• Isabelle Vaha nous présente son livre "La petite fille de Mostaganem"

     

    Isabelle Vaha nous présente son livre

     "La petite fille de Mostaganem"

     

     

    Une petite photo déchiquetée : Oran 1959. Un légionnaire en uniforme pose à côté d'une fillette en bonnet blanc : Isabelle Vaha. Mars 2002, son histoire vient la rattraper : celle d'un père tortionnaire en Algérie, dont elle découvre, gamine, la réalité dans une boîte à chaussures, des photos de scènes de tortures auxquelles il a activement participé. Une vie réduite à un "misérable tas de secrets" pour reprendre l'expression de Malraux où, dans sa famille, les mots sont aussi tranchants que les lames : "L'Algérie serait si belle sans les arabes!"

     

     

     

    Isabelle Vaha nous présente son livre  "La petite fille de Mostaganem"

    "Quel grand courage vous avez eu Madame Isabelle Vaha pour écrire ce roman auto-biographique révélant de terribles vérités qui auraient pu rester des secrets touchant directement votre histoire personnelle, merci beaucoup pour votre travail magnifique et tout à votre honneur" 

    Michel Dandelot 

    Isabelle Vaha nous présente son livre  "La petite fille de Mostaganem"

    over-blog.com : Vous avez reçu un commentaire  

    Bonjour,

    Un commentaire vient d'être posté par Vaha Isabelle sur l'article Isabelle Vaha nous présente son livre "La petite fille de Mostaganem", sur votre blog.

    Extrait du commentaire:

    "Très surprise de me retrouver sur votre site...Très touchée aussi par votre commentaire. Merci de votre soutien !

     

     

    Isabelle Vaha nous présente son livre  "La petite fille de Mostaganem"

    Bonjour, 

    Un commentaire vient d'être posté par Cros Jacques sur l'article Isabelle Vaha nous présente son livre "La petite fille de Mostaganem" 

    Extrait du commentaire:

    "Je viens de prendre connaissance de l'existence du livre d'Isabelle Vaha et de son contenu.  C'est toute la richesse du blog de notre ami Michel Dandelot d'être à l'affut de ce qui concerne la guerre d'Algérie. Je connais Mostaganem pour avoir effectué un stage de maître-chien à La Remonte en octobre / novembre 1960. Je connais donc la plage des Sablettes dont il est fait état. J’ai aussi connu personnellement Henri Alleg". 

     

    « OGERET, ARAGON ET LES LARMESPierre Mansat président de l’association Maurice Audin : "Plus de 3000 Algériens ont connu le même sort que Maurice Audin" »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Samedi 9 Juin à 07:11

    Eh bien merci pour cette vidéo qui m'en apprend plus sur Isabelle Vaha. La guerre d'Algérie a engendré de nombreux drames, pas tous recensés qui s'inscrivent dans la logique du colonialisme.

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter