• Il y a 32 ans, jour pour jour, Daniel Balavoine perdait la vie dans un accident d’hélicoptère.

    Il y a 32 ans, jour pour jour,

    Daniel Balavoine perdait la vie

    dans un accident d’hélicoptère.

    img7.jpg

    Voilà 32 ans disparaissait le chanteur Daniel Balavoine mort dans un accident d’hélicoptère le 14 janvier 1986 aux environs de Gourma-Rharous (Mali) en marge du rallye Paris-Dakar.

    Véritable icône des années 70 et 80 Daniel Balavoine s’était fait connaître dans la comédie musicale signée Michel Berger, Starmania.

    Doté d’une voix extraordinaire Daniel Balavoine a enchaîné tube sur tube au début des années 80.

    On peut notamment citer «Quand on arrive en ville» ; «S.O.S. d’un Terrien en détresse» ; «Mon fils ma bataille» ; «Je ne suis pas un héros» ou «L’Aziza / Tous les cris les S.O.S.»

    Grande gueule de la chanson française, Balavoine était un chanteur engagé à gauche, contre le racisme et la pauvreté. 32 ans après sa mort, Daniel Balavoine reste très populaire.

    Le 5 novembre 1983, quinze jours après ses propos polémiques à 7 sur 7, après l'annonce du boycott de sa tournée par des collectifs d'anciens combattants, des lettres de menaces de mort, les pneus de sa voiture crevée ..., Daniel Balavoine précise sa pensée en direct sur le plateau de Champs-Elysées avec Michel Drucker, et présente des semi-excuses.

    A Biarritz, au cimetière Ranquine, juste avant le monument pour les soldats marocains morts en France durant 39-45, à droite, il y a une tombe toute blanche, et tout un parterre de mots d'amour et de fleurs...

     

       Tombe de Daniel Balavoine, cimetière de Ranquine - Biarritz - ©LESCIMETIERES.COM 


     

    « 1788 ? Que la fête commence !Ah si tu pouvais fermer ta gueule ça ferait du bien à la France Zemmour !!! »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter