• L'EDITO D'HENRI POUILLOT "Les "Migrants" : L’inhumanité et même une escalade de l’ignominie"

    Les "Migrants" : L'inhumanité et même 

    une escalade de l'ignominie 

     

    L'EDITO D'HENTI POUILLOT "Les "Migrants" : L’inhumanité et même une escalade de l’ignominie"

    Les images de ce petit Aylan, noyé, ont bouleversé l’opinion et créé un sursaut citoyen. Enfin !!!
    Depuis des décennies maintenant, les mers sont devenues de véritables cimetières marins, engloutissant, sans sépultures, hommes, femmes, enfants et même bébés.  Mais les médias ont trop souvent relaté, comme des faits divers, de simples banalités, ces drames humains. Les naufrages en Mer Méditerranée sont maintenant un peu plus souvent évoqués, comme des épiphénomènes. Les responsabilités sont renvoyées dans le flou, comme s’il s’agissait d’une simple fatalité. Pratiquement jamais ne sont évoqués les noyés dans l’archipel des Comores, en particulier près de l’ile de Mayotte. Et là, seule la France est responsable des milliers de victimes de ces visas Balladur.

    L’émotion soulevée par l’image de ce bébé noyé a soulevé une indignation légitime. Les pouvoirs politiques ont réagi, mais essentiellement en mots, dans les faits, les "solutions" annoncées sont indignes, très très insuffisantes, une compassion qui frise l’inhumanité.

    Les marchandises, les capitaux ne connaissent pas de frontières, seuls les humains devraient les respecter !!!. Définir des quotas, pour accueillir des hommes, femmes et enfants est ignoble. Comme des marchandises, sans respecter le souhait des intéressés, ces migrants, et "évidemment" pas tous, vont se voir "caser" dans tel ou tel pays !!!

    Des "personnalités" dont certains responsables politiques viennent de rivaliser dans l’indécence, avec des propos indignes, ignobles, dont certains sont condamnables au nom de la loi.

    Marine Le Pen a montré une fois de plus son vrai visage, raciste et xénophobe, en déclarant "je n’ai pas pleuré ; la compassion c’est de renvoyer les clandestins dans leur pays ; je propose de ne plus accueillir personne".

    Wallerand de Saint Just, candidat FN pour les régionales en Ile de France rend responsable de la mort d’Aylan, celles et ceux qui se battent pour un accueil digne et humain des réfugiés.

    Pour ne pas être en reste, Nicolas Sarkozy propose lui de "mettre en place des centres de rétention avant qu’ils (les réfugiés) ne traversent la Méditerranée".

    Thomas Oppermann ; président du groupe SPD au Bundestag souhaite créer "une voie rapide pour les migrants qui répondent aux attentes des milieux économiques", c’est-à-dire "utiles" et "d’expulser plus rapidement les autres". Il y aurait donc des humains inutiles comme au Moyen Age où les "bouches inutiles" étaient jetées hors des cités, condamnées à mourir de faim et de froid ?

    Yves Nicolin, maire de Roanne (Les Républicains), a déclaré, lundi 7 septembre, sur France bleue, qu’il était d’accord pour accueillir les réfugiés, "à la condition qu’ils soient chrétiens" au prétexte de lutter contre le terrorisme. Cette "sélection", forme particulièrement odieuse d’islamophobie, assimile une fois de plus tout musulman à un terroriste.

    Le député-maire de Belfort, Damien Meslot, a dit réfléchir à l’accueil de "familles de chrétiens syriens et de chrétiens d’Irak". "Je ne fais pas de tri, je choisis d’accueillir ceux qui sont le plus persécutés : quand on est chrétien en Syrie ou en Irak, on risque la mort", a ajouté l’élu Les Républicains, cette fois au micro de France Bleu Belfort-Montbéliard.

    Arno Klarsfeld, prétend que "ce n’est pas raisonnable de partir avec deux enfants en bas âge". Aurait-il été plus "raisonnable" qu’ils meurent victimes de Daesh ou de Bachar El Assad ?

    Ce qui n’est pas "raisonnable" c’est d’envoyer des CRS contre des migrants à Paris.
    Ce qui n’est pas "raisonnable" c’est cette Europe forteresse qui transforme la Méditerranée en gigantesque cimetière marin.
    Ce qui n’est pas "raisonnable" c’est le chaos dans lequel le monde est plongé et dont l’Europe et les États Unis portent une très lourde responsabilité.

    Un million de migrants accueillis en Europe, ce serait 0,2% de la population européenne, ce n’est pas vraiment "l’invasion" dont menacent les tenants de la haine. Alors dans l’immédiat, il y a urgence à accueillir dignement ceux qui fuient la guerre, la misère, la répression sans trier les "bons" et les "mauvais" migrants.

    Heureusement qu’un élan se développe parmi les individus, et qu’une chaîne de solidarité va permettre d’atténuer ces catastrophes.
    Mais :
    - sans une autre politique où l’on reconnaitra à l’homme le droit de se déplacer sur la planète aussi librement que les marchandises ou les capitaux,
    - sans que les états prennent les mesures humanitaires nécessaires et suffisantes pour accueillir dignement ceux qui en ont besoin,
    - tant que les politiques internationales ne cesseront pas de livrer des "guerres de civilisations", et parce que ce n’’est pas par les armes que l’on peut régler de tels conflits... le problème fondamental de ces migrants ne s’améliorera pas.

    Le Gouvernement Français concrétise sa position et démontre que ses propos sont en décalage complets avec les faits. En pleine crise migratoire, la Place Beauvau supprime une aide versée depuis quatre ans à cette fédération historique d’associations d’aide aux étrangers la FASTI.

    « Encore un nouveau recours en vue pour l'extrémiste provocateur sans frontière Ménard... L'AFP va réagir à une manipulation de photo" La fraternité. Pas celle de tel sang ou de telle religion." Alain Desjardin Président de la 4acg »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter