• L'interminable histoire du shérif de Béziers, ça se passe aussi au Sénat !!!

    L'interminable histoire du shérif de

    Béziers, ça se passe aussi au Sénat !!!

    L'interminable histoire du shérif de Béziers, ça se passe aussi au Sénat !!!

    L'interminable histoire du shérif de Béziers, ça se passe aussi au Sénat !!!

    Robert Ménard qui tente d’expulser des réfugiés :

    « Un comportement abject » accuse Bernard Cazeneuve

    Il est habituellement d’un calme olympien. Il est même connu pour cela. Mais ce jeudi, pour les questions d’actualité au gouvernement au Sénat, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, est sorti de ses gonds. En cause : les attaques du sénateur FN Stéphane Ravier sur les réfugiés.

    Stéphane Ravier : « Vous contribuez à faire du pays des droits de l’Homme le pays des droits de l’autre »

    « Vous contribuez à faire du pays des droits de l’Homme le pays des droits de l’autre » a lancé le sénateur-maire FN du 7e secteur de Marseille. « Monsieur le ministre, quand allez vous agir en ministre de l’intérieur et plus en ministre de l’extérieur ? » a demandé Stéphane Ravier (voir le début de la vidéo). 

    « Merci pour cette question qui est un modèle d’humanité, d’esprit de nuance, de finesse et de réalisme » a d’abord ironisé Bernard Cazeneuve. Avant de monter dans les tours : « Vous êtes simplement le parti de la haine et vous mettez tous les étrangers dans la même approche avec une logique d’exclusion. (…) Votre question l’a bien montré : elle était inspirée par un ressort et un seul : la convocation des instincts ».

    Bernard Cazeneuve : « L’honneur de la France, c’est d’ouvrir ses portes à ces hommes et à ces femmes qui sont persécutés »

    Bernard Cazeneuve continue, allant jusqu’à littéralement pointer du doigt Stéphane Ravier : « L’honneur de l’Europe, l’honneur de la France, c’est d’ouvrir ses portes à ces hommes et à ces femmes qui sont persécutés et de ne pas tenir le discours que vous venez de tenir et de ne pas avoir le comportement abject qu’ont un certain nombre d’élus qui vont dans les appartements où sont ces réfugiés pour leur dire textuellement "vous n’êtes pas bienvenus chez nous" » (revoir la vidéo à l'adresse de l'article de ce blog :

    http://micheldandelot1.eklablog.fr/le-coup-de-force-rate-du-sherif-de-beziers-mise-a-jour-le-point-de-vue-a118706500).

    Le ministre fait référence au maire de Béziers élu avec le soutien du FN, Robert Ménard. Il s’est mis en scène devant une caméra de la ville, demandant à une famille de réfugiés syriens de quitter les lieux. Il les accuse d’occuper illégalement un logement. La vidéo a été mise en ligne vendredi dernier sur le compte YouTube de la ville.

    « Ce qui vous intéresse, ce ne sont pas les solutions, ce sont les problèmes »

    « Tant que ce gouvernement sera là et tant que la France sera la France (…), la France ouvrira ses bras à ceux qui sont persécutés chez eux », a soutenu Bernard Cazeneuve. Il reproche aussi au FN de s’être opposé au texte sur le renseignement : « A chaque fois que nous proposons des solutions pour combattre les terroristes, vous vous y opposés, car ce qui vous intéresse, ce ne sont pas les solutions, ce sont les problèmes, c’est le terreau sur lequel vous prospérez ».

    SOURCE : http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/robert-menard-qui-tente-d-expulser-des-refugies-un-comportement-abject-accuse-cazeneuv 

     

    « De nombreuses villes proposent d’apporter de l’aide aux réfugiés... *** MERCI de signer la pétition pour la révocation du shérif de BéziersTABLEAU DE CHASSE par l'écrivain Henri Lhéritier »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter