans l'Algérie Algérienne... Des pieds noirs militent pour l'apaisement des consciences "J’affirme que les PN n’étaient pas tous OAS, loin de là" Jacky Malléa »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :