• La guerre mémorielle s’amplifie à Chalon-sur-Saône *** MISE A JOUR LE 05/09/2016

    La guerre mémorielle s’amplifie   à Chalon-sur-Saône *** MISE A JOUR LE 05/09/2016

     

    Nostalgiques de l’Algérie française : Plus ça change, moins ils changent… Ce sont les revanchards éternels... qui disparaîtront avec leur haine... NOUS REPONDONS VIVE L'AMITIE FRANCE-ALGERIE 

    Nostalgiques de l’Algérie française : Plus ça change, moins ils changent… Ce sont les revanchards éternels... qui disparaîtront avec leur haine... NOUS REPONDONS VIVE L'AMITIE FRANCE-ALGERIE

    M. Péran :  les terroristes pendant la guerre d’Algérie ce n’était pas les combattants algériens mais l’OAS !!! 

    Nostalgiques de l’Algérie française : Plus ça change, moins ils changent… Ce sont les revanchards éternels... qui disparaîtront avec leur haine... NOUS REPONDONS VIVE L'AMITIE FRANCE-ALGERIE

     

    Nostalgiques de l’Algérie française : Plus ça change, moins ils changent… Ce sont les revanchards éternels... qui disparaîtront avec leur haine... NOUS REPONDONS VIVE L'AMITIE FRANCE-ALGERIE

    La guerre mémorielle s’amplifie

     à Chalon-sur-Saône

    Chalon-sur-Saône (Bourgogne)  n’est pourtant pas une ville du Sud mais ça y ressemble… tout a commencé ce matin par un courriel piraté que j’ai reçu ainsi que  beaucoup de mes amis… Et puis un autre ami nous a signalé qu’il existait sur le Net une page consacrée à Chalon-sur-Saône  dont vous trouverez le lien ci-dessous. Une page diffamatoire qui ne restera pas sans suite… (captures d'écran effectuées). C’est la raison pour laquelle, dans un premier temps, j’ai décidé de remettre en ligne un article qui date de 2013 pour vous rappeler le début de l’histoire.

    VOICI L'UNE DES NOMBREUSES CAPTURES  D'ECRAN

    La guerre mémorielle s’amplifie   à Chalon-sur-Saône

    Comme vous pouvez le lire, pour le dénommé lepelblanc nous sommes des traîtres à la patrie, de collabaration avec les nazis (nous n'étions pas nés), de porteurs de valises. Il veut nous passer par les armes...

     

    VOICI DONC LE LIEN NAUSEABOND

    EN QUESTION

    http://ripostelaique.com/chalon-maire-va-t-accepter-quon-glorifie-terroristes-algeriens.html 

    La guerre mémorielle s’amplifie   à Chalon-sur-Saône

     

    Algerie-stele.jpg

    Le croquis de la future stèle dessinée par Jean-François Drillien

    Président du Comité de Chalon-sur-Saône

    Album-39-0141.JPG

    En présence de Martine Derain, conseillère municipale en charge des anciens combattants, plus de 100 personnes sont venues assister à l’assemblée générale de la FNACA, présidée par Jean-François Drillien.

    Album-39-0140.JPG

    Après une minute de silence en hommage aux adhérents disparus cette année, le président a présenté le rapport moral. Il a remercié la municipalité pour la mise à disposition des salles et sa participation aux cérémonies du 19 Mars. Plusieurs demandes de l’association ont également abouti : attribution d’un local à la maison des associations Jean-Zay, gratuité des transports pour les titulaires de la carte du combattant et les veuves, accord pour l’édification d’une stèle en hommage aux Chalonnais morts pendant la guerre en Afrique du Nord, place du 19-Mars.

    Album-39-0144.JPG

    Subvention exceptionnelle

    Jean-Claude Arnoux, secrétaire, a ensuite présenté le rapport d’activités, nombreuses cette année, et surtout rentables, ce qui a permis de ne pas demander de subvention de fonctionnement. Par contre, Jacques Dubois, après avoir donné lecture des résultats financiers, a souligné que le comité ferait la demande d’une subvention exceptionnelle pour le monument de la place du 19-Mars.

    En conclusion, le comité a rappelé sa volonté d’agir pour la défense des droits matériels et moraux des blessés et des malades, soutenir les plus démunis et les veuves en difficulté, poursuivre le travail de mémoire avec la jeunesse et d’honorer, chaque 19 mars, la mémoire des 30000 militaires tombés pour la France.

     

     CAPTURES D'ECRAN DE TOUT CE

     

    QUI SUIT POUR POURSUITES

     

    EVENTUELLES

    La guerre mémorielle s’amplifie   à Chalon-sur-Saône *** MISE A JOUR LE 05/09/2016

     

    Publié le 27 août 2016 - par - 1 commentaire - 1974 vues

    Le maire de Chalon-sur-Saône acceptera-t-il

    un monument à la gloire

    des terroristes algériens?

    ChalonMonumentLe projet d’édification d’une stèle monumentale en mémoire « … des « morts pour la France » en Afrique du Nord » dixit le Journal de S&L en date du 15 août n’est pas du goût du Collectif des Associations Contre le projet d’implantation d’un monument FNACA. Lequel estime qu’il constitue une « abdication supplémentaire face à nos ennemis, puisque le 19 mars 1962 représente la fête de la victoire des terroristes Algériens, aidés par les communistes… »

    Au nom de ce collectif, Claude Peran, vient de s’adresser à Gilles Platret, maire (LR) de la ville  et vice-président du Grand Chalon (37 communes, 110 221 habitants, en Bourgogne-Franche-Comté)  http://www.legrandchalon.fr/fr/nous-connaitre/lorganisation-politique/le-conseil-communautaire.html    http://www.legrandchalon.fr/fr/nous-connaitre/le-president-les-vice-presidents-et-les-conseillers-delegues.html

    En voici les principaux termes : 

    « … Quelle ne fut pas notre grande surprise de lire le lundi 15 août 2016, l’article dont vous trouverez ci-joint une copie, sous le titre «Un nouveau monument va voir le jour».

    Nous sommes d’autant plus surpris que nous attendons toujours les propositions qui nous avaient été promises, aussi bien par vous que par votre Premier Adjoint Monsieur Dumaine.

    Or nous constatons, qu’au contraire tout se passe comme si de rien n’était. Le monument  de 2,2 mètres de hauteur (rien que ça…) est présenté tel que le premier projet initial de la Fnaca le prévoyait, avec les mêmes annotations et les mentions du 19 mars 1962.

    Nous rappelons que les Chalonnais morts en AFN sont au nombre de cinq et que leurs noms figurent déjà sur le monument, Place de la Légion d’Honneur à Chalon.

    Nous nous interrogeons donc sur la ou les personnes qui ont pris la liberté de contacter un journaliste, pour faire passer cet article. 

    Est-ce la municipalité ? Nous avons la faiblesse de penser que non, sans quoi ce serait un affront impardonnable envers nos diverses Associations.

    Est-ce une nouvelle attaque provocatrice de M. Drillien, coutumier du fait ? Et nous penchons plus pour cette hypothèse.

    Il est vrai que depuis plus de 18 mois que cette malheureuse affaire a débuté, la municipalité qui aurait dû nous répondre, n’a pas arrangé les choses alors que nous devions avoir, début mai, des propositions «sous 10 jours»; aux dires mêmes du Premier Adjoint. Nous avions nous-mêmes fait des propositions qui auraient pu convenir à toutes les parties. Mais malheureusement tous nos courriers restent lettres mortes.

    1. Drillien profite peut-être de ce silence pour faire son forcing habituel, mettant la municipalité devant le fait accompli….

    Il est déplorable de constater qu’en ces «temps de guerre», comme tout le monde s’accorde à le dire, alors que notre pays subit des actes de barbaries sans nom, certains continuent à vouloir faire la part belle aux terroristes. Car ceux que nous connaissons aujourd’hui sont les mêmes qui ont pratiqué des actes inqualifiables après le 19 mars 1962.  Il n’est pas nécessaire de rappeler qu’il y a eu 6 fois plus de morts Français après le 19 mars, qu’avant. 

    Ne sous-estimons pas cet état de fait, encore plus vivace aujourd’hui suite aux divers attentats islamistes. Ce monument/Drillien nous semble aujourd’hui d’autant plus injustifié et inopportun.

    Ce monument, grosse verrue en plein centre de Chalon, constitue une abdication supplémentaire face à nos ennemis, puisque le 19 mars 1962 représente la fête de la victoire des terroristes Algériens, aidés par les communistes, sur la France.

    Nous vous serions reconnaissants, Monsieur le Maire, de bien vouloir apporter un démenti formel, par voie de presse, à cet article qui nous apparaît mensonger… »

    Gilles Platret ne devrait pas rester indifférent à ce courrier car ce nouveau patriote, issu du RPR, de l’UMP et de Les Républicains, vient de se fendre d’une tribune pour annoncer une nouvelle guerre, une guerre de 30 ans  http://ripostelaique.com/larmee-debusquer-racaille-a-domicile.html

    Afin qu’il puisse s’y préparer, autant que de décider du sort qu’il entend réserver aux exigences de la FNACA  et de son mémorial, il pourra puiser utilement dans quelques articles :  http://ripostelaique.com/bataille-dalger-comprendre-france-de-2016.html   http://ripostelaique.com/immigration-algerienne-plateforme-de-soummam-a-60-ans-mois.html     http://ripostelaique.com/tixier-vignancour-candidat-a-presidentielle-de-1965-lecon-2017.html   http://ripostelaique.com/hommage-a-raoul-salan-homme-dhonneur.html

    http://notrejournal.info/-5-juillet-1962-81-

    Jacques Chassaing

     L'auteur :

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    UN COMMENTAIRE
     
    lepelblanc
    28 août 2016 10 h 14 min

    Merci à Monsieur Chassaing pour cet article car il y en a assez de ces cocos qui reviennent constamment à la charge pour se donner bonne conscience sur leurs turpitudes de traitres à la patrie: collaboration avec les nazis, porteurs de valises etc. Il faut les passer par les armes!

     
    « Robert Verdier, militant anticolonialiste ou quand la gauche s’est réinventéeQuand l’«ami» des journalistes algériens Robert Ménard impute les crimes de l’OAS au FLN »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter