• Je commence à recevoir des vœux de bonne année 2017, en voici deux :

    Je commence à recevoir des vœux de bonne année 2017, en voici deux :

    C’est donc un ami algérien qui m’a fait parvenir (comme à d’autres amis) cette photo du barrage Brezina en Algérie

    Le barrage Brezina est situé dans la commune du même nom dans la Wilaya d’El Bayadh.

    Il est réalisé dans  la région du bassin versant de l’oued Seggueur et à 80 Km au sud d’El Bayadh, et implanté sur le versant sud de l’Atlas Saharien dans la gorge  de Kheneg Laouria où se joignent les oueds Mellah et EL Rhoul pour former l’Oued Seggueur.

    Ce barrage est destiné à l’irrigation de la palmeraie et du périmètre  de Brezina d’une superficie de  800 Km2 pour un volume régularisé annuel  de 11,5 millions de m3.

    Pour Michel DANDELOT de la part de Pierre NAUDET

    Si vous avez connu Pierre Naudet à 20 ans envoyez-nous un message nous vous mettrons en contact avec cet ami, c'est son souhait, il écrit : 

    " Il y a peut-être des anciens du commando 127, du 2ème peloton du 2ème RCA, qui pourraient se souvenir de moi ? Mon surnom était "Schmoll" et j'étais le chef radio, de juillet 1959 à janvier 1961. (P.J)

    Ce serait formidable et sympa ! Alors je vais rêver un peu, en croyant au bon vouloir du hasard".

     

       
     
         
      Bonjour Michel
    Tu vas être surpris de mon mail, car depuis 2011, beaucoup de choses ont changé. Déjà, concernant mon appel dans ton blog, je n'ai eu aucune suite, après ta réponse.
    Je suis toujours actif dans l'association du 2ème RCA, et j'ai fait connaissance du Président National, Louis BOMPOINT.
    Il demeure à une trentaine de Kms, de chez moi, dans la Sarthe. Sinon, je suis toujours fidèle à la FNACA.
    Quant à ma santé, à 78 ans, elle a fortement été altérée, après 2 attaques cardiaques. Je ne suis plus apte à voyager, seul, ni à bricoler un peu trop longtemps.
    M'enfin, je suis encore debout pour profiter de ma famille, et de quelques amis qui me restent.
    J'espère que tu vas bien, et que tes activités sont toujours conformes à tes souhaits.
    Je te souhaite une bonne fin 2016, et te présente, cher ami, mes meilleurs voeux, pour 2017.
    Très cordialement.
    Pierre NAUDET
         
     
      -- envoyé par NAUDET Pierre (naudet.p@laposte.net)

     

    Dans quelques jours, moi aussi je souhaiterai la

    bonne année autour de moi...mais je commencerai

    par mes ressentiments...

     

    Cette année, les écarts de notre société se sont encore agrandis : les riches sont encore plus riches, les pauvres toujours plus pauvres et puis, la classe moyenne... eh bien, cette classe moyenne glisse vers le bas de l'échelle plutôt que vers le haut.

    Je n'ai jamais entendu autant de récits de jeunes et de familles dans la galère, luttant pour se chauffer, manger et rester dignes.

    Je remarque que depuis 2015 on a été Charlie, le Thalys, Paris, Nice, Saint-Etienne-de-Rouvray, mais très peu ont aussi été le Nigéria, le Mali et la Syrie.

    Mais dans quelques jours, moi aussi je souhaiterai la bonne année autour de moi. Pour faire plaisir à la grand-mère, pour faire bien en société. Mais surtout, je la souhaiterai bonne à une poignée d'hommes et de femmes qui font partie de mon quotidien et qui sont porteurs de deux choses. La première est le sentiment de rébellion intense contre ce système profondément injuste et anti humain dans lequel nous vivons. Cet écœurement pour ce théâtre quotidien qui pousse ces personnes à qui je souhaiterai une excellente année au refus de la mascarade politique, médiatique et économique qui ose parler de crise financière alors que nous n'avons jamais autant produit de richesses. Cet écœurement qui les pousse à agir, au quotidien, simplement en expliquant cela à ceux qui ne le voient pas ou en refusant de croire les mensonges qu'on cherche à nous faire avaler.

    A tous ces résistants ordinaires, ces héros sans costume, sans épée et sans médaille, je souhaite une magnifique année 2017.

    La deuxième est l'amitié qui permet de sortir de l'individualisme qui caractérise notre époque. A ceux qui m'ont offert ou qui ont continué d'avoir la gentillesse et la patience de m'offrir leur amitié, je souhaite une année 2017 au-delà de vos espérances.

    Et enfin, à ceux qui ne sont pas d'accord avec moi, eh bien, je vous souhaite également une excellente année 2017 parce que nous vivons tous ensemble sur cette planète qui a bien du mal à nous supporter et si on doit s'en sortir, ce sera tous ensemble, au-delà des opinions politiques, des religions et de nos milieux socio-économiques.

    Mais par contre, je souhaite une année dégueulasse mais vraiment dégueulasse à tous les racistes, les fascistes, les revanchards extrémistes nostalgiques du colonialisme, les marchands d'armes…

    Michel Dandelot 

    « La torture au pays des droits de l’homme par Patrice BergerLe plaidoyer pour la paix d'Albert Camus Mes voeux de bonne année ! »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter