• France : hommage officiel aux harkis la veille du 5 juillet *** Simple bourde ou nouvelle provocation ? disent les Algériens

     

    France : hommage officiel aux harkis

    la veille du 5 juillet *** Simple bourde

    ou nouvelle provocation ? disent les Algériens 

     

    Jeudi 30 juin 2016 | Par Radia Touri | 

    Le ministère de la Défense français a annoncé, ce jeudi 30 juin 2016, l’agenda de la semaine prochaine du Secrétaire d’État français chargé des anciens combattants et de la mémoire, Jean- Marc Todeschini.

    Dans son agenda figure notamment un « Hommage aux harkis » prévu pour le 4 juillet au Camp de Saint-Maurice-l’Ardoise à Saint-Laurent-des-Arbres (Gard, sud du pays). Ce lieu a servi de 1962 à 1976 de camp de transit et de reclassement pour les harkis, avant d’être rasé.

    La date choisie par les autorités françaises pour rendre hommage aux harkis intrigue, compte tenu du fait que cela coïncide avec la veille du 5 juillet, jour de l’indépendance de l’Algérie. L’hommage surprend d’autant plus qu’il existe une journée nationale d’hommage aux harkis, chaque année le 25 septembre. Simple bourde ou nouvelle provocation ?

    Le 24 mai dernier, le président français François Hollande avait évoqué publiquement les massacres dont les pieds-noirs ou les harkis ont été victimes » au lendemain de la signature des accords d’Évian le 19 mars 1962. Des propos qui avaient été considérés par les médias français comme « un geste envers les pieds-noirs et les harkis » ainsi qu’une « ébauche de mea culpa »... pour faire pardonner sa présence à la commémoration du 19-Mars-1962 en 2016 ? 

     

    http://www.tsa-algerie.com/20160630/france-hommage-officiel-aux-harkis-veille-5-juillet/

     

    AGENDA DE 

     MONSIEUR JEAN-MARC TODESCHINI 

     SECRÉTAIRE D’ÉTAT
     AUPRÈS DU MINISTRE DE LA DÉFENSE, CHARGÉ DES ANCIENS COMBATTANTS
     ET DE LA MÉMOIRE

     SEMAINE 27 

      

     

     

      

    Lundi 4 juillet

    16h00

    Hommage aux harkis

     

     

    Camp de Saint-Maurice-l’Ardoise - Saint-Laurent-des-Arbres (Gard) 

     

     

     

    Mardi 5 juillet

    08h30

    Hommage au monde combattant

     

     

    Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence)

     

     

      

     

    09h45

    Dévoilement d’une plaque d’hommage aux harkis et visite des vestiges du hameau et de la Maison d’histoire et de mémoire d’Ongles

     

     

    Hameau de forestage d’Ongles (Alpes-de-Haute-Provence) 

     

    C’était en 2015, ce jour-là il n’y a pas eu

    d’hommage officiel, c’est vrai qu’on était très loin

    de l’élection présidentielle de 2017 ? 

     Cérémonie au camp de Harkis

      de Saint-Laurent-des-Arbres

    Quarante après la fin des camps pour Harkis, ceux qui avaient vécu dans celui de Saint-Maurice-L’Ardoise dans le Gard ont pu revenir sur le site. Un premier pas vers une reconnaissance de ce traumatisme.

     

    France : hommage officiel aux harkis la veille du 5 juillet *** Simple bourde ou nouvelle provocation ? dit les Algériens

     © France 3 LR La cérémonie s'est tenue sur l'ancien camp

      de Saint-Laurent-des-Arbres où étaient assignés les Harkis jusqu'en 1976.

     

    Le camp de Saint-Maurice-L’Ardoise, à Saint-Laurent-des-Arbres, a abrité les Harkis venus d’Algérie.
    C’est l’un des six camps de transit installés dans le Sud de la France en 1962, pour ces rapatriés d'Algérie qui ont combattu aux côtés des troupes françaises.
    Aujourd'hui, pas une pancarte n’a été déposée pour marquer l’histoire du lieu. Juste quelques dalles goudronnées et un escalier, qui menait à l'infirmerie.
    Pour la première fois, une cinquantaine de Harkis ont pu pénétrer dans leur ancien camp, devenu site d'entraînement pour légionnaires.

     Saint-Laurent-des-Arbres (30) : cérémonie au camp des Harkis

    Le camp comportait une école, une épicerie, mais aussi des barbelés, une prison, un mirador et un encadrement très militaire.
    En 1975, cinq prises d'otages ont lieu, pour tenter de mettre un terme à ce système.
    Un an plus tard, le gouvernement français ferme les camps. Depuis, les Harkis cherchent en vain une reconnaissance de ces années d'abandon : ils espèrent réparer le préjudice, pour soigner le traumatisme.

     

    SOURCE : http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/gard/ceremonie-au-camp-de-harkis-de-saint-laurent-des-arbres-780731.html

    « Je n'ai pas attendu la lettre de Jean-Luc Fournier pour résilier mes abonnements à Canal+ et Canal Sat *** Depuis 36 h I.-Télé est en grève... le "grand cirque Bolloré" continueDes Côte-d’Oriens se souviennent des dernières manifestations interdites pendant la guerre d’Algérie *** Ajouté l'analyse de Jacques CROS »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter