• Et ça ce n’est pas du terrorisme islamique mais les civils innocents meurent quand même… bande d’hypocrites !!!

    Et ça ce n’est pas du terrorisme islamique mais les civils innocents meurent quand même… bande d’hypocrites !!!

    Syrie: les civils payent le prix fort des combats à Raqa, plus de 40 morts

    Et ça ce n’est pas du terrorisme islamique mais les civils innocents meurent quand même… bande d’hypocrites !!!

    Un immeuble détruit à Raqa, le 28 juillet 2017

    ©DELIL SOULEIMAN, AFP

    AFP, publié le mardi 22 août 2017 à 10h29

    Plus de 40 civils dont de nombreux enfants ont péri dans des frappes de la coalition dirigée par les Etats-Unis sur la ville syrienne de Raqa où les combats contre les jihadistes font rage dans les zones les plus peuplées, selon une ONG.

    La coalition formée de dizaines de pays fournit un appui aérien crucial aux Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance arabo-kurde engagée dans une offensive pour chasser le groupe jihadiste Etat islamique (EI) de Raqa, son principal bastion en Syrie situé dans le nord du pays en guerre.

    Après s'être emparées de 60% de la cité, les FDS encerclent désormais l'EI dans une zone de 10 km2 dans le centre et le nord de la ville, où la majorité de la population est prise au piège d'intenses bombardements aériens et de l'artillerie.

    Lundi, au moins 42 civils dont 19 enfants et 12 femmes ont péri dans des raids qui ont ciblé plusieurs quartiers du nord de Raqa, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

    Et dimanche, 27 civils y ont péri. En huit jours, il y a eu près de 170 civils tués dans de telles frappes, d'après l'ONG. 

    "Les bilans sont élevés car les frappes ciblent des quartiers du centre-ville très densément peuplés", a affirmé à l'AFP Rami Abdel Rahmane, le chef de l'OSDH.

    "Il y a des immeubles pleins de civils qui tentent de fuir des lignes de front. Les raids de la coalition visent tout bâtiment où sont détectés des mouvements de Daech", a-t-il ajouté en utilisant un acronyme en arabe de l'EI.

    Selon lui, "il y a des civils tués chaque jour dans des raids de la coalition. Plus les combats se rapprochent du centre-ville, plus il y a des morts parmi les civils".

    La coalition internationale n'a pas réagi aux derniers bilans de l'OSDH, mais elle a dit auparavant prendre des mesures pour éviter les victimes civiles.

    Depuis 2014, elle a reconnu être responsable de la mort de 624 civils dans des frappes, selon un bilan fourni début août. Certaines organisations estiment ce nombre largement sous-estimé.

    - 'Pire endroit' - 

    "Le pire endroit aujourd'hui en Syrie est la partie de Raqa qui est toujours aux mains du prétendu Etat islamique", a dit la semaine dernière Jan Egeland, le chef du groupe de travail humanitaire de l'ONU pour la Syrie.

    L'ONU estime qu'il y a jusqu'à 25.000 civils pris au piège dans Raqa.

    Les FDS ont lancé il y a huit mois l'offensive en vue de s'emparer de Raqa, devenue tristement célèbre en raison des exécutions que les jihadistes y menaient depuis leur prise de contrôle de la ville en 2014. 

    Elles font face à une résistance farouche depuis leur entrée en juin dans la ville où les combats ont poussé à la fuite des milliers de civils qui vivent dans des camps informels dans des conditions dures.

    Les violences y ont occasionné d'importantes destructions.

    Déclenché par la répression de manifestations prodémocratie et opposant initialement armée et rebelles syriens, le conflit en Syrie s'est complexifié avec l'implication d'acteurs régionaux et internationaux et de groupes jihadistes, sur un territoire morcelé.

    Il a fait plus de 330.000 morts et des millions de déplacés. 

     

    « Un message d’AlgérieGuerre d’Algérie : pour un armistice mémoriel »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter