• En 2015, le maire d'extrême droite de Béziers a débaptisé le nom de la rue du 19-Mars-1962 remplacé par le nom d'un putschiste... Et maintenant... nous attendons la suite avec impatience...

    Rappelons-nous, c’était le 9 mars 2015, des manifestants du Mouvement de la Paix avaient installé symboliquement une plaque dans la rue du 19-Mars-1962 à Béziers pour protester contre la volonté de Ménard, le maire d’extrême droite, de rebaptiser cette rue Commandant Hélie Denoix de Saint-Marc du nom d'un officier parachutiste de la guerre d'Algérie. 

    © France 3 LR/ Ph.Sans manifestation à Béziers pour conserver la rue du 19 mars à Béziers

    Elle s'appelait rue du 19-Mars-1962, date des accords d'Evian marquant le cessez-le-feu de la guerre d'Algérie. Robert Ménard maire de Béziers avait décidé de la transformer en rue du commandant Hélie-de-Saint-Marc du nom d'un officier putschiste. Et depuis la polémique a enflé… jusqu’à la grande manifestation du samedi 14 mars 2014… à l’appel de nombreuses associations… Mais rien n’y fit le nom de la rue du 19-Mars-1962 a bien été remplacé par le nom du putschiste… qui n’était que le « Héros de la Haine, de la Nostalgie du Colonialisme et de l’OAS »  

    Qui est Hélie Denoix de Saint-Marc ?

    Ménard parlait avec beaucoup d'émotion de l'action de son père pendant la guerre d'Algérie. Le maire de Béziers rajoutant de "rendre hommage à un héros ?" quand il évoquait en conseil municipal le changement de nom de la rue du 19 mars.
    Pendant la bataille d’Alger, en 1957, le capitaine Denoix de Saint-Marc a été chef de cabinet du général Massu, qui, à la tête de la 10e division parachutiste, s’était vu confier les pouvoirs de police sur le Grand Alger. Hélie Denoix de Saint-Marc est-il un héros français ? demande l'historien Gilles Manceron  dans sa
    chronique publiée dans Médiapart.
    En 1961, il avait désobéi en participant au putsch des généraux à la tête du 1er REP (Régiment étranger de parachutiste). L’opération échouera et il se constituera prisonnier. Il sera condamné à dix ans de réclusion et effectuera cinq ans de prison avant d’être gracié par le général De Gaulle.


    Et maintenant... nous attendons la suite avec impatience...

    Mardi 18 octobre 2016

    À partir de 11h30, audience du Tribunal administratif de Montpellier consacrée à l’examen de la requête dirigée contre la commune de Béziers par Jean-François Gavoury à la suite de la délibération du conseil municipal du 11 décembre 2014 ayant eu pour objet de débaptiser la rue du 19-Mars-1962 pour lui attribuer le nom du Commandant Denoix de Saint-Marc.

     
    Béziers (34) : Une manifestation pour conserver la rue du 19 mars 1962

    « Grâce à l'ANPROMEVO et son président Jean-François Gavoury nous allons entendre reparler de Béziers, de Ménard, de la suppression du nom de la rue du 19-Mars-1962Mis en ligne en 2011, 5 ans après des commentaires arrivent encore... alors voici à nouveau le témoignage de Jacques Cros »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter