• La vie commence à 60 ans ? Non je ne le crois pas !!! *** 9,3 millions de Français toujours sous le seuil de pauvreté

    La vie commence à 60 ans ?

     Non je ne le crois pas !!!

    Cette vidéo mérite d’être écoutée jusqu’au bout (le calvaire ne dure qu’1 minute et 20 secondes)... Elle fait la démonstration que Macron nous prend vraiment pour des imbéciles... Il explique pourquoi il ne faut pas travailler au-delà de 62 ans... Arrêtez-là dès que le menteur aura parlé car d'autres vidéos suivent...

    https://www.facebook.com/ConfederationGeneraleTravail/videos/2928639527148454/

    Alors que se profile une nouvelle réforme des retraites qui vise à un allongement de la durée du travail et à un recul de l'âge de la retraite, on peut s'interroger sur sa pertinence.

    On se souvient tous de cette chanson interprétée par un certain Tino Rossi :

    "La vie com-menc' à soi-xant' ans
    Quand on la con-naît mieux qu'a-vant
    Et que l'on a ap-pris par coeur
    Tous les rac-cour-cis du bon-heur
    La vie com-menc' à soi-xant' ans
    Quand on peut prendr' en-fin le temps
    De ré-pondr' aux ques-tions qu'on pos'
    De s'ap-pro-cher plus près des cho-ses..."

    On nous dit aussi que les gens vivent plus longtemps et qu'ils doivent donc travailler plus longtemps...

    Certes, mais dans quel état de santé ?

    C'est souvent à partir de 60 ans que se déclenchent différentes pathologies : arthrose, rhumatismes, problèmes cardiaques...

    Si on recule l'âge de la retraite, immanquablement, ces pathologies liées au stress, à la fatigue du travail vont s'alourdir...

    Qui pourra profiter vraiment de la retraite ? Les plus riches, les plus nantis, ceux pour qui le travail n'est pas trop pesant...

    Une façon d'accroître plus encore les inégalités de nos sociétés...

    On le sait : les salariés de plus de 55 ans peinent à trouver du travail... le chômage touche plus particulièrement cette tranche d'âge.

    "On est encore dans une situation de chômage de masse, donc parler de repousser l’âge de la retraite paraît tout-à-fait contre-productif, car cela augmentera encore la difficulté des jeunes à trouver un emploi et des seniors à s’y maintenir", explique Henri Sterdyniak, économiste et directeur de département à l’OFCE.

    On voit bien que les gouvernements successifs se fourvoient en voulant sans cesse reculer l'âge de la retraite...

    C'est une aberration... on le voit bien, car sans arrêt, les réformes de la retraite doivent être réajustées, preuve qu'elles sont inefficaces.

    Il faut sans nul doute trouver d'autres solutions....

    Créer des emplois, embaucher des jeunes, favoriser l'apprentissage... Investir dans l'industrie, faire preuve d'innovation...

    Evidemment, tuer les gens à la tâche, c'est une façon de résoudre le problème des retraites : moins de personnes âgées, moins de problèmes de déficit.

    Mais, c'est inhumain et ce n'est pas digne d'une société évoluée.

    Reculer l'âge de la retraite est une régression sociale inadmissible dans une société moderne.

    9,3 millions de Français toujours sous le seuil de pauvreté

    En France, il existe 9,3 millions

     de Français qui tentent de survivre

    malgré une situation

     qui ne cesse d'empirer

    La France ne parvient pas à régler certains problèmes récurrents. Parmi eux, la pauvreté continue de toucher une part importante de la population. Les dernières études estiment à 9,3 millions le nombre de Français qui vivent sous le seuil de pauvreté. Migrants, retraités, personnes sans emploi : des profils qui sont directement touchés. "J'essaye de faire tout ce qui est intérim et de faire du porte à porte", avoue une femme dans le besoin.

    Les associations s'inquiètent

    Les conditions de vie de certains ne s'améliorent pas avec le temps. "Cela fait longtemps que je suis dans la rue. J'ai travaillé, j'ai été barman et aujourd'hui je me retrouve dans la rue", confie un homme. Les associations tentent de nourrir chaque personne mais cette situation devient de plus en plus intenable. L'Armée du Salut alerte sur la progression inquiétante de sa pauvreté, elle le constate en devant nourrir de plus en plus de personnes.

     


      


     

    « La grande magouilleLE GOUVERNEMENT JOUE AVEC LE FEU »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 15 Décembre 2019 à 11:18

    L'année de mes 55 ans j'ai pu bénéficier de la Cessation Progressive d'Activité : travail à mi-temps et 80 % du salaire. Eh bien le métier était devenu tellement absurde que même n'effectuer que la moitié de son service était très pénible ! J'ai pu cesser mon activité professionnelle à 60 ans et par ailleurs j'avais les annuités nécessaires pour avoir lune pension de retraite à taux plein, ce qui devient de moins en moins fréquent aujourd'hui et qui va s'aggraver demain.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :