• Gaston Revel, un instituteur en Algérie

     

    Gaston Revel, un instituteur en Algérie

    Gaston Revel, un instituteur en Algérie

    Classe de Cours préparatoire 1ère année (1954-1955) 

     

    « Gaston Revel, un instituteur en Algérie » : ce documentaire de Pierre Mathiote et d’Alexis Sempé est maintenant en accès libre sur internet : https://youtu.be/crDsysET0PU

    Gaston Revel, un instituteur en Algérie

    Il y a quelques années, après le décès de Gaston Revel, sa nièce a retrouvé des caisses pleines de photos et de documents dans le grenier de la maison. En 2001, elle a tout remis tous ces documents à Alexis Sempé, qu’elle connaissait. Après avoir tout dépouillé, Alexis a été stupéfait de la qualité des documents qu’il a d’abord utilisé dans le cadre d’un travail universitaire, avant de publier le livre «  Un instituteur communiste en Algérie  » en 2013.

    Le cinéaste Pierre Mathiote, intéressé par la lecture de cet ouvrage, a contacté Alexis Sempé avec pour objectif de réaliser un film.
    Il fallait des moyens financiers, ils ont donc contacté divers organismes, organisé un financement participatif, et il leur a fallu 5 ans pour réaliser ce film qui est maintenant terminé.
    Mais ils rencontrent d’énormes difficultés pour le faire passer à la télé et dans les divers circuits. Ainsi ils ont donc décidé de le faire passer par Youtube. Ils ont aussi pour objectif de sortir 200 DVD qui seront disponibles dans un mois ou deux.

    Pierre Mathiote, réalisateur, présente le film ainsi :
    « Après cinq ans de travail, nous avons enfin achevé le long-métrage documentaire « Gaston Revel, un instituteur en Algérie ». Il faut dire qu’il a fallu faire des choix parmi les milliers de documents d’archives retrouvés et autres photographies. Fait unique et exceptionnel en Algérie, Gaston Revel, qui fut un anticolonialiste de la première heure, fut le seul français à avoir été élu à Bougie (Constantinois) dans le second collège électoral réservé aux seuls «  musulmans  ». 
    « Gaston Revel, un instituteur en Algérie », est un film qui éclaire de l’intérieur l’Algérie de 1936 à 1965, trente années décisives sous un regard totalement inédit. »
    Dans le film, exceptée la valise (qui remplace les caisses) tous les objets du décor appartenaient à Gaston Revel (appareils photos, coupures de presse, etc.).

    Gaston Revel, un instituteur en Algérie

    Grâce à la découverte d’archives totalement inédites appartenant à Gaston Revel, le téléspectateur découvrira l’Algérie à la fin des années trente telle qu’elle se révèle à ce jeune instituteur français. Il comprendra le dépaysement et l’isolement de l’instituteur du bled dans les années difficiles de la Deuxième Guerre Mondiale. Il mesurera la vigueur et l’âpreté des combats politiques et syndicaux menés par un militant du parti communiste algérien de l’après-guerre et la violence des tensions qui accompagnent la marche à l’indépendance et à la construction du nouvel État algérien.

    Gaston Revel, un instituteur en Algérie

    Fait unique et exceptionnel en Algérie, lors des élections municipales, Gaston Revel est élu à Bougie (Constantinois) dans le deuxième collège électoral réservé aux seuls musulmans. «  Gaston Revel, un instituteur en Algérie  » est un film qui éclaire de l’intérieur l’Algérie de 1936 à 1965, trente années décisives sous un regard totalement inédit.



     

    « Un film, un couple marseillais : mémoires croisées de la guerre d’Algérie« On va pas bloquer tout le pays pour quelques vieux qui vont mourir d’une minute à l’autre ». »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :