• Jean-Jacques Susini est décédé *** Un article de Jacques CROS

    Jean-Jacques Susini est décédé

    Un article de Jacques CROS

     

    Jean-Jacques Susini est décédé *** Un article de Jacques CROS

     

    Je l’ignorais : la mort d’un des créateurs de l’OAS est intervenue le 3 juillet. J’ai eu la nouvelle par un correspondant qui a ironisé en me demandant si son nom n’allait pas être donné à une rue de Béziers. C’est qu’on a un peu l’habitude de ce genre d’opération dans notre ville !

    Susini est né le 30 juillet 1933 à Alger  Il avait donc 84 ans. Sa famille est d’origine corse. Son père, cheminot, est acquis à l’idée d’indépendance de l’Algérie. Ce n’est pas le cas du fils.

    En 1948 il adhère au RPF (Rassemblement du Peuple Français), parti politique créé par de Gaulle. Il se situe dans l’aile droite de ce parti qui n’a d’ailleurs pas d’aile gauche !

    Il quitte le RPF, se rapproche d’un groupe fascisant qui a pour nom Jeune Nation et fonde finalement sa propre organisation, le Mouvement National étudiant. En 1959 il est président de l’Association Générale des Etudiants d’Alger.

    Il est arrêté à l’issue de la semaine des barricades qui a lieu à Alger en janvier 1960. Incarcéré il profite d’une liberté conditionnelle pour rejoindre Raoul Salan, Pierre Lagaillarde et Joseph Ortiz en Espagne, Ils fondent l’Organisation Armée Secrète, Susini est plus particulièrement responsable de l’Action Psychologique et de la Propagande.

    Il rejoint Alger le 22 avril 1961, c'est-à-dire au moment du putsch des généraux. Après l’arrestation de Raoul Salan et d’Edmond Jouhaud il prend le commandement de l’OAS mais s’exile en Italie en juillet 1962 après avoir tenté un accord avec le FLN. .

    En 1964 il commandite un attentat contre le général de Gaulle à Toulon. La charge placée dans une jarre n’explose pas. Susini est condamné à mort une deuxième fois par contumace. Il sera amnistié en 1968.

    Il aura encore des ennuis avec la justice pour un braquage et à propos de la disparition de l’ex trésorier de l’OAS mais il sera acquitté et amnistié par François Mitterrand en 1981.

    En 1997 il est battu par Guy Hermier au second tour des législatives dans la 4ème circonscription de Marseille. Il obtient néanmoins 45 % des suffrages ! 

    Un autre de mes correspondants m’a sondé pour savoir si je ne voulais pas suggérer à Ménard de donner le nom de Susini à un lieu public de Béziers ! Mais le maire de la ville n’a sûrement pas besoin de mes conseils, c’est vrai que ça complèterait l’action qui est la sienne d’utiliser le drame d’Oran du 5 juillet 1962 pour remettre en selle l’idéologie colonialiste de la belle époque et celle raciste et xénophobe d’aujourd’hui. Nous avons relevé l’amalgame qui est fait par la lutte juste des Algériens pour leur indépendance et le terrorisme qui sévit dans le monde, résultat de la politique impérialiste des USA et de ses valets.

    Jacques Cros   

    « Au terme de presque huit années de guerre sanglante, et surtout cent trente-deux années d’occupation coloniale, l’Algérie acquiert son indépendance le 5 juillet 1962.Pourquoi l’Algérie rend, elle aussi, hommage à Simone Veil »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter