• L’Algérien (Youssef) ayant tenté d’arrêter l’attentat à Paris devient un héro

     

     

    J’avais été alerté par mon ami M’hamed Kaki président de l’association Les Oranges dès hier sur Facebook, il écrivait :

     

     

     

    Tu as raison M'hamed Kaki trop de Français font l'amalgame entre musulmans surtout Algériens et terrorisme, même la police se trompe parfois... Alors je voudrais rappeler la vidéo datée de 2015 de Mme Danièle Mérian : c'est la voix de la France que j'aime :

    Au moment où en France la fachosphère se déchaîne en faisant monter le racisme anti musulmans, cette fachosphère qui a comme maîtres à penser les Le Pen, Ménard et surtout Zemmour, ce dernier songeant à déporter 5 millions de musulmans français, ceci il l’avait écrit en 2014 dans le quotidien italien "Corriere della Sera", le «polémiste» de droite extrême envisageant ainsi une manière radicale de stopper un «grand remplacement» fantasmé… Eh bien je vais vous rappeler une tragédie, d’une part, et une grande dame d’autre part… 

    « Madame Danielle Mérian, vous êtes la voix de la France que j’aime, vous êtes à des années lumière des Le Pen, Ménard, Zemmour et bien d'autres et de toute la fachosphère » 

    Michel DANDELOT 

    Au lendemain des attentats du 13 novembre 2015 qui ont endeuillé Paris, la tirade spontanée de Danielle Mérian, avocate à la retraite, parisienne du 11ème arrondissement, a fait le tour du monde en quelques heures. 

     

    L’Algérien (Youssef) ayant tenté d’arrêter l’attentat

    à Paris devient un héro

    L’Algérien (Youssef) ayant tenté d’arrêter l’attentat à Paris devient un héro

    L’Algérien, prénommé Youssef, résidant en France et ayant suivi l’assaillant, qui a commis l’attentat au hachoir, au niveau de la rue des anciens locaux de Charlie Hebdo à Paris, le 25 septembre dernier, a été présenté comme un deuxième suspect puis mis hors de cause et beaucoup qualifient son geste de courageux et héroïque.

    Interpellé à tort, l’Algérien Youssef, résident régulier en France, a été libéré après une garde à vue qui a résulté de son intervention sur les lieux de l’attentat survenu, vendredi 25 septembre, dans la rue des locaux anciennement occupés par Charlie Hebdo à Paris.« Les policiers avaient absolument tout à leur disposition ; pour savoir que c’était un témoin, que c’était quelqu’un qui a essayé d’arrêter l’assaillant ». C’est ce qu’a déclaré l’avocate du jeune homme originaire d’Algérie ; Lucie Simon, à la chaîne de télévision France Info.

    Youssef n’a été qu’un simple témoin ; qui a essayé d’arrêter le criminel en l’ayant suivi jusqu’au quai du métro. Il a tenté de l’intercepter, pensant qu’il s’agissait d’une simple agression ; et non pas d’une attaque terroriste. « Dans ma tête, je vais essayer d’attraper la personne qui a fait ça » ; raconte-t-il au quotidien français Le Monde. « Ce n’est pas la première fois ; qu’il fait ce genre de choses » ; affirme son grand frère, à la fois fière et d’inquiet.

    En fois face à lui, l’auteur de l’attaque au hachoir le menace à l’aide d’une lame de cutter. L’Algérien retourne donc sur ses pas ; et prévient immédiatement la police. Quelque temps après, le ressortissant algérien ; qui pensait avoir bien agi se retrouve enfermé dans une cellule ; après qu’on l’a menotté et lui a couvert les yeux. « Je voulais être un héros et je me suis retrouvé derrière les barreaux » ; ironise Youssef.

    Des Français appellent à délivrer la nationalité française

     à Youssef

    Pendant qu’il était enfermé, à l’extérieur, les forces de l’ordre ont, en réalité, mis la main sur le véritable coupable des faits macabres. En fait, le récit de Youssef « est tout à fait crédible. Il n’est pas du tout connu de nos services » ; explique, au journal Le Monde, une source haut placée au sein de la police française.

    L’avocate Lucie Simon confie à France Info que son client « a été déçu ; parce qu’il n’y a eu aucune forme de reconnaissance. Et parce que lorsqu’il est sorti, il a vu tous ces journaux ; ces médias qui titraient « un Algérien de 33 ans suspecté d’avoir voulu commettre un attentat » ; alors que, bien évidemment, son geste était tout le contraire. C’était donc celui de vouloir arrêter l’assaillant ».

    L’Algérien Youssef, détenant un titre de séjour à l’Hexagone valable 10 ans, était en fait en pleines démarches ; pour obtenir donc sa nationalité française. D’ailleurs, des voix se lèvent dans ce pays qui est la France ; appelant à le naturaliser si cela lui chante. C’est, peut-être, une façon de lui demander pardon ; pour le mauvais traitement qu’on vient de lui infliger dans son pays d’accueil. Par exemple, la journaliste et réalisatrice, Caroline Fourest, a clairement formulé cette requête ; dans un tweet de ce matin du 27 septembre 2020.

    SOURCE : https://www.dzairdaily.com/algerien-youssef-ayant-tente-arreter-attentat-paris-devient-hero/

     

    L’Algérien (Youssef) ayant tenté d’arrêter l’attentat à Paris devient un héro

    A VOIR CETTE VIDEO IMPORTANTE

    EN CLIQUANT SUR LE LIEN CI-DESSOUS :

    https://www.facebook.com/EPTVCANALALGERIE/videos/351459302647117 

     

     

    « 140 Français «pro FLN» assassinés en 1960 *** Les «parricides» de la France colonialeMERCI MARCEL ! L’hommage du SNJ-CGT à Marcel Trillat »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    3
    Le_Canari_de_retour
    Lundi 28 Septembre à 17:53
    Absolument d'accord avec ce que tu écris.
    Les Francais, dans leur majorité sont braqués vers l'acte terroriste mais aucun ne se demande pourquoi de cet acte.

    La faute revient à qui ?

    Bien évidemment les médias ont une lourde responsabilité.

    Le Français est mené par le bout du nez et doit réfléchir comme réfléchissent ceux qui vouent haine et mépris envers le musulman.

    S'il y avait une marche contre Charlie la situation aurait été autre.

    Mais où sont ceux qui réfléchissent avec leur cerveau et non leur cœur ?
    2
    Le_Canari_de_retour
    Lundi 28 Septembre à 12:43
    .
    .
    .bizarre....tres récemment M6 a chiffonné l'image de l'Algerie .
    Devant la réaction du peuple et du gouvernement Algerien , la France de Macron s'est finalement retrouvée très gênée devant l'abus de l'hebdomadaire Charlie , et dût se cacher derrière la " liberté d'expression" devenue phrase : passe-partout pour satisfaire les extrémistes de la droite sans oublier le sionisme profondément incrusté à un top level dans son pays.

    La dernière histoire du courageux Algerien rehaussé au firmament de la gloire aussi bien de la droite que de la gauche , semble vouloir faire oublier le ""raté officiel"" du président Macron.
    Rappelons que le sinistre journal s'est attaqué, une fois de plus, à la prunelle des yeux de deux milliards de fidèles Musulmans, le prophète : MOHAMED QUE LA PRIERE SOIT SUR LUI (qlpssl)

    La réaction d'un quelconque Musulman était inévitable.

    N'y a t il pas anguille sous roche dans cette affaire ?

    Et j'ajoute , ce qui me paraît bizarre , tout le monde se fait tout gentil ...tout content en insistant sur le fait que le jeune adulé doit bénéficier de la nationalité Française .

    La réaction de ce jeune est une réaction typiquement Algerienne.

    Devant le danger, la vie n'a plus de valeur.
    Reagir devient plus qu'une nécessité.
    Il faut laver l'affront.
    1
    Lundi 28 Septembre à 10:02

    C'est tellement plus facile de s'en prendre aux musulmans en général plutôt que d'analyser ce qui provoque le terrorisme ! La situation de crise que nous vivons génère des tensions, source de tous les dangers, y compris de guerre et pour la sécurité de chacun d'entre nous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :