• France-Algérie: Le rapport sur la guerre d’Algérie attendu pour mercredi 20 janvier 2021

     

    France-Algérie: Le rapport sur la guerre d’Algérie attendu pour mercredi 20 janvier 2021

    France-Algérie: Le rapport sur la guerre d’Algérie attendu pour mercredi 20 janvier 2021

     

    Le rapport sur les mémoires de la colonisation et de la guerre d’Algérie préparé par l’historien Benjamin Stora à la demande du président français Emmanuel Macron sera rendu public mercredi, a indiqué dimanche l’Elysée. Le rapport doit aider à finir le travail historique réalisé sur la guerre d’Algérie.

    Le président Emmanuel Macron avait chargé en juillet l’historien, spécialiste de l’histoire contemporaine de l’Algérie notamment durant l’époque de l’Algérie française, de rédiger un rapport sur la guerre et ses conséquences sur l’Algérie, et de formuler des propositions pour réconcilier les deux pays.

    Après presque 60 ans de la fin de la colonisation française, l’Algérie ne se défait toujours pas de son passé et réclame à maintes reprises réparation morale. Même les jeunes Algériens n’ayant pas connu la guerre restent attachés à cette période de conflit.

    Selon la présidence française, Benjamin Stora, né en Algérie et professeur d’histoire du Maghreb, « formule dans son rapport plusieurs recommandations qui visent à parvenir à cette nécessaire réconciliation des mémoires ». Il avait été chargé de « dresser un état des lieux juste et précis du chemin accompli en France sur la mémoire de la colonisation et de la guerre d’Algérie ».

    En août, l’historien a expliqué son travail en affirmant qu’il n’allait pas écrire une histoire commune de l’Algérie, mais plutôt d’essayer de soulever des sujets comme les archives ou la question des disparus et envisager des actions culturelles qui pourraient en découler.

    Le président Emmanuel Macron s’est montré soucieux de terminer le travail historique sur la guerre en Algérie afin de pouvoir tourner la page. Il a également fait le parallèle entre les blessures du passé colonial en Algérie et le « séparatisme » islamiste.

    Un travail similaire a été engagé par Abdelmadjid Chikhi, un historien algérien désigné par le président Abdelmadjid Tebboune.

    En Algérie, plusieurs voix se sont élevées pour réclamer réparation matérielle. Dans une lettre ouverte adressée au président français Emmanuel Macron dans le journal algérien El Watan, l’universitaire Seddik Larkeche, docteur en sciences politiques, a appelé la France à réparer financièrement l’Algérie pour ses plus de 130 années de colonisation, en évaluant à 100 milliards d’euros la somme des dommages.

    SOURCE : https://fr.hespress.com/185292-france-algerie-le-rapport-sur-la-guerre-dalgerie-attendu-pour-mercredi.html

     

    Journal Sud-Ouest (France)

    Mémoire : le rapport Stora sur la guerre d’Algérie sera rendu public mercredi 20janvier 2021

    France-Algérie: Le rapport sur la guerre d’Algérie attendu pour mercredi 20 janvier 2021

    L'historien Benjamin Stora a été missionné par l'Elysée. © Crédit photo : AFP

     

    L’historien Benjamin Stora remettra officiellement mercredi à Emmanuel Macron son rapport sur "les mémoires de la colonisation et de la guerre d’Algérie", avec des propositions pour parvenir à "une nécessaire réconciliation"

    Spécialiste reconnu de l’histoire contemporaine de l’Algérie, Benjamin Stora avait été chargé en juillet par Emmanuel Macron de "dresser un état des lieux juste et précis du chemin accompli en France sur la mémoire de la colonisation et de la guerre d’Algérie". 

    L’historien Benjamin Stora "formule dans son rapport plusieurs recommandations qui visent à parvenir à cette nécessaire réconciliation des mémoires". "Cette mission avait pour objectif de dresser un état des lieux précis du regard porté sur ces enjeux de part et d’autre de la Méditerranée", précise l’Elysée. 

    60e anniversaire de l’Indépendance

    Les présidents français et algérien ont désigné chacun un expert – Abdelmadjid Chikhi pour l’Algérie – afin de travailler sur ce dossier toujours brûlant, à l’approche du 60e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie (1962).

    "Il n’est pas question d’écrire une histoire commune de l’Algérie, mais d’envisager des actions culturelles sur des sujets précis, à déterminer, comme par exemple les archives ou la question des disparus", avait expliqué en août l’historien.
    Emmanuel Macron l’a chargé de ce rapport dans le cadre de ses initiatives pour tenter de "finir le travail historique sur la guerre d’Algérie" parce que, a-t-il expliqué en décembre, "nous avons des tas de mémoires de la guerre d’Algérie qui sont autant de blessures".

    Dans son discours sur la défense des principes républicains, en octobre aux Mureaux (Yvelines), il avait déclaré que le "séparatisme" islamiste était en partie "nourri" par les "traumatismes" du "passé colonial" de la France et de la guerre d’Algérie, qui "nourrit des ressentiments, des non-dits". 

    "Besoin de réconcilier les mémoires"

    "J’espère beaucoup de ce rapport Stora parce qu’il y a besoin de réconcilier les mémoires" puisque "nous avons une histoire commune, mais des mémoires qui divergent", a insisté sur France Inter/franceInfo le premier secrétaire du PS Olivier Faure. 

    "J’aimerais qu’on puisse dire aux Françaises et aux Français: la République n’a pas été exempte de tout reproche, elle a commis des erreurs, même des fautes et voire même des crimes" mais "ça ne doit pas autoriser à dire que l’idée républicaine elle-même est condamnée", a-t-il fait valoir.

    Né en 1950 à Constantine en Algérie, Benjamin Stora enseigne l’histoire du Maghreb, des guerres de décolonisation et de l’immigration maghrébine en Europe à l’Université Paris 13 et à l’Inalco (Langues Orientales). Il est notamment l’auteur des essais "La gangrène et l’oubli, la mémoire de la guerre d’Algérie", "Appelés en guerre d’Algérie" ou "Algérie, la guerre invisible".  

    SOURCE : https://www.sudouest.fr/2021/01/17/memoire-le-rapport-stora-sur-la-guerre-d-algerie-sera-rendu-public-mercredi-8297264-10407.php 

     

    « "Et J'entendrai siffler le train toute ma vie" Ce sera mon 19 mars en dehors des défilés militaires !!!France, comment en es-tu arrivée là ? Passer des 30 glorieuses aux 30 piteuses et aux 3 douloureuses »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Le_Canari_de Retour
    Lundi 18 Janvier à 19:02

    En attendant que le dossier soit porté au su des gens intéressés par ce dossier qui traîne depuis plus de 60 ans , je m'imagine dans  une salle d'attente qui attend que le toubib sorte du bloc opératoire pour m'informer du résultat de l'intervention chirurgicale sur un patient qui m'est extrêmement cher. 

    Patience !

    Le Canari_de_retour

    Blida le 18.01.20

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :