• GILETS JAUNES : la tentative de récupération politique de l’extrémiste islamophobe ménard maire de Béziers

     

     

    En raison d’un commentaire reçu ce soir sur un article paru en novembre 2018 j’ai décidé de le remettre en ligne voici ce que je réponds à l’auteur du commentaire :

    « Vous qui vous cachez derrière le sigle FNACA je pourrais vous donner en effet des renseignements concernant le comportement du président local de Béziers et du président départemental de la FNACA  absente le 14 mars 2015 dans la contre-manifestation organisée pour contrer l'extrémiste Ménard qui a supprimé le nom de la rue du 19-Mars-1962 pour le remplacer par le nom du putschiste Denoix de Saint-Marc. Mais avant j'aimerais connaître votre nom précis puisque vous avez été un militant départemental et national de la FNACA. Moi aussi j’ai été adhérent de la FNACA pendant longtemps mais comme je suis un militant anti colonialiste et anti raciste, pour ces valeurs j’ai refusé la croix du combattant et pour ne pas être mélangé à quelques membres de la FNACA qui font partie de l'extrême-droite j'ai quitté la FNACA même si la très grande majorité des adhérents n'ont rien à voir avec ce parti qui regrette l'Algérie française. »

    Michel Dandelot

     

    GILETS JAUNES : la tentative de récupération politique de l’extrémiste islamophobe ménard, maire de béziers

     

    GILETS JAUNES : la tentative de récupération politique de l’extrémiste islamophobe ménard maire de béziers

    Vous allez reconnaître cette belle brochette d'extrémistes islamophobes, à l'extrême droite en regardant la photo, le barbu qui ressemble à un djihadiste c'est la vedette du jour le dénommé Ménard

    Le mouvement des "gilets jaunes" est à la fois un mouvement pour le pouvoir d’achat et contre Emmanuel Macron "Dans les propos qui sont tenus par les gilets jaunes dans leur diversité, il y a d'abord le retrait de la taxe sur l'essence et de le diesel, la demande d’augmenter les salaires et les pensions. Mais ils disent aussi ‘rétablissez l'impôt sur la fortune’, ils demandent plus de justice fiscale. Et ça, ce sont les mesures très impopulaires du président de la République donc ils se retournent contre lui. Ils lui disent : soit vous changez de politique, soit vous partez".

    Si la très grande majorité des gilets jaunes sont sincères et doivent être soutenus dans leur lutte il y a aussi, malheureusement, des «récupérateurs politiques» « des faux gilets jaunes » et je vais insister sur l’un d’eux. Il s’appelle Robert Ménard, il est le maire de Béziers depuis 2014, la ville la plus pauvre de France. Sur mon blog, depuis cette date, ce n’est pas moins d’une centaine d’articles que j’ai mis en ligne concernant cet individu d’extrême droite, raciste, principalement islamophobe… Concernant " les gilets jaunes "Ménard se fit d’abord remarquer avec cette photo :

    GILETS JAUNES : la tentative de récupération politique de l’extrémiste islamophobe ménard maire de béziers

    On le voit ici en gilet jaune tenant un parapluie jaune, il est accompagné de sa compagne Duverger, la députée de la 6e circonscription de l’Hérault, aussi en gilet jaune mais avec un parapluie tirant nettement vers le brun !!! Enfin c’était pour moi deux clowns…

    Alors ce matin le quotidien Le Midi Libre m’apprend le nouveau délire de l’extrémiste islamophobe. Ce n’est qu'une nouvelle tentative de récupération politique : 

    Béziers : Robert Ménard et les élus siègent au conseil municipal vêtus de gilets jaunes

    GILETS JAUNES : la tentative de récupération politique de l’extrémiste islamophobe ménard maire de béziers

    Nouvelle mode à Béziers. EMMANUELLE BOILOT

    Le maire et sa majorité ont débuté, lundi 26 novembre, le conseil municipal avec la fameuse tunique.Robert Ménard avait déjà à plusieurs reprise apporté son soutien au mouvement des "'gilets jaunes". Le maire de Béziers l'a une nouvelle fois formalisé lundi soir, à l'occasion du conseil municipal. Lui et ses élus se sont présentés habillés de gilets jaunes. Au moment d'ouvrir la séance, l'édile a assuré que "ces gilets jaunes ne sont pas de la récupération, mais de la solidarité pour les gilets jaunes que nous accompagnons". 

     

    Aux côtés du mouvement depuis le début

    Depuis le début du mouvement, Robert Ménard s'est présenté à plusieurs reprises aux côtés du mouvement. C'était le cas le samedi 17 novembre lors de la première journée de manifestations. Ce fut également le cas samedi 24 novembre lors des différentes actions en centre-ville. 

    GILETS JAUNES : la tentative de récupération politique de l’extrémiste islamophobe ménard maire de béziers

    Lundi matin, à l'occasion de la journée de tables-rondes autour des métiers d'art, il avait également échangé avec quelques militants en marge du rendez-vous au palais des congrès.

    SOURCE : https://www.midilibre.fr/2018/11/26/beziers-les-elus-de-robert-menard-siegent-au-conseil-municipal-avec-des-gilets-jaunes,4982906.php

     Alors, pour conclure, parmi la centaine d'articles figurant sur mon blog concernant Ménard j'en ai choisi un, celui-ci :

     

    Robert Ménard banalise un discours islamophobe et xénophobe à Béziers

    Robert Ménard banalise un discours islamophobe

    et xénophobe à Béziers

    Elu depuis mars 2014, Robert Ménard, maire de Béziers, multiplie les discours et actions chères à l'ultra droite française. Il se sert de son mandat pour répandre son idéologie xénophobe et islamophobe. Les Biterrois succombent comme certains Français ont succombé dans le passé à la France pétainiste de Vichy. Béziers est la ville du résistant Jean Moulin seul et vrai héros contrairement au putschiste Denoix de Saint-Marc… Mais comme la Justice est saisie et deux recours déposés c’est avec beaucoup d’impatience, mais aussi d’espoir que nous attendons de voir ceux-ci examinés… Hélas nous savons aujourd'hui que la Justice a donné raison à Ménard... Alors nous répondons : VIVE LA FRANCE MULTICULTURELLE… VIVE LA FRANCE REPUBLICAINE... VIVE LA FRANCE  ANTIRACISTES.

     

    NON A LA FRANCE " FRANCAISE " 

    UNIQUEMENT " BLANCHE"

     DE MENARD...

    GILETS JAUNES : la tentative de récupération politique de l’extrémiste islamophobe ménard maire de béziers

    VIVE LA FRANCE DES COULEURS

    ET DES LUMIERES

    GILETS JAUNES : la tentative de récupération politique de l’extrémiste islamophobe ménard maire de béziers

    Nous déplorons que la FNACA de Béziers n'était pas présente avec ces Républicains pour défendre le nom de la rue du 19-Mars-1962... Ne me parlez plus de ces anciens combattants... qui ne pensent qu'à leurs décorations de pacotilles.

     

     

     

    « L’Assemblée Nationale, élue en juin 2017, n’est pas représentative de la Nation. La preuve ! par Jean LEVYMacron, la ministrose »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    3
    Jeudi 27 Février à 21:37

    Autant que je me souvienne le 14 mars 2015 la FNACA avait refusé de s'associer à la contre-manifestation organisée pour protester contre le changement de nom de la rue du 19 mars 1962 au prétexte qu'elle est une fédération d'anciens combattants "apolitique". Et accepter sans réagir que le nom du 19 mars soit remplacé par celui d'un officier putschiste c'était sûrement sans signification politique ? Allons donc !! 

    2
    Jeudi 27 Février à 20:13

    En raison d’un commentaire reçu ce soir sur un article paru en novembre 2018 j’ai décidé de le remettre en ligne voici ce que je réponds à l’auteur du commentaire :

    « Vous qui vous cachez derrière le sigle FNACA je pourrais vous donner en effet des renseignements concernant le comportement du président local de Béziers et du président départemental de la FNACA  absente le 14 mars 2015 dans la contre-manifestation organisé pour contrer l'extrémiste Ménard qui a supprimé le nom de la rue du 19-Mars-1962 pour le remplacer par le nom du putschiste Denoix de Saint-Marc. Mais avant j'aimerais connaître votre nom précis puisque vous avez été un militant départemental et national. Moi aussi j’ai été adhérent de la FNACA pendant longtemps mais comme je suis un militant anti colonialiste et anti raciste, pour ces valeurs j’ai refusé la croix du combattant et pour ne pas être mélangé à quelques membres de la FNACA qui font partie de l'extrême-droite j'ai quitté la FNACA même si la très grande majorité des adhérents n'ont rien à voir avec ce parti qui regrette l'Algérie française » 

    1
    FNACA
    Jeudi 27 Février à 18:13

    qu'est ce que cela signifie ? j'ai été un militant départemental et national durant + de 33 années... certains veulent-ils mettre à nouveau en cause la célébration du 19 mars ? Je ne suis pas de la région de Béziers (coin chaud c'est vrai) mais j'aimerais savoir ???

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :