• Euro : l’extrême droite frappe à Lyon

     

    Euro : l’extrême droite frappe à Lyon

    Euro : l’extrême droite frappe à Lyon

    Ce lundi 28 juin, à Lyon comme dans toutes les villes du pays, les yeux étaient rivés sur le rectangle vert. Beaucoup de monde était venu vibrer devant le huitième de final de l’euro opposant l’Équipe de France à la Suisse. Outre l’immense désillusion de l’élimination précoce des champions du monde, un autre fait marquant est à retenir de cette soirée : l’attaque de l’extrême droite à Lyon.

    Aux alentours de minuit, juste après le dernier pénalty raté par Kyllian Mbappé et le coup de sifflet final, une incroyable violence s’est en effet abattue dans la rue de la Monnaie (2ème arrondissement de Lyon). Un groupe d’une trentaine de personnes cagoulées s’en est pris aux supporters des bleus venus en nombre dans les bars et restaurants de la rue. Jets de chaises, bouteilles en vers, pluie de coup de poings et de coups de pieds, la violence des images des vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux est glaçante.

    Cette attaque aurait été revendiquée par l’extrême droite selon les informations du journal lyonnais Le Progrès. Une cinquantaine de personnes encagoulées, membres du groupuscule d’extrême droite Générations identitaire, s’en était déjà violemment pris à la librairie de la plume noire le 20 mars dernier. L’extrême droite se déchaîne à Lyon. Comme dans l’ensemble du pays où les agressions de l’extrême droite se multiplient ces derniers jours.

    La cible à laquelle s’en sont pris les militants d’extrême droite hier soir, les supporters des bleus, est loin d’être anodine. L’extrême droite ne peut supporter l’Équipe de France en ce qu’elle symbolise : la créolisation de la société. Hantée par l’obsession du « grand remplacement », la fachosphère refuse d’admettre le visage multicolore du pays, symbolisé par le trio d’attaque des bleus : Antoine Griezmann, Kylian Mbappé et Karim Benzema. Ce dernier polarise d’ailleurs deux camps.

    D’un côté, les fans de foot (75%) et plus généralement la population française dans sa majorité (56%) qui soutiennent le retour de l’attaquant du Réal Madrid en bleu selon une étude de l’institut de sondage Ifop publiée ce 31 mai. De l’autre, les sympathisants du Rassemblement national (RN) qui s’opposent à 65% au retour de Karim Benzema en Équipe de France.

    Les militants d’extrême droite avaient tenté d’appeler à un boycott de l’Équipe de France à l’occasion de son premier de match contre l’Allemagne. La raison ? Que les bleus osent poser un genou à terre avant le coup d’envoi pour dénoncer le racisme. La fachosphère s’était également déchaîné contre la chanson « crie mon nom en bleu » du rappeur Youssoupha choisie par la Fédération française de football (FFF) dans un clip au moment de l’annonce de la liste des joueurs sélectionnés.

    L’extrême droite est en roue libre dans le pays. Elle en a fait une nouvelle fois la démonstration hier soir dans les rues de Lyon. Sa haine et sa violence se déchaînent. Il est temps d’ouvrir les yeux.

    Par Pierre Joigneaux.

    Merci de cliquer sur ce lien pour voir la fachosphère en action

    https://twitter.com/Portes_Thomas/status/1409760108825939968?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1409760108825939968%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_c10&ref_url=https%3A%2F%2Flinsoumission.fr%2F2021%2F06%2F29%2Feuro-lextreme-droite-frappe-a-lyon%2F

    Euro : l’extrême droite frappe à Lyon

    À Lyon avant-hier soir lors du match de l’équipe de France de football des militants d’extrême droite sont venus s’en prendre à des jeunes qui faisaient la fête. La chasse aux gens de couleurs était ouverte. La violence gagne du terrain, au grand jour. Mais nous n’avons pas peur, un jour nous enverrons les fachos dans la déchetterie de l’Histoire et j’annonce à tous ces racistes principalement islamophobes que dans un avenir proche ce sera l’inoubliable Zinédine Zidane qui entraînera la belle équipe de France multicolore et multiculturelle… lorsque l’entraîneur actuel Didier Deschamps décidera de prendre sa retraite.

    Michel Dandelot 

     

    « Algérie: sous le sable, les déchets nucléaires français"Sœurs": les non-dits des relations France-Algérie »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Juin à 15:12

    Ces gens d'extrême droit sont complètement à la dérive § Et en malheureusement ils sont dangereux !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :