• Ils n'osent même plus mettre le terme de rue du 19-Mars-1962 La FNACA apolitique ? J’aimerai bien connaître les idées politiques des ces dirigeants locaux et départementaux !

    Ils n'osent même plus mettre le terme

    de rue du 19-Mars-1962

    La FNACA apolitique ? J’aimerai bien connaître

    les idées politiques des ces dirigeants locaux

    et départementaux ! ça me rappelle ce qui s'est passé

    à Béziers

    Inauguration de la rue

     des Anciens-Combattants-d'Afrique-de-Nord

     

    Cérémonie au monument aux morts.

    C'est en grande pompe que s'est déroulée l'inauguration de la rue des Anciens-Combattants-d'Afrique-du-Nord, en présence de M. le maire Bernard Lauret, de MM. les maires du territoire d'Alzonne ou leurs représentants, M. le président de l'Udac, Mme la déléguée du bureau national de la Fnaca, M. le président départemental de la Fnaca, les présidents des anciens combattants, les présidents des comités Fnaca, les porte-drapeaux et la population venue en nombre, c'est un imposant cortège qui s'est formé devant la mairie avec en tête les vingt-huit drapeaux représentants les diverses sections d'anciens combattants du département, pour se rendre au monument aux morts où une gerbe a été déposée par le maire et le président de la Fnaca du territoire d'Alzonne, un moment de recueillement à la mémoire des 28 000 jeunes qui ne sont pas revenus de cette terre d'Afrique du Nord, dont 143 Audois et six de l'ex-canton d'Alzonne. Le cortège s'est reformé pour rejoindre les jardins de Valsiguer, où la plaque de la «Rue des Anciens-Combattants-d'Afrique-du-Nord» était dévoilée par le maire et les présidents Fnaca du département et du territoire d'Alzonne, après une minute de silence et l'Hymne national, suivaient les allocutions des personnalités, on pouvait retenir le devoir de mémoire auquel nous sommes si attachés et la nécessité de le transmettre aux jeunes générations pour que les sacrifices de nos anciens ne tombent pas dans l'oubli. À l'issue de la manifestation, les personnalités et les élus ont salué les vingt-huit porte-drapeaux qui, par leur présence, ont rassemblé dans un même élan de communion toutes les associations d'anciens combattants.

    Un apéritif convivial était offert par la municipalité, suivi d'un repas servi au foyer Jean-Guéhenno.


    SOURCE :   http://www.ladepeche.fr/article/2016/06/14/2364799-inauguration-rue-anciens-combattants-afrique-nord.html#ODwh9gkRRYbzS6Ck.99

     

    « Joseph Andras réhabilite Fernand Iveton sacrifié de la guerre d’AlgérieMalheureusement la France n'est plus Black-Blanc-Beur mais que Black-Blanc : SOUHAITONS-LUI quand même : BONNE CHANCE ! NOUS VERRONS BIEN ! »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter