• Guerre d'Algérie, témoignage de Jean-Claude Vion

     

    Guerre d'Algérie, témoignage de Jean-Claude Vion

    Guerre d'Algérie, témoignage

    de Jean-Claude Vion

    Guerre d'Algérie, témoignage de Jean-Claude Vion

     

    PSU et guerre d'Algérie, témoignage de Jean-Claude Vion

    « Nous avons interviewé Jean-Claude Vion, président honoraire de la LDH de Charleville-Mézières qui, sur la base aérienne d'Oran La Sénia avait été  en 1961 et 1962 un élément très mobilisateur contre le putsch des généraux et contre l'OAS, particulièrement active à Oran après le cessez-le-feu.
    En outre, son interview me touche personnellement car, début 1962, il m'avait transmis en Algérie des tracts pour organiser le contingent en cas de  nouvelles initiatives de factieux, et c'est en redécouvrant  le courrier de cette époque... que j'ai pu reprendre contact avec Jean-Claude Vion... 53 ans après ! »

    Hubert ROUAUD

    Le témoignage de Jean-Claude Vion est celui d'un appelé du rang dont la conscience politique s'éveille avec la guerre d'Algérie et qui va, sur sa base aérienne, se retrouver rapidement confronté au putsch des généraux d'avril 1961 et aux activités criminelles de l'OAS dans la région d'Oran en 1961 et 1962.
    Il interviendra donc activement pour pousser une hiérarchie militaire "hésitante" à rester loyale face aux généraux factieux. Il contribuera aussi à organiser des "comités de résistance du contingent" pour s'opposer aux initiatives de l'OAS visant à rallier les militaires à leur cause.
    A la faveur des ses permissions en métropole il rencontre des personnalités politiques à qui il transmet des informations sur la réalité de la guerre en Algérie… et revient avec des documents politiques destinés à sensibiliser le contingent afin qu'il s'oppose aux extrémistes de l' "Algérie française".

    Après sa démobilisation il deviendra responsable de "Maisons de jeunes et de la culture" dans les Ardennes, militera au PSU à Givet et Sedan (jusqu'à l'entrée d'Huguette Bouchardeau au gouvernement), et à la Ligue des Droits de l'Homme dont il sera un des responsables à Charleville-Mézieres… où il milite encore.

    Cependant, il est déçu par la politique française actuelle mais également par la situation politique en Algérie.

     

    « Ne ratez pas : "Les Bleus : une autre histoire de France, 1996-2016" *** La France de la diversité attaquée par les racistes…« Où est passée la France de mon enfance ? » »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter