• Emmanuel Macron: "Oradour, ce n'est pas seulement un drame de la guerre. C'est un scandale absolu"

    Emmanuel Macron: "Oradour, ce n'est pas seulement un drame de la guerre. C'est un scandale absolu"

    Emmanuel Macron: "Oradour, ce n'est pas seulement un drame de la guerre. C'est un scandale absolu"

    «Sans cesse nous devons raviver la flamme» du souvenir de ce massacre commis par la division SS Das Reich le 10 juin 1944 et qui coûta la vie à 642 villageois, dont une majorité de femmes et d'enfants, a lancé le chef de l'Etat, prononçant le premier grand discours mémoriel de son quinquennat.

    Oui le drame d’Oradour-sur-Glane était un scandale absolu provoqué par les nazis en France… C’était en effet le premier grand discours mémoriel de son quinquennat… Mais nous en attendons d’autres de grands discours mémoriaux, car des scandales absolus il y en a eu d’autres non pas provoqués par les nazis mais par l’armée française… et nous pensons à la guerre d’Algérie… 

    Oui pendant la guerre d’Algérie il y a eu de nombreux «  Oradour-sur-Glane algériens » un petit rappel : En particulier pendant la Guerre de Libération de l’Algérie, la France a une terrible responsabilité qu’elle n’a toujours pas reconnue, ni donc condamnée :
    - Ce sont des crimes d’état : du 8 Mai 1945 à Sétif / Guelma / Khératta les massacres qui ont fait plus de 40.000 victimes, du 17 octobre 1961 au Pont Saint-Michel à Paris où plusieurs centaines d’Algériens ont été massacrés, noyés dans la Seine, assassinés par la police, du 8 février 1962 au Métro Charonne à Paris où 9 militants pacifiques ont été assassinés par le Police
    - Ce sont des crimes de Guerre : avec l’utilisation des gaz VX et Sarin, avec l’utilisation du napalm (600 à 800 villages ont été rasés : des Oradour-sur-Glane algériens !!!)
    - Ce sont des crimes contre l’humanité : le colonialisme, l’institutionnalisation de la torture, les viols, les exécutions sommaires (corvées de bois, "crevettes Bigeard"…), les essais nucléaires du Sahara, les camps d’internements (pudiquement appelés camps de regroupements qui ont fait des centaines de milliers de morts)… 

    Emmanuel Macron: "Oradour, ce n'est pas seulement un drame de la guerre. C'est un scandale absolu"

    Emmanuel Macron prochainement

     en Algérie

    Ce déplacement du nouveau président français s'annonce d'ores et déjà historique. Emmanuel Macron, que beaucoup considèrent comme un «ami de l'Algérie», devrait aller plus loin que François Hollande...

    Macron à Bouteflika : j'arrive ! En effet, l'Elysée annonce que le président français effectuera prochainement une visite en Algérie. «Le président français, Emmanuel Macron, effectuera dans les toutes prochaines semaines une visite en Algérie», a indiqué jeudi la présidence française en précisant que cette visite a été décidée lors d'un entretien téléphonique qu'ont eu, jeudi dernier, les deux chefs d'Etat. La date de cette visite n'a pas encore été révélée, mais cela ne devrait pas trop tarder ! Néanmoins, ce déplacement du nouveau président français s'annonce d'ores et déjà historique. Il devrait aller dans la continuité des relations «exceptionnelles» qu'ont tissé les deux pays lors du quinquennat de François Hollande, ce qui avait notamment boosté la coopération bilatérale dans tous les domaines.
    Emmanuel Macron, que beaucoup considèrent comme un «ami de l'Algérie», devrait aller plus loin que François Hollande, notamment en ce qui concerne la question inévitable de la mémoire. Le nouveau chef d'Etat français avait d'ailleurs annoncé la couleur, en février dernier, lors d'une visite en Algérie alors qu'il n'était encore que candidat ! Considéré seulement comme un «outsider», il avait eu le courage de qualifier la colonisation comme étant un «crime contre l'humanité». «La colonisation fait partie de l'histoire française! C'est un crime, un crime contre l'humanité, c'est une vraie barbarie. Et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face, en présentant nos excuses à l'égard de ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes», avait déclaré celui qui allait devenir le 8e président de la Ve République. Une déclaration qui avait fait polémique de l'autre côté de la Méditerranée mais qui avait ouvert le débat sur une plaie qui empêche de se tourner complètement vers l'avenir! Emmanuel Macron est déjà allé plus loin que ses deux prédécesseurs, Nicolas Sarkozy et François Hollande. En Algérie, le premier avait reconnu «des fautes et des crimes impardonnables», tandis que son successeur avait dénoncé «les souffrances que la colonisation a infligées au peuple algérien». Emmanuel Macron pourrait donc sceller la paix des mémoires en présentant comme, il l'avait laissé entendre, les excuses de la France ! On n'en est pas encore là, mais cette visite s'annonce des plus capitales entre les deux pays qui doivent faire face à des défis communs, particulièrement sécuritaires avec la menace terroriste, l'instabilité régionale au Moyen-Orient, au Machrek et au Sahel. La France, comme d'ailleurs les autres grandes nations du monde, misent beaucoup sur l'expérience de l'Algérie en matière de lutte contre le terrorisme, mais aussi sur ses traditions diplomatiques pour régler «pacifiquement» les conflits qui minent la région. Les défis économiques sont aussi un dossier «épineux» qui attendra Emmanuel Macron à Alger.

     

     

     

    « Affaire Maurice Audin : des personnalités écrivent à Emmanuel Macron pour réclamer "la vérité historique"Alexandra Lamy : le film "Nos Patriotes" a des résonances avec ce qui se passe aujourd'hui" »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :