• La grande magouille

     

     

    La grande magouille

     

    Rarement le pouvoir avait essayé de berner les français avec un tel cynisme. Après les mesures imposées sur le chômage, on nous concocte une magouille sur les retraites d'une ampleur jamais atteinte.

    Décidément, l'homme des exploits, Macron, après le hold-up du siècle sur son élection, nous prépare le casse du siècle sur notre système de retraites.

    Vous donnez une feuille de papier, une calculette et un crayon à un gamin de 12 ans, vous lui expliquez que les retraites qui étaient calculées pour les fonctionnaires sur les 6 derniers mois et pour celles du privé sur les 25 meilleures années seront désormais calculées sur les 42 années de salaire, il en déduira sans hésitation que tous les salariés seront perdants, et certains qui ont eu des périodes hachées en départ de carrière, très pénalisés. Il pourra même faire un simulateur.

    Mais comme explique le pouvoir, nous, pauvres imbéciles que nous sommes, nous ne comprenons pas la justesse du nouveau système.

    En dépit du bon sens le plus évident, les godillots de LREM envahissent à longueur de journée nos médias accueillants pour nous expliquer que nous ne comprenons rien à rien, que c'est cette réforme ou le chaos, et que ce séisme est une bénédiction pour tout le monde.

    En tête son chef Gilles Le Gendre, celui qui nous avait déjà expliqué que le gouvernement était trop intelligent trop subtil pour les pauvres d'esprit que nous sommes.

    On tente de nous expliquer, l'inexplicable...

    Primo qu'il y aura des compensations non chiffrables bien sûr, mais s'il y a compensation, c'est qu'il y a perte non ?

    Secundo que la part du PIB consacrée aux retraites sera intangible, mais en même temps que l'on va augmenter les retraites minimum des agriculteurs, et des femmes.

    Mais si le gâteau est le même et qu'on agrandit les parts de quelques-uns, c'est que la part de tous les autres va diminuer non ?

    Tertio, Macron avait promis de ne pas toucher à l'âge de la retraite, promesse trahie puisque l'âge pivot est fixé à 64 ans âge en dessous duquel votre pension de retraite sera amputée, donc obligation de prendre sa retraite à 64 ans, une entourloupe de plus.

    La calculette des membres du gouvernement est aléatoire et versatile, elle s'adapte au en même temps Macronien. Il nous promettent un simulateur, vivement qu'on rigole.

    On a rarement osé pousser le cynisme aussi loin. Cette duperie en préparation depuis deux ans, le pouvoir savait qu'en la présentant, le peuple serait dans la rue, et la grève immédiate. Alors malins, trop malins, ils la présentent en décembre au moment où les grèves vont à la veille des fêtes déranger au maximum la population, et ainsi vont essayer de monter la population contre les grévistes.

    Ils ont agi avec le même cynisme avec les gilets jaunes en laissant les Black-Blocs pourrir les manifestations, casser, piller, afin de discréditer ce mouvement.

    Alors ceux qui peuvent faire grève et faire plier le pouvoir sont dans la rue, mais la période choisie par le pouvoir leur est défavorable. Ils auraient préféré faire une grève qui ne pénalise pas les travailleurs et les usagers des transports publics, par exemple faire la grève des contrôles, donc la gratuité des transports, mais le pouvoir est malin, cela leur est interdit sous peine de licenciement pour faute grave.

    Pour maintenir l'efficacité de notre système de retraites, il faudrait corriger deux paramètres, le taux de chômage qui est un des plus hauts d'Europe, et relancer la natalité comme cela se fait dans certains pays comme la Hongrie par exemple. Le pouvoir s'y refuse.

    Sa solution, dynamiter le système actuel et comme l'annonce Monsieur Delevoye faire appel à l'immigration pour sauver nos retraites.

    Bruxelles envisage 50 millions de migrants supplémentaires dans l'U.E pour les années à venir.

    On a le droit de trouver que les solutions adoptées sont néfastes.

    On peut cependant admettre que vu l'allongement régulier de la durée de vie, il faudrait que l'âge de la retraite soit régulièrement augmenté, ce qui a déjà été fait, par exemple, 1 an tous les dix ans. 

    On comprendrait aussi que certains régimes spéciaux voient certains aménagement apportés, mais faire exploser le système actuel pour mettre en place une usine à gaz incompréhensible est une hérésie à moins que l'on veuille que le système de retraite passe en partie en capitalisation, ce qui ferait le bonheur des assureurs et des fonds de pension, n'est-ce pas Monsieur Delevoye ?

    La grande magouille

    Le pouvoir joue gros, Macron se retrouve avec 70% des gens qui ne lui font pas confiance.

    Comment faire appliquer une politique qu'une immense majorité refuse ?

    Une réforme qui met presque 1 million de personnes dans la rue est-elle une bonne réforme bien menée ? 

    SOURCE : https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/la-grande-magouille-219961

     

    « Quand l'armée remplaçait les transports en commun *** Mais en 2019 la France est bloquée par les grèves et les manifestations et les incidents se multiplient...La vie commence à 60 ans ? Non je ne le crois pas !!! *** 9,3 millions de Français toujours sous le seuil de pauvreté »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :